AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

pensez à référencer vos personnages dans le repertori.
Cela vaut également pour les scénarios et préliens que vous créez, ne les oubliez pas!


merci de privilégier les personnages studiosi !


Partagez | 
 

 que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Baltazar Salerno

avatar
Messages : 221
Pseudo : chosen.one.
Avatar : a. hammer / tenesse (avatar) & skate vibe (icons).
Occupation : à la tête d'une entreprise spécialisée dans l'importation et l'exposition d'oeuvres d'art.
Notes : RPS EN COURS


MessageSujet: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   Jeu 12 Avr - 17:50


dma homes.

BALTAZAR SALERNO
my name was safest in your mouth
and why'd you have to go and spit it out?


AGE — trente-et-un an. DATE ET LIEU DE NAISSANCE — 28 août 1986 à Berlin (Allemagne). NATIONALITÉ — ton père, Marx, est allemand et ta mère, elle, est italienne. Savant mélange entre deux pays foncièrement différents qui, aujourd'hui, marquent évidemment ton caractère. ÉTAT CIVIL — marié depuis l'âge de tes dix-huit ans avec une camarade de classe. Mariage d'intérêts avant d'être un mariage d'amour. Pour sauver les apparences et noyer le poisson, sans doute, mais avant tout pour plaire à tes parents et répondre à leurs attentes. OCCUPATION — avant même que tu n'aies eu vraiment le temps de t'habituer à l'idée, tu as été catapulté à la tête d'une entreprise spécialisée dans l'importation d'art, principalement des peintures, fondée et gérée par ton père. Un métier qui te permet de voyager souvent, qui t'a donné des excuses toutes prêtes pour fuir tes responsabilités et oublier un instant le carcan dans lequel, sans le vouloir, on avait fini par t'emprisonner. GROUPE — stranieri.

cose su di me.

QUALITÉS — d'une classe exquise et d'un savoir particulièrement soutenu. Tu as fréquenté les plus hautes écoles, tu as rencontré du beau monde et tu t'es toujours intéressé à l'art. Tu es particulièrement doué lorsqu'il s'agit de discuter avec de parfaits inconnus, te sentant toujours très à l'aise dans toutes les situations. Tu es un homme bon, à l'opposé du père cynique et stricte que tu as eu, tu aimes profondément les gens et aurais tendance à ne jamais hausser le ton. Il paraît que ton naturel drôle et abordable ferait de toi le gendre idéal. De bonne présentation, un sourire éclatant et des yeux curieux. DÉFAUTS — mais les costumes trois pièces ont la particularité de cacher tout ce que l'homme refuse de montrer. Ainsi, on note très difficilement ton mauvais caractère et ta fâcheuse tendance à l'obstination. Tu n'aimes pas avoir tort, encore moins qu'on te contredise. Tu refuses d'admettre tes erreurs et restes parfois persuadé d'être ton droit quand ça n'est pas le cas. Têtu, borné et orgueilleux, un peu, sont les défauts de tous les grands hommes. Parce qu'il faut savoir se vendre et faire preuve d'assurance, parce qu'il est des douleurs qui ne pleurent qu'à l'intérieur et qui ne se montrent pas. Parce que tu as souffert de certaines choses dont tu préfères ne jamais parler et que tu n'es jamais aussi doué que dans l'art de la manipulation. PASSIONS — par chance, ou dépit sans doute, la peinture. Ton atelier te manque, celui dans lequel tu avais pour habitude de laisser tes douleurs s'exprimer quand tu étais jeune. Sans doute conçu pendant une exposition et venu au monde alors que ton père ramenait de l'autre bout du monde un Picasso, on peut aisément dire que la peinture a bercé ton enfance et t'a vu naître. Rien d'étonnant à ce que tu en développes une certaine addiction. Mais passer de l'artiste au conservateur a été un cap que tu n'as toujours pas su franchir. En secret, tu peins encore un peu sans vraiment l'exposer. De temps en temps, te salir les doigts à l'encre de couleur est bien plus reposant que d'affronter les problèmes que tu rencontres. SAISON PRÉFÉRÉE — l'hiver sans aucun doute. Bien loin du stéréotype du parfait petit européen qui cherche le réconfort du soleil pour bronzer sur les plages, toi, tu aimes la neige et ce qu'elle offre. Les sports d'hiver sont un dada auxquels tu t'adonnes régulièrement. La patinoire est un lieu magique et puis, il n'y a, à tes yeux, rien de plus reposant que de se réveiller un matin et de voir la ville noyé sous un épais manteau blanc. L'hiver marque la fin d'une année et le commencement d'une nouvelle, l'hiver marque la fin d'une ère mais est également synonyme de renouveau. FRUIT PRÉFÉRÉ— la goyave, sans hésitation. Parce que la première fois que tu en as mangé, c'était lors d'un voyage au Brésil. Le premier voyage d'une longue série avec une personne particulière. Un souvenir à la saveur du fruit en question... délicat, tendre et sucré. Depuis, chaque fois que tu le peux, tu en achètes et t'en délectes. Ta femme ne comprend pas ta passion pour le fruit rond, mais ton coeur tambourine toujours un peu plus fort quand tes lèvres rencontres ce met d'orfèvres. LIEU FAVORI — le bord de mer, en règle principal. Qu'il soit d'Europe ou d'ailleurs, tu ne résistes jamais à l'appel de l'horizon. Le bleu du ciel qui se mélange au bleu de la mer, cette fine ligne qui les sépare et qui marque d'un trait l'infini de vos possibilité. Le monde sans fin, le monde dans toute sa gloire. Imperméable et imperturbable. Le bord de mer te ramène à tout ce que tu n'es pas et ce que tu n'oses pas être. Tes failles, tes blessures et ta vulnérabilité mais également à tes exploits, tes responsabilités et ton parcours. Tu nourris une relation toute particulière avec l'océan et/ou la mer. RÉPUTATION A MALCESINE — ici, les plus anciens se souviennent de toi comme de ce gamin trop vif qui posait bien trop de questions. On se rappelle également de toi pour tes modestes dessins, ceux que tu aimais distribuer à tour de bras sur la place du marché. T'as passé tes étés ici jusqu'à tes treize ans, on ne se rappelle de toi que comme d'un mouflet particulièrement poli et bien pensant. Vif d'esprit, amusant et ouvert. Avec le temps, on a appris à t'oublier, également. Ton retour est neuf, même si ta mère a su attirer la sympathie des habitants de la région. C'est le retour de l'enfant prodige, celui qu'on attendait plus. AU VILLAGE DEPUIS — tout juste une semaine. Tu as posé tes valises dans la maison que tes parents s'étaient achetés quand tu n'étais qu'un gosse. T'as pris l'aile droite, avec ta femme. Une chambre pour vous. Dans tes valises, il n'y a rien de plus que quelques fripes qui devraient suffire à ton bonheur. En passant la frontière italo-suisse, t'as également coupé ton téléphone portable. T'es en vacances, à présent.

dietro lo schermo.

PSEUDO/PRÉNOM — chosen.one, mais si c'est plus simple pour vous, faut pas hésiter à m'appeler kenny (je sais, ça n'a rien à voir mais c'est comme ça -et puis, certains noteront la référence directe à btvs-).
PRÉSENTATION PERSONNELLE — oops   je déteste parler de moi.   alors je fais simple, je m'appelle kenny, j'ai 27 ans (-28 en juin mais chuuuut-) et je bosse dans l'immobilier. j'suis danseur semi-professionnel (-j'ai fondé ma compagnie de danse il y a deux ans   -) et écrivain du dimanche (-j'ai un livre en cours de publication   -). bref, j'fais beaucoup de choses parce que j'ai la chance d'avoir quelqu'un à la maison qui me pousse à les réaliser.    sinon, j'suis un mec sympa, il parait. mais si tu veux vraiment en être sûr, pose la question à loulou.  tongue elle pourra te dire à quel point je ne suis pas manipulateur, je ne m'incruste pas dans vos vies inrp et je ne fiche jamais le bordel avec mes personnages.  
FRÉQUENCE DE CONNEXION — bon, je suis là en principe la semaine. comme je suis l'employé modèle, je ne passe sur les forums que depuis mon job   ce qui fait que vous me verrez connecté du lundi au vendredi, de 8h à 16h30 (pour faire une grosse fourchette, bien sûr.) - mes week-ends sont destinés à la danse (que je pratique à titre professionnel   ), à mes amis et mon mari (-loulou, t'imagines que je viens de dire "à mon mari" ?     ).
AVATAR — j'ai lutté, j'y suis parvenu. armie hammer  tongue et d'ailleurs, merci pour la réservation de dernière minute   .
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? — tout le mérite en revient à loulou    
MOT DE LA FIN — l'italie + cmbyn + loulou et en plus, vous avez tous l'air sympas, alors j'sais pas quoi demander de plus.

_________________

i don't wanna touch you.. i don't wanna be just anther ex-love. i don't wanna miss you like the other guys do. i don't wanna hurt you.


Dernière édition par Baltazar Salerno le Lun 16 Avr - 14:55, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baltazar Salerno

avatar
Messages : 221
Pseudo : chosen.one.
Avatar : a. hammer / tenesse (avatar) & skate vibe (icons).
Occupation : à la tête d'une entreprise spécialisée dans l'importation et l'exposition d'oeuvres d'art.
Notes : RPS EN COURS


MessageSujet: Re: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   Jeu 12 Avr - 17:51

vivere in città.

(T'es sûr du choix ?) Tu hoches la tête, par accoutumance. T'es habitué à ses sautes d'humeur et ses commentaires. Tu as fini par la connaître avec le temps. (Tu aurais préféré la Grèce ?) C'est à son tour de hocher de la tête. Tu t'avances un peu, tu poses tes mains sur ses épaules et plonges tes yeux dans les siens. Ton but étant d'éviter une dispute, rien de plus. (Écoute, je sais que Malcesine, ce n'est pas Santorin. Mais ma mère sera ravie de nous recevoir et puis, il est sans doute temps qu'on le lui annonce, tu n'crois pas ?) Ton père, ça fait longtemps que tu en as fait ton deuil. Tu ne regrettes rien de ce qu'il t'a enseigné, t'es juste soulagé à l'idée de n'avoir à supporter que ta mère cet été. Tu as toujours été proche d'elle, bien plus que de ton père. Quand il est décédé, elle a choisi de retourner à ses origines en s'installant dans la maison de vacances qu'ils avaient acheté quand ton père était encore vivant. Depuis, tu as passé ton temps à convaincre ta femme de vous y exiler un peu. Elle soupire, penchant légèrement son visage sur le côté. (Très bien. Mais je te jure Baltazar, à la première réflexion... je rentre.) Avec une tendresse infinie, tu avances ton visage jusqu'à ses lèvres et les embrasses.

A PEINE UN PEU PLUS TARD. L'odeur des orangers et du sable. Tu avais presque oublié. Quand la voiture s'arrête devant la maison familiale, tu retrouves le sourire. Le voyage a été long et éprouvant. Mais vous y voilà enfin. Sur le perron, ta mère est déjà là, prête à vous accueillir. Toi, tu lèves les yeux au ciel. Dégagé, cyan et ensoleillé, c'est le début de tes vacances. Après avoir assuré l'une des plus grosses expositions de Berlin, ton repos sera bien mérité. (Mamma !) Tu cries affectueusement en t'élançant jusqu'à cette dernière. Ta femme suit le mouvement sans grandes convictions mais toi, tu te jettes déjà à son coup. Retrouvant le réflexe confortable d'être à nouveau un gosse. T'as passé la plupart de tes étés ici et tu n'en as jamais gardé que de très bons souvenirs.


dimmi la tua vitta.

Elle est somptueuse dans sa robe blanche. Particulièrement élégante quand elle s'avance vers toi et tu ne saurais trop dire ce qui te rend le plus fier : savoir que tu vas épouser cette femme fantastique ou savoir que ton père pleure au premier rang de l'église. Tu souris, machinalement. Voilà bien longtemps que tu as appris à taire certaines appréhensions pour ne te concentrer que sur des certitudes. Tes parents attendaient ce jour avec impatience, ta mère avait même fait l'effort d'enfiler ses plus belles parures. Alors quand ta fiancée a pris tes mains et répété après le prêtre Baltazar, je t’offre cette alliance en symbole de mon amour et de mon engagement. Par elle, j’unis ma vie à la tienne. Qu'elle soit le rappel que je serai là pour partager tes joies et te soutenir à chaque instant. Aujourd'hui et pour toujours. t'as senti ton coeur frapper contre ta poitrine. Le prêtre t'a observé, elle également. Il a vu le voile blanc qui a traversé ton regard et t'a simplement murmuré Tout va bien se passer. Tu ne le remercieras sans doute jamais assez d'avoir su faire preuve de patience à cet instant si important. Quand l'assemblée s'est pendu à tes lèvres attendant que tu prononces le "oui" dont tous rêvaient.. tes parents, tes beaux-parents et ta fiancé. Un "oui" qui, à cet instant tu l'ignorais, ne représentait pas la même chose pour tout le monde. Alors tu as mis l'alliance, porté l'alliance qu'elle te donnait et tu as embrassé ses lèvres. Sous un concert d'applaudissements, vous êtes sortis de la chapelle et avez posé pour quelques photographes. Le lendemain, vous quittiez la grisaille de Berlin pour la Thaïlande. Lune de miel oblige, ton père t'avait autorisé à prendre onze jours de congé.

Tu lèves les yeux sur elle sans même la voir. L'image n'est plus la même. Le temps est passé, vous avez vieilli. Mal vieillis, c'est malheureux. Elle ne parle plus que pour te faire des reproches et tu ne lui réponds que par onomatopée. Emprisonnés de votre propre union, celle dont vous ne vouliez apparemment pas plus l'un que l'autre. Si j'avais su... qu'elle lâche en laissant tomber l'assiette dans l'évier. Tu ricanes, sans la quitter du regard. Si tu avais su quoi ? Tu aurais tenu tête à nos parents et épouser cet imbécile de Franz ? T'aurais fini ta vie avec ce disquaire à la manque dans un appartement aussi grand que notre garage. De quoi tu te plains ? Elle retient un sanglot, elle sait que tu ne le penses pas mais dans cette union, vous y avez tous les deux trouvés votre compte. Sa famille, en s'unissant à la tienne, a réussi à s'imposer dans le monde de l'art et la tienne à gagner en crédibilité. Si son frère (ton beau-frère) n'était pas un peintre de renom, jamais tu n'aurais eu besoin d'entrer dans cette famille. J'aurais été heureuse. Piqué au vif, tu t'avances jusqu'à elle et l'attrapes par les épaules. Ton regard se fait sombre, tes lèvres tremblent. Tu détestes qu'elle sous-entende que tu sois quelqu'un de mauvais. Ne me reproche pas ce dont je n'ai jamais été responsable. Je fais de mon mieux pour que ça fonctionne, de mon mieux également pour que tu y trouves ton compte. Tu relâches la pression, tu souffles un coup et recul d'un pas. Tu vas pas lui tenir tête plus longtemps, tu ne le supporterais pas. Avant que tu n'aies eu le temps de franchir la porte pourtant, elle lance Tout ce que je veux, c'est que tu m'aimes Baltazar. comme on lance un couteau sans trop savoir ce qu'il atteindra. Ton coeur s'écroule, se baigne dans ton propre sang. Elle t'achève, comme tous les soirs. Mariage d'amour, mariage d'intérêt. Il vacille entre ce que tu veux et ce que tu sais. Tu ne te retournes pas, tu poses ta main sur la porte en baissant les yeux, réprimant un sanglot. Je suis désolé. tu murmures alors en quittant la pièce.

Tu achèves la signature d'un nouveau contrat. Depuis quelques semaines, tu as pris la tête des opérations concernant les commandes et les importations. Ton père te fait aujourd'hui suffisamment confiance pour te laisser diriger ce secteur et espère sincèrement que tu finisses par y trouver du plaisir. Tu t'enfermes dans ton bureau de plus en plus souvent, de plus en plus tard. Tu évites la maison, tu évites surtout ta femme. Tu n'aimes pas la manière qu'elle a de te regarder. Si loyale, si amoureuse... alors pour panser un peu tes propres blessures, tu te concentres en premier lieu sur ton boulot. Même si ce dernier est loin de t'épanouir, tu y trouves ton compte. Quand enfin le contrat est signé, tu relèves les yeux sur ton collègue. Je pense que l'exposition Van Gogh va être un véritable succès. Et docilement, il hoche la tête. Puisses-tu dire vrai... au moins, ça nous épargnera d'avoir à supporter ta mauvaise humeur. Ton sourcil s'arque, comme piqué au vif, encore. Tu penches le visage Comment ça ? Il tire le contrat jusqu'à lui, le glisse dans une fourre en ajoutant On a tous remarqué ton petit manège Baltazar. T'es pas heureux comme mec, et si je te dis ça, c'est parce que je suis ton pote avant d'être ton collègue. Il marque sans doute un point. Weber a toujours été un ami, tu le connais depuis le lycée et vous avez toujours eu beaucoup de choses en commun. Tu pousses un long soupir. C'est ma femme... enfin, non, mon mariage. Tu dis en te relevant pour te tourner, faire face à la vue depuis ton bureau. Je connais bien ça. Et si tu veux, j'ai un truc qui devrait t'aider à le supporter. A cet instant précis, t'es loin de te douter de ce dont il parle, loin également de supposer qu'il soit ce genre de mecs. Tu notais les similitudes que vous aviez mais sans doute pas à ce point. Quand tu te retournes, il a posé sur ton bureau un post-it sur lequel est inscrit un numéro de téléphone. Tu l'attrapes, le tournes entre tes doigts, suspicieux. Il s'appelle Coco. Et crois-moi, ce qu'il peut t'offrir... c'est sans doute ce qu'il y a de mieux pour une mariage qui bat de l'aile. Ton regard est sévère, tu fusilles Weber un instant Je ne me drogue pas... si mon père l'apprenait. Il sourit sournoisement. Qui te parle de drogue, mon vieux ? Je ne te parle que de plaisir, rassures-toi. Et il tourne les talons pour quitter ton bureau. Tu t'assieds sur ta chaise, le post-it entre tes doigts. Tu observes le numéro longuement, tu hésites. De quoi veut-il parler quand il te dit le mot "plaisir" ? Et qui est cette personne ? Coco... tu prononces à mi-voix, sans te douter un seul instant de ce que ces quatre lettres allaient changer en toi.

Son corps est longiline et cruellement différent de celui de ton épouse. Son âge fait écho à celui qui se dessine sur tes traits fatigués et sa candeur te rappelle le jeune garçon qu'un jour tu avais été. T'es appuyé sur le rebord de la fenêtre quand tu l'entends qui bouge dans le lit. La chambre que tu as louée pour l'occasion est loin de celles que tu occupes d'ordinaire. Tu ne veux pas du luxe auquel ta fortune te permet d'accéder, tu ne veux plus non plus des voyages en première classe depuis que tu l'as rencontré. Il a changé quelque chose en toi, te rappelant que le bonheur est un sentiment qui ne s'achète pas et dont la valeur est inestimable. Ses sourires, sa présence et ses mains sur ton corps. Ses lèvres dans ton cou et son buste qui se presse contre le tien te ramènent à tes premiers amours. Assis, à peindre, face à un superbe paysage. Tu es ici pour affaire mais lui te ramène à celui que tu as abandonné le jour où elle s'est avancée jusqu'à toi dans cette allée. Pourtant, tu sais que ce n'est pas normal, tu sais également que sans l'argent de ta famille, tu n'aurais jamais atteint un tel seuil de reconnaissance. Alors quand il ouvre les yeux sur toi et sourit, ton coeur se serre un peu dans ta poitrine. Qu'est-ce que tu fais ? Je peins. Et tu peins quoi ? Tu ne réponds rien, tu te contentes de poser ton pinceau et de te lever. Tu t'assieds sur le lit, près de lui. Tu l'observes un instant et dessines du bout des doigts la commissure de ses lèvres. Il ne sourcille pas. Me laisserais-tu te toucher si je ne te payais pas ? Il hoche la tête avec un air délicieusement hautain. Tu n'auras jamais à le savoir. Tu soupires en souriant doucement. Ce n'est pas bien. Il rigole D'habitude, ils me disent ça après la première nuit, pas au bout du sixième voyage. Tu détestes qu'il parle des autres, tout autant que tu ne supportes pas de savoir que ce que vous vivez n'est motivé que par le nombre de zéros que tu dessines sur ses chèques. C'est sans doute trop tard. Pour ? Faire machine arrière. Et tu avances ton visage vers le sien, capturant ses lèvres. Le fil qui sépare tes sentiments de ce que vous partagez se tend, la limite est parfois franchie mais jamais tu n'oublies qu'il n'est qu'un subterfuge derrière lequel tu te caches pour oublier tes problèmes. Il ne doit, à tes yeux, jamais avoir plus de valeurs que la montre que tu attaches à ton poignet pour faire bonne impression. Handicapé congénital de toute sorte d'affection, tu embrasses ses lèvres en sachant pertinemment que tout n'est qu'un vulgaire écran de fumée... alors pourquoi, pourquoi ton coeur bat-il à tout rompre quand sa langue danse avec la tienne ?

Ton père est mort.
Silence abrupt, pas un mot.
Ton coeur manque un battement, ton téléphone t'échappe.
Tu te redresses dans ton lit.
Il se redresse juste après toi, sa main dans ton dos.
Qu'est-ce qu'il se passe ?
Tu le regardes.
Soudainement l'écran se tâche, le voile se lève.
A quoi ressemble ta vie ?
Souffle court, lèvres sèches.
Palpitant qui frappe, sang dans tes tempes.
Sentiment de honte, tu te lèves brusquement, t'habilles.
Je... je dois partir.
Il n'a pas le temps de réagir, la porte claque déjà.
Tu paies la note de l'hôtel.
Le billet de retour, tu lui l'enverras par e-mail.
Tu appelles un taxi et tu t'enfuis, encore.
Retour à ta vie, retour à leurs vies.

Quand elle rentre à la maison, tu as le coeur lourd. Ta mère n'habite plus ici et ton père est mort depuis trois ans déjà. Vous n'êtes que les deux et, depuis lors, tu t'es fait une simple promesse : devenir un homme meilleur, un homme bon. Peu importe ce que Coco avait pu réveiller en toi, c'était déjà oublié à l'instant même où le taxi t'avait déposé à l'aéroport. La récréation avait assez durée, les conneries aussi. De retour à la normalité, t'avais fait de ton mieux pour les aider, tous autant qu'ils étaient. Ta mère était retournée à Malcesine et ta femme avait fait de son mieux pour pardonner toutes tes absences et tes silences. Si tu n'avais pas été le mari dévoué dont elle rêvait, petit-à-petit, tu en prenais le chemin. Alors ce soir-là, quand elle pousse le pas de la porte, c'est face à toi qu'elle se retrouve, légèrement surprise. Baltazar, qu'est-ce que tu fais là ? Tu devrais sans doute être au boulot, puisque tu as repris l'entreprise familiale et abandonné tes propres aspirations. Mais aujourd'hui est un jour particulièrement important puisque ta femme vient de se rendre chez le médecin pour un contrôle de grossesse. Alors ? Tu ne pouvais pas attendre la nouvelle, pas à ton bureau ni de rentrer plus tard. Tu avais besoin de savoir. Parce que s'il est vrai que votre mariage avait longtemps eu un parfum d'échec, il se pouvait bien qu'aujourd'hui les choses changent à nouveau. Un fin sourire se dessine sur ses lèvres alors qu'elle pose les deux mains sur son ventre. Je... je suis enceinte. Tu ne caches sans doute pas suffisamment ta joie car à peine a-t-elle prononcé ces mots que ton coeur tout entier explose contre ta bouche. Une nouvelle qui fait l'effet d'une bombe dans une vie qui pourtant n'avait jamais laissé entrevoir un avenir aussi béni.

Nous venons te trouver à Malcesine dans deux semaines, mamma. Elle explose de joie, à l'autre bout du fil. Toi, tu raccroches pudiquement après lui avoir répété combien tu l'aimes. Ta femme a accepté le voyage, la nouvelle que vous lui annoncerez fera son petit effet quant à toi, nostalgique, tu te réjouis de retrouver l'endroit de ton enfance. Tu éteins ton téléphone, ton ordinateur et te redresses. Tu observes la vue un instant et puis, tu ouvres le tiroir du haut de ton bureau. Tu y trouves une vieille photo, un léger coup au coeur. Du bout des doigts tu effleures le visage du jeune homme qui pose à tes côtés. Que deviens-tu ? tu prononces à mi-voix avant de la déposer à nouveau au fond du tiroir et de le fermer. Après tout ce temps, tu n'as sans doute jamais réussi à oublier...

_________________

i don't wanna touch you.. i don't wanna be just anther ex-love. i don't wanna miss you like the other guys do. i don't wanna hurt you.


Dernière édition par Baltazar Salerno le Ven 13 Avr - 13:55, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eusebio Bataglia
Amministratore
avatar
Messages : 982
Pseudo : appo
Avatar : jon kortajarena + lux aeterna
Occupation : charpentier de marine.
Notes : sujets en cours -
NOOR l SIMONE l OLIMPIA l LOLA

MessageSujet: Re: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   Jeu 12 Avr - 17:52

Baltazar putain je kiffe ce prénom.
bienvenue à toi ! bonne chance pour ta fiche sur non téléphone What a Face

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simone Marconi

avatar
Messages : 303
Pseudo : Louisette marmelade.
Avatar : Luke Grimes - nalex(avatar), astra (signature) hoodwink + tumblr (icon)
Occupation : ébéniste et orfèvre du bois.

MessageSujet: Re: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   Jeu 12 Avr - 18:27

i got youuuu enfin
t'es beau putain ce armie quand même quelle histoire

j'arrive trop pas à poster depuis mon tel non plus mais je m'en fous jtm bienvenue bb I love you

_________________
❝ nel vento soffia la tempesta ❞ envoyez lui son bon souvenir elle vous dira qu'elle s'en fout, qu'il faillait pas la faire languir en la couvrant de mots doux, son coeur avait déjà pris la mer alors qu'il lui confessait que jamais rien d'autre qu'un navire ne l'avait fait voyager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noor Cresta
Amministratore
avatar
Messages : 1418
Pseudo : mariko
Avatar : margot robbie ~ lolitaes (avatar), emmawatsona (signature), bonjour tristesse, françoise sagan (citation).
Occupation : vacancière, oisive, ou tout autre mot qui veut dire qu'elle ne fait rien de son temps, sinon tourner en rond, ennuyant les autres, et s'ennuyant elle-même au passage.
Notes :

MessageSujet: Re: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   Jeu 12 Avr - 18:31

OH YES avec ce que Louisette m'en a dit, j'ai super hâte de découvrir ton Baltazar (quel choix de prénom excellent)
bienvenue ici

_________________

Elle portait une robe grise, d'un gris extraordinaire, presque blanc, où la lumière s'accrochait, comme, à l'aube, certaines teintes de la mer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   Jeu 12 Avr - 19:16

ce prénom + armie. I love you I love you I love you
j'ai trop hâte d'en lire plus sur le petit,
bienvenue à la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Angelo Carvalo

avatar
Messages : 361
Pseudo : --
Avatar : huisman + flamingo.
Occupation : tailleur de pierre - tenancier d'une petite chambre d'hôte, déjà occupée cependant.
Notes :

j'aimerais bien parler doucement, tout doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d'images, et tu n'aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait.



MessageSujet: Re: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   Jeu 12 Avr - 21:42

bienvenue et bonne chance pour ta fiche - et je plussoie pour le prénom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   Jeu 12 Avr - 21:52

je suis pas validée mais armie + ce pseudo quoi I love you
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Paola Valentini
Amministratore
avatar
Messages : 241
Pseudo : patchulea ~ léa
Avatar : jenna-louise c. (mine)
Occupation : propriétaire et gérante de l'auberge Aurora
Notes : uc

MessageSujet: Re: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   Jeu 12 Avr - 23:05

Armie cet amour je m'en lasserai jamais
Je suis moi aussi intriguée

(oh, et bienvenue évidemment )

_________________

in your breast, i carry the form, the heart of the earth, and the weapons of warmth _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baltazar Salerno

avatar
Messages : 221
Pseudo : chosen.one.
Avatar : a. hammer / tenesse (avatar) & skate vibe (icons).
Occupation : à la tête d'une entreprise spécialisée dans l'importation et l'exposition d'oeuvres d'art.
Notes : RPS EN COURS


MessageSujet: Re: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   Ven 13 Avr - 7:31

merci à tous de votre accueil tongue tongue
vous êtes des amours
content que zazar fasse l'unanimité Embarassed

@Simone Marconi a écrit:
i got youuuu enfin
t'es beau putain ce armie quand même quelle histoire

j'arrive trop pas à poster depuis mon tel non plus mais je m'en fous jtm bienvenue bb I love you

bien fait, tendre manipulatrice
quand j'pense que tu m'as fait tout poster depuis mon téléphone
(allez, t'as du bol, jtm aussi )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   Ven 13 Avr - 9:30

Officiellement un grand bienvenue :) Le pseudo Balthazar me fait penser aux Rois mages
C'est original, chouette. J'aime beaucoup ce début de fiche de présentation aussi ! Benvenuto !
Revenir en haut Aller en bas
Baltazar Salerno

avatar
Messages : 221
Pseudo : chosen.one.
Avatar : a. hammer / tenesse (avatar) & skate vibe (icons).
Occupation : à la tête d'une entreprise spécialisée dans l'importation et l'exposition d'oeuvres d'art.
Notes : RPS EN COURS


MessageSujet: Re: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   Ven 13 Avr - 9:45

merci monsieur

_________________

i don't wanna touch you.. i don't wanna be just anther ex-love. i don't wanna miss you like the other guys do. i don't wanna hurt you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simone Marconi

avatar
Messages : 303
Pseudo : Louisette marmelade.
Avatar : Luke Grimes - nalex(avatar), astra (signature) hoodwink + tumblr (icon)
Occupation : ébéniste et orfèvre du bois.

MessageSujet: Re: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   Ven 13 Avr - 10:28

ah mais ta signature srebleklejf

qu'esstébo.

_________________
❝ nel vento soffia la tempesta ❞ envoyez lui son bon souvenir elle vous dira qu'elle s'en fout, qu'il faillait pas la faire languir en la couvrant de mots doux, son coeur avait déjà pris la mer alors qu'il lui confessait que jamais rien d'autre qu'un navire ne l'avait fait voyager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   Ven 13 Avr - 11:01

j'peux dire que je suis amoureuse de tout ce que je lis???
genre ta plume
Revenir en haut Aller en bas
Baltazar Salerno

avatar
Messages : 221
Pseudo : chosen.one.
Avatar : a. hammer / tenesse (avatar) & skate vibe (icons).
Occupation : à la tête d'une entreprise spécialisée dans l'importation et l'exposition d'oeuvres d'art.
Notes : RPS EN COURS


MessageSujet: Re: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   Ven 13 Avr - 11:02

Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed merci beaucoup Embarassed

(loulou, j'sais qu'chuis bo )

_________________

i don't wanna touch you.. i don't wanna be just anther ex-love. i don't wanna miss you like the other guys do. i don't wanna hurt you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simone Marconi

avatar
Messages : 303
Pseudo : Louisette marmelade.
Avatar : Luke Grimes - nalex(avatar), astra (signature) hoodwink + tumblr (icon)
Occupation : ébéniste et orfèvre du bois.

MessageSujet: Re: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   Ven 13 Avr - 11:05

y'a tellement de fois mon nom dans ta présentation personnelle je ne puis tout citer, mais quel bonheur, je te jure. t'es adorable.
genre déjà pour une fois t'es trop sympa avec moi (de un), en plus j'adore ce que tu écris (de deux), en plus tu m'as fait confiance (de trois) et en plus T'ES TROP MIGNON BORDEL (ça :
Citation :
(-loulou, t'imagines que je viens de dire "à mon mari" ? ).
= moi comme ça

on s'envoie tellement de fleurs aujourd'hui, c'est beau.

_________________
❝ nel vento soffia la tempesta ❞ envoyez lui son bon souvenir elle vous dira qu'elle s'en fout, qu'il faillait pas la faire languir en la couvrant de mots doux, son coeur avait déjà pris la mer alors qu'il lui confessait que jamais rien d'autre qu'un navire ne l'avait fait voyager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simone Marconi

avatar
Messages : 303
Pseudo : Louisette marmelade.
Avatar : Luke Grimes - nalex(avatar), astra (signature) hoodwink + tumblr (icon)
Occupation : ébéniste et orfèvre du bois.

MessageSujet: Re: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   Ven 13 Avr - 11:06

ps : (non après j'arrête promis pardon les admins pardon)

Citation :
tout le mérite en revient à loulou

je prends une PHOTO. no joke.

_________________
❝ nel vento soffia la tempesta ❞ envoyez lui son bon souvenir elle vous dira qu'elle s'en fout, qu'il faillait pas la faire languir en la couvrant de mots doux, son coeur avait déjà pris la mer alors qu'il lui confessait que jamais rien d'autre qu'un navire ne l'avait fait voyager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baltazar Salerno

avatar
Messages : 221
Pseudo : chosen.one.
Avatar : a. hammer / tenesse (avatar) & skate vibe (icons).
Occupation : à la tête d'une entreprise spécialisée dans l'importation et l'exposition d'oeuvres d'art.
Notes : RPS EN COURS


MessageSujet: Re: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   Ven 13 Avr - 11:12

surtout, ne prend pas trop l'habitude de ma sympathie, tu sais comment hein mais t'sais que jtm Embarassed Shocked genre méga-beaucoup

_________________

i don't wanna touch you.. i don't wanna be just anther ex-love. i don't wanna miss you like the other guys do. i don't wanna hurt you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco Cartelier
Amministratore
avatar
Messages : 547
Pseudo : solosands + aude
Avatar : Timothée Chalamet + mittwoch
Occupation : Il est agent d'entretien à l'hôtel Orizzonte
Notes : RP EN COURS :
BALTAZAR II | OLGA | JANUS | ANNIBALE | ANGELO XI | NOOR II

RP TERMINES :
ANGELO I | ANGELO II | ANGELO III |
NOOR & SILVIA | ANGELO IV | BALTAZAR I | ANGELO V | SILVIA | ANGELO VI | ANGELO VII | ANGELO VIII | ANNIBALE | ANGELO IX | ANGELO X


MessageSujet: Re: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   Ven 13 Avr - 11:27

EH SALUT What a Face

déjà ton histoire me vend trop trop trop trop du rêve, j'ai trooooooop hate qu'on rp je gierosfkdjl What a Face

_________________

seal me with a kiss. J'connais qu'le bruit d'la pluie, l'odeur du béton mouillé. Si j'suis parti, c'est parce que j'avais peur de rouiller.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baltazar Salerno

avatar
Messages : 221
Pseudo : chosen.one.
Avatar : a. hammer / tenesse (avatar) & skate vibe (icons).
Occupation : à la tête d'une entreprise spécialisée dans l'importation et l'exposition d'oeuvres d'art.
Notes : RPS EN COURS


MessageSujet: Re: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   Ven 13 Avr - 11:31

EH TOI Shocked
justement, je comptais venir sur ta fiche moi aussi
j'ai hâte également. et encore merci.

_________________

i don't wanna touch you.. i don't wanna be just anther ex-love. i don't wanna miss you like the other guys do. i don't wanna hurt you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noor Cresta
Amministratore
avatar
Messages : 1418
Pseudo : mariko
Avatar : margot robbie ~ lolitaes (avatar), emmawatsona (signature), bonjour tristesse, françoise sagan (citation).
Occupation : vacancière, oisive, ou tout autre mot qui veut dire qu'elle ne fait rien de son temps, sinon tourner en rond, ennuyant les autres, et s'ennuyant elle-même au passage.
Notes :

MessageSujet: Re: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   Ven 13 Avr - 12:10

MAIS KENNY TA PRESENTATION PERSONNELLE I love you
je t'aime déjà je crois, t'es trop chou et en plus les amis de Loulou sont mes amis

de ce que je lis, ton personnage a l'air trop chouette, et cette plume

_________________

Elle portait une robe grise, d'un gris extraordinaire, presque blanc, où la lumière s'accrochait, comme, à l'aube, certaines teintes de la mer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baltazar Salerno

avatar
Messages : 221
Pseudo : chosen.one.
Avatar : a. hammer / tenesse (avatar) & skate vibe (icons).
Occupation : à la tête d'une entreprise spécialisée dans l'importation et l'exposition d'oeuvres d'art.
Notes : RPS EN COURS


MessageSujet: Re: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   Ven 13 Avr - 13:57

MERCI I love you Shocked
d'ailleurs, j'ai fini ma fiche et bon dieu... ça doit faire depuis 1990 que j'avais plus écrit une histoire aussi détaillée

_________________

i don't wanna touch you.. i don't wanna be just anther ex-love. i don't wanna miss you like the other guys do. i don't wanna hurt you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   Ven 13 Avr - 14:00

Citation :
ça doit faire depuis 1990 que j'avais plus écrit une histoire aussi détaillée

et quelle histoire
je la lis avec des étoiles dans les yeux au lieu au lieu d'écrire la mienne #honte #aucachot
ce personnage est sublime
Revenir en haut Aller en bas
Baltazar Salerno

avatar
Messages : 221
Pseudo : chosen.one.
Avatar : a. hammer / tenesse (avatar) & skate vibe (icons).
Occupation : à la tête d'une entreprise spécialisée dans l'importation et l'exposition d'oeuvres d'art.
Notes : RPS EN COURS


MessageSujet: Re: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   Ven 13 Avr - 14:05

t'es trop chou mon dieu Embarassed

_________________

i don't wanna touch you.. i don't wanna be just anther ex-love. i don't wanna miss you like the other guys do. i don't wanna hurt you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noor Cresta
Amministratore
avatar
Messages : 1418
Pseudo : mariko
Avatar : margot robbie ~ lolitaes (avatar), emmawatsona (signature), bonjour tristesse, françoise sagan (citation).
Occupation : vacancière, oisive, ou tout autre mot qui veut dire qu'elle ne fait rien de son temps, sinon tourner en rond, ennuyant les autres, et s'ennuyant elle-même au passage.
Notes :

MessageSujet: Re: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   Ven 13 Avr - 14:10

Et c'est absolument parfait
J'aime ton personnage, les possibilités qu'il offre, et puis ta façon d'écrire son histoire qui m'a tout à fait transportée, il est terriblement touchant
bref, je te valide bien évidemment avec un grand plaisir Kenny, sois le bienvenu à la maison

les liens utiles :
— Une fois validé-e, tu pourras ouvrir ta fiche de liens te permettant de te créer des relations avec les habitants de Malcesine.
— Pense aussi aux Repertori, dans lequel il faudra éventuellement (selon ton personnage) te faire référencer. Les scénarios et pré-liens devront aussi y être répertoriés ! Note qu'il est possible de créer de nouveaux repertori si besoin.
— Enfin, tu peux compléter ton profil avec différents champs (occupation, humeur) et avec les liens vers ta fiche de liens et de présentation.
— Evidemment, nous t'attendons également dans le flood !
Bienvenue parmi nous

_________________

Elle portait une robe grise, d'un gris extraordinaire, presque blanc, où la lumière s'accrochait, comme, à l'aube, certaines teintes de la mer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)   

Revenir en haut Aller en bas
 
que tu sois dici ou d'ailleurs, ici tu es ailleurs. (baltazar)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ces mots étranges, venus d'ailleurs ...
» Des visiteurs venus d'ailleurs, ooooooooooooooh !!!!! [Mission rang D]
» TUK ► sois forte et tais toi.
» L'esprit ailleurs comme toujours (PV)
» Ce n'est qu'un adieu, ne sois pas triste car je ne le serais pas, Petit Bison.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TESOROS :: La storia :: Prezentazioni :: Buongiorno-
Sauter vers: