AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

pensez à référencer vos personnages dans le repertori.
Cela vaut également pour les scénarios et préliens que vous créez, ne les oubliez pas!


merci de privilégier les personnages studiosi !


Partagez | 
 

 ARDENTE (SILVIA)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: ARDENTE (SILVIA)   Ven 13 Avr - 0:04


/ / /

SILVIA BOSCO
love-locked women, women their own magic women


AGE — vingt-quatre ans et pourtant, loin de là où elle s'imaginait dans sa vie DATE ET LIEU DE NAISSANCE — ici même à malcesine une chaude soirée d'été, en juillet, dans le altezze NATIONALITÉ — italienne et fière de l'être, le sang brûlant coule dans sa peau et elle le crie au visage de tous les nouveaux arrivés ÉTAT CIVIL — célibataire, jamais mariée, jamais fiancée, jamais trop aimée, mais elle est mère d'un petit garçon de trois ans, fruit d'une relation dont elle aimerait ne plus jamais parler OCCUPATION — femme de chambre à l'hôtel orizzonte, elle astique les toilettes des riches étrangers et les hait d'autant plus, elle se plait à connaître tous leurs petits secrets, déplacer des bibelots et les cacher comme des petits trésors pour leur gâcher un peu la vie, comme ils gâchent la sienne COMMUNAUTÉ(S) — hôtellerie mais je ne la vois pas assez impliquée pour faire partie de cette communauté en particulier, c'est une fille du pays, c'est ça sa communauté, son peuple, son village GROUPE — nativi

cose su di me.

QUALITÉS — déterminée, elle ne se laisserait jamais marcher sur les pieds. personne ne peut barrer sa route, et si quelqu'un ose lui lancer un regard de travers, gare à lui. très grande gueule, silvia s'assura que le village entier soit au courant. aimante ou passionnée, d'une tendresse sans égal avec ceux qu'elle aime, c'est une femme exemplaire, inégalée. les hommes de sa vie l'ont trop trahie, trop déçue, et pourtant, elle ne cesse de les tirer vers le haut, de se dédier corps et âme à eux. et puis son fils, son tout, son petit trésor rien qu'à elle, elle donnerait sa vie pour lui, comme si l'instinct maternel l'avait fait renaître de ses cendres. vive d'esprit, un mot de trop et elle rétorquera avec sa fierté de femme trop souvent blessée. elle a réponse à tout et amuse les vieux du village avec ses exclamations exagérées, grand cinéma où son corps entier s'anime, agité par la haine qui brûle dans ses veines. DÉFAUTS — aggressive, pas dans ses actes mais dans son attitude. elle ne perd aucun temps lorsqu'il s'agit de s'énerver. ce trait de caractère qui a fait sa notoriété dans le village puise ses origines dans son sang mêlé d'italienne et d'autre part, et puis dans son passé torturé, celui qu'elle renie, celui qui est derrière et qui ne se reproduira plus jamais. trop débrouillarde, elle n'accepte l'aide de personne. ce n'est pas un défaut en soi, mais dans le cas de silvia, c'est plus problématique qu'autre chose. quitte à rendre sa vie plus difficile, elle ne laisse personne y rentrer, s'y interposer, même lui donner un coup de main. obsédée par le contrôle et autoritaire, elle dicte sa manière de voir et de faire les choses aux gens qui l'entourent, les menant à la baguette. et quand on refuse de suivre ses idées, elle s'enflamme, s'envenime, les mots déplaisants tombent de ses lèvres. il faut la comprendre, la silvia, à force d'avoir subi sa vie jusque ici, elle rêve désormais de décider. PASSIONS — la vérité, c'est qu'elle n'a jamais pris assez de temps pour elle pour s'en trouver. sa passion, c'est les autres. sa famille, celle qu'elle a derrière elle et celle qu'elle a construit, aussi petite soit-elle. rien ne fait briller plus ses yeux de mille feux qu'un "mamma" susurré du bout des lèvres de son bambin endormi dans ses bras, contre son sein, son coeur bat la chamade et c'est là qu'elle comprend qu'il n'y aura jamais d'autre amour de sa vie, autre que lui. SAISON PRÉFÉRÉE — l'été, le soleil coulant qui brûle la peau, la froideur d'une glace qui fait mal aux dents, les soirées tardives et éclairées des milles et unes étoiles au dessus du lac. FRUIT PRÉFÉRÉ— l'orange, parce que silvia, elle est acidulée. le picotement qu'elle sent au bout de la langue lui rappelle l'enfance, l'eau citronnée de sa nonna, la pulpe orangée qu'elle glisse entre ses lèvres charnues d'adolescente, les souvenirs s'effacent et certains persistent, et puis lui revient cette nuit là dans un champ d'orangers. LIEU FAVORI — le altezze, aucun lieu en particulier, tout simplement l'air chargé de parfums qui y titille les narines, l'odeur des herbes fraîches et des fleurs qui s'entremêlent, la sécheresse y brûle la peau et elle a toujours aimé y lézarder. RÉPUTATION A MALCESINE — elle n'a jamais été particulièrement dorée, sa réputation, à silvia. née d'une mère étrange, un peu sorcière, crainte dans toute le village et d'un père alcoolique qui titube encore dans les rues de malcesine et que les jeunes filles craignent. elle a également été enceinte plusieurs fois, dès quinze ans, et a finalement donné naissance à son enfant miracle/malédiction à vingt ans. père absent, jeune fille abandonnée, pas trop amoureuse, une traînée. voilà comment on l'appelle, au village, et pourtant, elle est acceptée. AU VILLAGE DEPUIS — sa naissance, elle n'en a jamais bougé.

vivere in città.

les lueurs du jour se dessinent sur les hauteurs verdoyantes de malcesine, feuillages des arbres baignés dans un orange vif qui éblouit. silvia se fait un café. comme à son habitude, bien corsé. l’odeur amère lui rappelle son père et elle fronce les sourcils. (ça fait longtemps que je l’ai plus croisé, je me demande si quelque chose lui est arrivé?) la pensée quitte aussitôt son esprit, parce qu’au fond, ce serait peut-être une bénédiction. les cris de leone la réveillent de sa léthargie matinale — que même un café ne pourrait changer —, alors elle accourt, inquiète, voir même terrifiée. (tout va bien mon amour?) pas de temps à perdre, elle l’habille. plus de vêtements propres, mince. alors elle porte à son nez les vêtements qui jonchent le sol, geste de routine pour elle, car il n’en a pas assez. ses chaussures sont trop grandes, ses t-shirts, trop étroits. récupérés dans les maisons du village, parce qu’on la connait, parce qu’on sait. (c’est pour toi que je le fais.) elle le dépose chez de la famille — liens de sang inexistants, mais vous savez bien comment c’est, les rumeurs d’un cousin éloigné partagé, les liaisons enfantines et les longs repas d’été —, court à l’hôtel, parce qu’elle est en retard, pour la troisième fois déjà de la semaine. et au fil des rues, elle les voit, ces visages inconnus. intrigués. à l’image des ruines, elle a l’impression de se donner en spectacle: ils la regardent, étonnés, de haut en bas, comme une attraction, comme si elle aussi, c’était une relique de malcesine. elle les déteste, ces regards, elle les déteste, ces gens, elle le déteste, ce changement. alors elle s’engouffre dans l’hôtel, derrière son petit bureau bien ordonné, et elle prie pour que la journée se finisse plus rapidement qu’elle ne l’imagine.

dietro lo schermo.

PSEUDO/PRÉNOM — emily
PRÉSENTATION PERSONNELLE — je suis une allemande enragée maman d'un bébé chien et j'aime toujours avoir un bouquet de fleurs fraîches chez moi  
FRÉQUENCE DE CONNEXION — litéralement 25h/24 et 8j/7
AVATAR — la sublime cenit nadir
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? — je suis une retardataire bazzart et j'en ai honte
MOT DE LA FIN — je tuerais pour continuer je suis tellement amoureuse de vous mais je dois sortir de chez moi j'ai la HAINE


Dernière édition par Silvia Bosco le Ven 13 Avr - 1:53, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ARDENTE (SILVIA)   Ven 13 Avr - 0:05

dimmi la tua vitta.

ALANZO
moins qu’un père. un moins que rien. un ancien de malcesine, accepté ‘comme il est’ . les souvenirs de lui sont flous, un homme ridé, peiné. le regard triste éternel d’un homme qui a trop fauté. sans histoire, pas d’origines dorées par ici. ce n’est pas un charmeur non plus, car la mère de silvia, il ne l’a pas séduite, il l’a achetée. fille du voyage qui passait par là, il l’a trouvée jolie, rassemblé toutes ses économies et est allé se présenter à son père. quelques mois plus tard, ambrosi naissait.

AMBROSI
le grand frère qui ne sait pas faire. il n’a rien de son père, cependant. les commères du village se sont longtemps amusées à lui inventer des origines, peut-être un charmant père français, américain ou néerlandais. car s’il a hérité de la volonté profonde et inconsciente de faire du mal autour de lui, son père ne lui a pas transmis l’incapacité à charmer. c’est un séducteur lui, un bon amant aussi. silvia est peut-être la seule qui sait lui refuser ses caprices, et c’est pour ça qu’elle doit rester dans sa vie. pourtant, c’est un poids pour elle. bien distante de son père, lui, il est là au quotidien, avec ses innombrables petites amies, conquêtes d’un soir et histoires de pognon perdu, à rendre, emprunté. alors silvia est là pour réparer les pots cassés.

AMORE
celui dont elle taira le nom, à tout jamais. un italien, mais pas de la région. (heureusement.) il ne lui a pas brisé de le coeur, pas autant que les autres hommes avant. pour tout dire, elle n’était pas très attachée à lui. il était une manière de voir les étoiles, d’échapper à son père (il puait l’alcool et les mauvaises idées, les mains déplacées, alors elle faisait tout pour fuir du domicile familial, silvia), de rêver quelques instants d’une vie plus douce. cette vie, pourtant, il n’a pas su la lui donner. et comme pour se faire pardonner, il lui a donné un fils.

LEONE
comme si ses premiers cris lui avait redonnés la vie, comme si jusque là, sa vie n’était qu’une vaste plaisanterie, comme si son corps n’était qu’une carcasse sans signification, comme si ça n’en valait pas la peine. et puis il est arrivé, dans toute sa splendeur, leone. le plus beau bébé. c’est aussi les premières larmes qu’elle a versé, silvia. à sa naissance, et les jours d’après. saisie de l’infinie tristesse des jours révolus d’une grossesse pourtant non-souhaitée, elle a eu du mal, silvia. elle s’est battue pour ce petit gars. et maintenant, trois ans après, elle commence enfin à comprendre que les étoiles s’étaient en fait alignées pour lui donner ce cadeau miraculé.


Dernière édition par Silvia Bosco le Ven 13 Avr - 2:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ARDENTE (SILVIA)   Ven 13 Avr - 0:07

Elle a l'air tellement touchante
Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Eusebio Bataglia
Amministratore
avatar
Messages : 982
Pseudo : appo
Avatar : jon kortajarena + lux aeterna
Occupation : charpentier de marine.
Notes : sujets en cours -
NOOR l SIMONE l OLIMPIA l LOLA

MessageSujet: Re: ARDENTE (SILVIA)   Ven 13 Avr - 0:20

moi je kiffe ta présentation personnelle et si c'était pas un abus de pouvoir je te validerais rien que pour ça !

bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soave Sarratore

avatar
Messages : 94
Pseudo : diable au kr, tessa.
Avatar : gabriela, afanen.

MessageSujet: Re: ARDENTE (SILVIA)   Ven 13 Avr - 0:34

cenit, littéralement ma déesse cette meuf.
ta nana promet de belles choses, hâte d'avoir la suite et bienvenue par ici. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola Solara

avatar
Messages : 234
Pseudo : cmbyn
Avatar : phoebe, blue comet
Occupation : artiste peintre en mal d'inspiration
Notes :

MessageSujet: Re: ARDENTE (SILVIA)   Ven 13 Avr - 0:44

cenit bordel, tellement perf, je rejoins mvdd I love you
et ce début de présentation est ...
s
u
b
l
i
m
e
(voilà)
bienvenue, tu promets tellement de belles choses

_________________

you are a shared secret kept between cupped hands; you are the first drizzle of spring, the laughter-filled nights of summer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ARDENTE (SILVIA)   Ven 13 Avr - 2:18

alessia oh merci, je crois que c'est le personnage qui m'a le plus émue que j'ai pu écrire jusque là donc ça me fait plaisir que tu ressentes ça

eusebio roh ça c'est du compliment, merci (wink wink c'est légal maintenant tu peux me valider si tu veux )

carmela merci!!! à moi aussi, je crois qu'elle a conquis tous les coeurs....

lola PUTAIN vous êtes tous trop doux merci infiniment
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ARDENTE (SILVIA)   Ven 13 Avr - 10:54

ta fiche elle est juste sublime, ta plume est tellement douce et agréable à lire ma seule envie c'est prendre silvia dans mes bras.
et puis cenit, ma meuf juste pour ça je t'aime. j'viendrai t'embêter par mp pour un lien mais en attendant, bienvenue à la maison. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Paola Valentini
Amministratore
avatar
Messages : 241
Pseudo : patchulea ~ léa
Avatar : jenna-louise c. (mine)
Occupation : propriétaire et gérante de l'auberge Aurora
Notes : uc

MessageSujet: Re: ARDENTE (SILVIA)   Ven 13 Avr - 12:08

Bienvenue parmi nous!
Silvia a l'air d'une vraie dure à cuire à fleur de peau , je suis sûre qu'elle va faire des étincelles en rp! Rock Je valide ta fiche avec grand plaisir et je te souhaite un bon jeu! I love you

_________________

in your breast, i carry the form, the heart of the earth, and the weapons of warmth _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ARDENTE (SILVIA)   Ven 13 Avr - 12:38

merci infiniment paola I love you
(et achille encore une fois)
Revenir en haut Aller en bas
Noor Cresta
Amministratore
avatar
Messages : 1418
Pseudo : mariko
Avatar : margot robbie ~ lolitaes (avatar), emmawatsona (signature), bonjour tristesse, françoise sagan (citation).
Occupation : vacancière, oisive, ou tout autre mot qui veut dire qu'elle ne fait rien de son temps, sinon tourner en rond, ennuyant les autres, et s'ennuyant elle-même au passage.
Notes :

MessageSujet: Re: ARDENTE (SILVIA)   Ven 13 Avr - 12:58

Oooh cette belle fiche
il nous faudra très certainement un lien, Noor étant résidente à l'Hôtel Orizzonte
Bienvenue ici

_________________

Elle portait une robe grise, d'un gris extraordinaire, presque blanc, où la lumière s'accrochait, comme, à l'aube, certaines teintes de la mer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ARDENTE (SILVIA)   

Revenir en haut Aller en bas
 
ARDENTE (SILVIA)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuée Ardente
» Un nouvel ami ? [Patte Ardente]
» Sous la pluie ardente [Jon Snow].
» [ Carnet de Nuée Ardente ] Cause this is my life.
» Flamme Ardente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TESOROS :: La storia :: Prezentazioni :: Arriverderci-
Sauter vers: