AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

pensez à référencer vos personnages dans le repertori.
Cela vaut également pour les scénarios et préliens que vous créez, ne les oubliez pas!


merci de privilégier les personnages studiosi !


Partagez | 
 

 famille solara (3/4)

Aller en bas 
AuteurMessage
Lola Solara

avatar
Messages : 234
Pseudo : cmbyn
Avatar : phoebe, blue comet
Occupation : artiste peintre en mal d'inspiration
Notes :

MessageSujet: famille solara (3/4)   Ven 13 Avr - 0:09

les solarala famille, c'est sacré à leurs yeux. les solara, ils sont dans la merde génération après génération. chez certains on naît riche, chez d'autres on s'enrichit décennie après décennie et eux, ils ont la misère en héritage. chez eux, ça a toujours été minuscule, un logement social comme on en fait plein, identique à celui du voisin.  on poussait les murs pour accueillir mamie qui perdait la boule depuis que papy n'était plus là, on partageait une chambre à trois, à quatre, on entassait les mômes comme on pouvait en leur offrant une éducation libre et positive à la place des billets verts. il n'y a pas une thune chez les solara, pas une mais ils ont la richesse de l'âme, la plus vraie, la plus pure. papa et maman sont ouvriers, ils bossent dans la même usine de textile qui a manqué fermer huit fois et se sont connus sur les bancs du lycée. maman est tombée enceinte alors papa est resté et a travaillé d'arrache-pied pour assumer leur erreur. mais ils s'aiment encore, sans doute plus qu'aux premiers jours, avec la misère comme liant, la pauvreté en ciment. les solara, c'est finalement une jolie famille, dans la dèche mais soudée. ils ne payent pas de mine, mais ils peuvent envoyer au tapis bien des familles ikéa. ils s'aiment, déjà, ils se respectent, ils se jugent pas et ne jugent pas les autres, d'ailleurs. papa, il te donnerait sa chemise même si elle est déguenillée, il a toujours un mot gentil pour les sans-abri, une pièce ou un café, un sandwich alors que lui, il a sauté deux repas. maman aussi, a le coeur sur la main. c'est celle qui invite les gamins esseulés à sa table, qui garde les chiards de tout le quartier et qui se plie en deux, en quatre, en douze pour que la génération de ses enfants s'en sorte mieux que la sienne.
le caractère et l'histoire sont assez libres : ils peuvent galérer ou s'en sortir, avoir quitté naples ou pas, être optimistes ou fatalistes, peu importe. la seule chose à savoir c'est qu'ils sont tous proches et soudés et que lola, tout l'argent qu'elle gagne ou presque, elle leur reverse que ce soit en nature (cadeaux, etc) ou en chèques (pas toujours encaissés). à leurs yeux, la famille passe avant tout.
• chez les solara, on a toujours cru à la parentalité positive : le non n'a jamais existé. sans doute pour ne pas ajouter à un monde étroit, quelque part entre un ascenseur social en panne et un appartement minuscule mais les enfants n'ont jamais été interdit de faire quoi que ce soit et c'est ce qui a causé les fondations de leurs personnalités faciles, ouvertes et tolérantes. aussi, la fratrie s'est élevée grâce aux valeurs de leurs parents. des valeurs inculquées par la permission au lieu de l'interdiction et démontrée par des gestes plutôt que des mots. parce qu'un môme, ce n'est pas stupide et ça cherche la reconnaissance, l'assentiment parental. alors ça reproduit, à son échelle minuscule, leur comportement. Et comment vriller face à des parents toujours calmes, confiants dans un avenir incertain, toujours prêts à tendre la main vers tous ceux qui en avaient besoin, à accueillir les uns et les autres, à manifester, à aider, à donner sans chercher à recevoir en retour. chez les solara, la règle d'or a toujours été celle-ci : ne juge pas une existence que tu ne vis pas et traite les autres de la façon dont tu aimerais être traité-e. ils n'ont jamais répondu à la violence par la violence, au mépris par le mépris, la loi du talion est inconnue d'eux.
• j'imagine assez qu'ils partagent tous le même côté "chaos relationnel" du fait de leur éducation permissive et de leur famille pour qui les sentiments n'ont jamais été tabou ou brimés. ils détonnent dans une société plutôt individualiste où l'amour s'arrête à tinder, du coup j'imagine bien un aîné déjà divorcé par exemple ou une benjamine très jeune et déjà maman ou enceinte.
•  ils sont là sur invitation de lola, en "vacances", ils peuvent bien entendu squatter aussi longtemps qu'ils le souhaitent la demeure prodigieuse dont elle a hérité. les liens et les dramas supplémentaires seront à définir ensemble, pour moi c'est une fratrie bruyante et expansive, qui peut sembler dysfonctionnelle mais ne l'est pas tout à fait et du coup, je préfère qu'on construise ensemble plutôt que je définisse trop les rôles. (même si ça m'empêche pas de me m'étaler, désolée c'est un défaut Arrow)

LIBRE
Andrea Solara (aîné)
identitàAGE — 28+, âge au choix. NATIONALITÉ — italienne. ÉTAT CIVIL — divorcé (négociable). OCCUPATION — reporter freelance, je l'imagine avoir abandonné ses aspirations et être en mauvaise posture avec la pègre locale mais c'est bien évidemment au choix. GROUPE — au choix sauf locaux. nostra storiaaîné de la fratrie, plus loyal et protecteur qu'un mafioso italien, andrea a sacrifié son adolescence à épauler ses parents, à travailler d'arrache-pied pour ramener un salaire supplémentaire et à agir comme un adulte responsable bien avant l'âge. à naples, il fait office de fantôme, de légende urbaine : on ne lui connaît ni copine sérieuse, ni grand fait d'arme au lycée, rien. du. tout. il est de ces noms familiers qui nous échappent pourtant totalement lorsqu'on essaye sérieusement de s'en souvenir malgré le panache certain d'andrea et sa personnalité placide, mature, qui faisait rêver les filles. pourtant, derrière les galères financières et l'amour de ses pairs, il a des rêves lui aussi. il rêve d'un ailleurs exotique, de photos à couper le souffle et de reportages authentiques. grâce à son matériel pourri, il immortalise tout et n'importe quoi avec talent, sans pour autant pouvoir prétendre à des études prestigieuses. employé dans la même usine que ses parents, louvoyant dans quelques trafics pour aider à s'en sortir et résigné à une vie trop étroite pour lui, andrea ignore tout de la surprise qui se trame en secret : lorsque lola s'envole à paris dotée d'une bourse artistique, toute la famille se saigne pour lui offrir de quoi étudier, lui aussi. à coups de prêts et d'économies envolées, les solara offrent à andrea le plus beau des cadeaux : l'espoir d'un rêve. il choisit d'étudier le journalisme et la vidéo et de fil en aiguille, s'entête jusqu'à vivre de sa passion et devenir de ces grands reporters qui crapahutent au bout du monde à la recherche des plus belles images. freelance après avoir claqué sa position confortable chez national geographic, il ne se ferme aucune porte et disparaît toujours entre deux avions, chasseur d'images, oui, mais aussi de jolis moments.
nb: je l'imaginais peut-être avoir claqué la porte de son job à cause de pressions. je me disais qu'à l'adolescence, pour aider sa famille, il aurait pu s'enticher de relations peu fréquentables qui lui retomberaient dessus une fois de retour à naples (type mafieuses) #drama
résumé des relations : aîné des solara, grand frère et parfois papa de substitution, il est très proche de tous ses cadets. de lola tout d'abord, avec qui il partage le goût des voyages et une créativité débridée. ils ont même partagé la même chambre jusqu'à l'arrivée de gaia, accueillant aussi cette dernière entre leurs minuscules murs avant d'en faire de même à paris, vivant ensemble les premières années jusqu'à leur envol. extrêmement proche de gaia, andrea a été celui qui séchait ses larmes, lui racontait une histoire avant de la border et ... le premier à qui elle a annoncé la nouvelle de sa grossesse à venir, à la fois excitée et terrifiée par la nouvelle : ils jouissent d'une complicité à toute épreuve. avec thea, c'est un peu plus laborieux, implicite. elle avait luca comme frère à coloniser et andrea, quant à lui, n'a jamais compris son matérialisme ou ses vaines ambitions, provoquant souvent des conflits durant son adolescence tumultueuse, notamment lorsqu'il tombait sur les abrutis irrespectueux qui lui servaient de petits amis, accompagné de lola comme éternel side-kick. avec luca en revanche, son jumeau, c'est l'évidence et la facilité la plus totale : des heures à refaire le monde, à jouer à la console, à se chambrer comme des gosses. si l'admiration que luca éprouve pour lui (et qu'il ignore en partie) est absolue, elle est surtout réciproque. andrea a en effet trouvé un concurrent sérieux côté décence et envie la faculté de son frère à ne jamais juger, à ne jamais s'énerver, à toujours comprendre et apaiser.

PRISE
Thea, soeur jumelle (@elettra solara)
identitàAGE — entre 22 et 25, en corrélation avec le jumeau (le premier pris décide de l'âge kwa). NATIONALITÉ — italienne. ÉTAT CIVIL — au choix, sans doute chaotique. OCCUPATION — au choix, sans doute chaotique et peu glorieuse. GROUPE — au choix sauf locaux. nostra storiasi elle partage les mêmes valeurs que le reste de sa fratrie, thea s'est toujours sentie extérieure aux solara, moins ... satisfaite par sa condition que le reste d'entre eux bien que tous l'ignorent, à l'exception de son jumeau à qui elle ne dissimule rien. thea, elle aurait aimé tout ce qu'elle n'a jamais eu. elle aurait souhaité de l'argent de poche, des fringues démentes et non déjà portées par son aînée, des vacances chaque année et la vie des populaires de son lycée, qu'elle a toujours admirés de loin. serveuse dans un restaurant pourri de naples, thea s'éteint en secret tout en rêvant à bien plus. elle s'imagine actrice ou mannequin en vogue, robes fourreaux fastueuses et homme torride (et riche) comme futur époux. envieuse mais pas amère, elle conserve une forme de candeur naïve qui jure avec sa force de caractère et la rend facilement malléable : derrière ses diatribes féministes de femme forte, thea, elle attend le prince charmant qui pourra l'arracher à sa triste routine et ne surprend plus personne lorsqu'elle s'entiche de losers patentés incapables de tenir leurs promesses après avoir usé ses reins. (fausse) peste édulcorée mais vraie battante, pas encore désenchantée mais tout à fait lasse de son existence sans surprises, ni saveur, la belle voit dans cette belle demeure en vénétie une porte de sortie, le tapis rouge enfin déroulé sous ses pieds et s'est fait une promesse : elle ne retournera jamais à naples. jamais. quitte à se brûler les ailes.
résumé des relations : thea a toujours eu le sentiment (à tort) d'être le vilain petit canard de la famille. incapable d'être aussi décomplexée et épanouie qu'eux face à leur misère sociale, elle s'est beaucoup renfermée, ne se confiant qu'avec parcimonie à ses frères et soeurs, quand bien même elle pourrait littéralement mourir pour eux. aussi, elle envie beaucoup la réussite de lola et son compte en banque bien garni et refuse souvent nombre de ses chèques, n'acceptant que les voyages ou les cadeaux, moins humiliants que des virements indécents (qu'elle rêverait pourtant de dépenser) et ne se sent pas très proche non plus d'andrea, aux antipodes de son caractère. bien qu'elle feigne l'indignation à chaque fois, elle est néanmoins reconnaissante de sa façon "musclée" de veiller sur elle, ou plutôt d'éconduire les goujats qui osent jouer avec son coeur. reste gaia, privilégiée par son statut de petite dernière avec qui thea joue scrupuleusement son rôle de grande soeur, conseillère matrimoniale et vestimentaire de choc et surtout luca, son double. son jumeau. son tout. l'homme qu'elle aime le plus au monde et avec qui elle partage le moindre de ses états d'âme. sa douceur l'apaise, sa réserve l'émeut, sa bonté la touche. luca, il est elle en mieux : elle le pense vraiment, thea.

LIBRE
Luca, frère jumeau
identitàAGE — 22-25 ans, en corrélation avec la jumelle (le premier inscrit choisit kwa) NATIONALITÉ — italienne. ÉTAT CIVIL — célibataire épris (au choix, ce n'est qu'une proposition de lien avec arthur). OCCUPATION — master ou doctorant en virologie GROUPE — au choix, sauf locaux. nostra storialuca, c'est le lunaire de la famille, là où andrea est la terre, lola le soleil, gaia une étoile et sa jumelle une comète prodigieuse. sensible, attentionné, taiseux et vaguement dans son monde, celui qu'on a diagnostiqué autiste avant de comprendre qu'il ne l'était pas du tout s'accommode d'un rien. geek devant l'éternel, talentueux gamer et accro à la pop culture, luca est de ces seth cohen attachants qui ressembleront toujours à d'éternels adolescents même la vingtaine passée. doctorant en virologie (ou en master selon l'âge), il rêve de soigner le monde et d'éradiquer ses pires maux, conscient d'être une forme moderne de super-héros. distrait, réservé et peu à l'aise en société, luca vit bien, dans l'ombre d'une jumelle qui capte toute la lumière et se plaît en side-kick à l'humour douteux et aux compliments penauds avec les jolis visages (féminins ou masculins) comme seule kryptonite. débrouillard, assidu, toujours d'humeur cordiale et gentil avec littéralement la terre entière, difficile de voir plus loin que le masque des apparences, car chez les solara, on ne ment pas, ni ne garde des secrets. c'est pourtant ce que fait luca, ignorant comment annoncer à ceux qu'il aime le plus au monde qu'il est malade. très malade, et que son obstination dans ses recherches n'est pas anodine ... (affliction au choix, en rapport avec ses études).
résumé des relations : luca, il a toujours été le chouchou de la famille. le gosse avec le coeur sur la main en train de confectionner des surprises, des cadeaux, et à jouer le médiateur avant que les conflits ne s'enveniment. si andrea peut se montrer sanguin, lui en est bien incapable et il admire plus que tout cet aîné à qui il aimerait ressembler davantage : il est son modèle, le superhéros de la vraie vie qu'il a vu grandir et devenir un homme charismatique au charme universel. ils sont proches, les deux frères, comme il est proche de lola, la plus sensible à son humour ou de gaia, avec qui il partage un côté aérien, presque éthéré. mais son bijou, son diamant brut, la femme de sa vie c'est bien évidemment thea, sa jumelle. c'est elle qui lui tenait la main lorsque la pression sociale se faisait trop dense et c'est lui qui raccommodait son coeur et chantait ses louanges lorsqu'elle se sentait malheureuse, oppressée par son insatisfaction chronique. thea, il lui a toujours tout dit, tout confié, sauf le secret de sa maladie et ça le ronge, luca. mais ce qui le rongerait encore davantage, c'est de lui causer un trop grand chagrin. alors il se tait. et puis dans sa sphère gravite aussi arthur (pré-lien de lola), le meilleur ami de sa soeur depuis ... des années et l'homme qui cristallise toutes ses envies. c'est cliché, le timide attiré par la diva, la lune dévorée par le soleil et pourtant, il en pince en secret pour la personnalité flamboyante de l'acteur, bien avant que lola ne le fréquente de façon moins chaste. mal à l'aise avec ses désirs (luca ne craque que sur celles et/ou ceux qu'il se pense incapable d'avoir), il est incapable d'agir normalement en présence d'arthur, se couvrant de ridicule à chaque entrevue sans réaliser que l'âme d'artiste de celui-ci ne peut qu'être piquée au vif par ses singularités.

LIBRE
Gaia, la benjamine
identitàAGE — entre 18 et 20 (au choix). NATIONALITÉ — italienne. ÉTAT CIVIL — célibataire, en couple toxique ou heureux, c'est comme tu veux.OCCUPATION — au choix, rien de trop prestigieux cependant car les études ne l'intéressent pas. GROUPE — au choix, sauf locaux. nostra storia fille de l'air, éthérée et insaisissable, gaia est la petite dernière de la fratrie, un rang à sa démesure qui lui octroie assez de libertés pour se montrer résolument insouciante. surcouvée par ses pairs dès l'enfance, elle est le pitre charismatique à qui l'on pardonne tout, à qui l'on autorise tout. gardée loin des problèmes financiers de sa famille, elle s'épanouit en testant toujours plus les limites. rêveuse et un rien lunaire, gaia détient cette aura mystique qui attire à elle, toujours. adolescente à la tendresse ineffable, elle est pourtant terriblement populaire et en détraque aisément les codes : elle n'est pas méchante mais putain qu'est-ce qu'elle est chiante pourrait être son épitaphe. gaia, c'est une nana ouragan qui se laisse porter par ses envies, ses espoirs, ses idéaux sans jamais mesurer les conséquences de ses actes. elle a des idées et de l'aplomb à revendre la môme, suffisamment pour défier toute forme d'autorité et s'entêter dans son idée de la justice (surtout sociale). gaia est de toutes les causes, de tous les combats, grâce à son empathie prodigieuse et à sa volonté de fer. si les autres la suivent, l'admirent et l'imitent, elle n'est pourtant pas un leader dans l'âme et refuse cette casquette autoritaire trop étroite pour elle. gaia, c'est un esprit libre dans un corps obstiné, des rêves pleins la tête et les idéaux chevillés au corps, un esprit affûté dans un corps de môme. une femme prodigieuse en train de fleurir, mais une enfant aux yeux des siens. une enfant, qui va bientôt en avoir un. ce n'était pas prévu, pas du tout, mais gaia est enceinte et oscille entre les doutes qui torturent ses entrailles, la peur de l'inconnu et la volonté d'élever cette extension d'elle-même avec la conviction qu'elle l'aimera plus que tout. perdue, paumée, elle vit cette coupure loin de son quotidien napolitain comme un enchantement, une parenthèse bienvenue au sein de sa vie dissolue et effervescente au virage brusque ... et imprévu.
nb: si la grossesse n'est bien entendu qu'une proposition comme tout le reste, si jamais ça te dit de la garder, tu peux bien évidemment décider ce que tu veux du père, présent ou pas, amant de passage, d'un soir, ami ou petit ami régulier, bref c'est toi qui gères  
résumé des relations gaia est proche de toute sa famille. d'abord andrea, son deuxième papa, celui qui séchait ses larmes, lui racontait une histoire avant de la border et ... le premier à qui elle a annoncé la nouvelle de sa grossesse à venir, à la fois excitée et terrifiée par la nouvelle : ils jouissent d'une complicité à toute épreuve. ensuite lola, son modèle absolu à qui elle ressemble beaucoup. sans doute a-t-elle tenté d'imiter son aînée, durant l'enfance, mais le résultat est assez similaires : des arcs-en-ciel chaotiques. c'est avec lola qu'elle a pris sa première cuite, c'est avec lola qu'elle a participé à sa première manif' et c'est aussi grâce à elle qu'elle a appris que l'amour pouvait être pluriel. avec thea, leurs différences s'accordent : empathique et attentive, gaia est la seule à réaliser les insécurités gigantesques de sa soeur et cède à tous ses caprices, toutes ses excentricités. elle offre à thea la place de choix dont elle a besoin pour s'épanouir et prête toujours une oreille attentive à ses conseils sentimentaux (même les plus foireux) et accepte de la laisser la relooker comme une poupée, même si c'est pour se changer dès qu'elle a le dos tourné. quant à luca ... leur relation sans nuages s'est récemment obscurcie : gaia est tombée sur des documents de son frère, incriminants. elle a récemment découvert sa maladie et ignore comment lui en parler et surtout, comment digérer cette information qui la révolte et le brise le coeur. elle lui en veut de cacher la vérité, de se priver de leur soutien inexorable et oscille entre rancune et pardon, incapable de savoir comment agir avec cette bombe entre ses phalanges.  



piccola parolasalut toi  , hormis les liens que j'ai tenté de brosser trèèès brièvement pour définir un mini-socle à étoffer, tout est absolument négociable et modifiable tant que cela s'inscrit dans la famille que j'ai décrite tout en haut. je pense que c'est sympa d'apporter un peu de matière autour de laquelle broder son personnage mais c'est avant tout le tien donc clairement, tu prends ce que tu veux, tu enlèves ce qui ne te plaît pas et on va faire du beau ensemble. je ne demande pas grand chose si ce n'est une personne motivée qui ne prendra pas ce pré-lien pour s'ancrer dans une fratrie "pour faire joli" sans jamais la jouer : j'aime beaucoup les liens familiaux et je pense (espère) qu'il y a matière à s'amuser ensemble. du coup, viens comme tu es avec ta motivation et une orthographe pas trop alambiquée et on devrait s'entendre   tu peux écrire en je, en tu, en il, douze mille ou cent mots, incarner un mannequin inconnu ou un acteur super-célèbre, tout me va, je te promets du beau et des feels à l'infini dans notre auberge espagnole bien remplie.
outre la famille, de nombreux autres liens seront facilement trouvables notamment avec @nils fortuijn qui squatte a la casa et mes autres pré-liens amicaux, pour la même raison.

_________________

you are a shared secret kept between cupped hands; you are the first drizzle of spring, the laughter-filled nights of summer.




Dernière édition par Lola Solara le Ven 18 Mai - 23:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: famille solara (3/4)   Mer 18 Avr - 22:29

prête à devenir tata ?
ta soeur préférée est là
Revenir en haut Aller en bas
Lola Solara

avatar
Messages : 234
Pseudo : cmbyn
Avatar : phoebe, blue comet
Occupation : artiste peintre en mal d'inspiration
Notes :

MessageSujet: Re: famille solara (3/4)   Mer 18 Avr - 22:33

mon bb d'amour la plus belle ! I love you
pluuuuus Que prête

_________________

you are a shared secret kept between cupped hands; you are the first drizzle of spring, the laughter-filled nights of summer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elettra Solara

avatar
Messages : 136
Pseudo : claire.
Avatar : courtney eaton + isleys.
Occupation : serveuse à naples dans un restaurant pourri, actuellement en vacances.
Notes :

MessageSujet: Re: famille solara (3/4)   Ven 20 Avr - 17:56

c'est quoi cette histoire, c'est moi sa soeur préférée
(en vrai, trop bien que tu nous rejoignes I love you)

_________________
for my part, I prefer my heart to be broken. It is so lovely, dawn-kaleidoscopic within the crack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noor Cresta
Amministratore
avatar
Messages : 1418
Pseudo : mariko
Avatar : margot robbie ~ lolitaes (avatar), emmawatsona (signature), bonjour tristesse, françoise sagan (citation).
Occupation : vacancière, oisive, ou tout autre mot qui veut dire qu'elle ne fait rien de son temps, sinon tourner en rond, ennuyant les autres, et s'ennuyant elle-même au passage.
Notes :

MessageSujet: Re: famille solara (3/4)   Ven 20 Avr - 18:03

(rolala la beauté des solara )

_________________

Elle portait une robe grise, d'un gris extraordinaire, presque blanc, où la lumière s'accrochait, comme, à l'aube, certaines teintes de la mer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eusebio Bataglia
Amministratore
avatar
Messages : 982
Pseudo : appo
Avatar : jon kortajarena + lux aeterna
Occupation : charpentier de marine.
Notes : sujets en cours -
NOOR l SIMONE l OLIMPIA l LOLA

MessageSujet: Re: famille solara (3/4)   Ven 20 Avr - 18:03

@Noor Cresta a écrit:
(rolala la beauté des solara )

+1

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola Solara

avatar
Messages : 234
Pseudo : cmbyn
Avatar : phoebe, blue comet
Occupation : artiste peintre en mal d'inspiration
Notes :

MessageSujet: Re: famille solara (3/4)   Ven 20 Avr - 22:25

j'avoue que je ne suis pas peu fière, mes sis sont grave les plus belles I love you
merci de le notifier
(et je suis sûre que mes bro vont être au top aussi )

_________________

you are a shared secret kept between cupped hands; you are the first drizzle of spring, the laughter-filled nights of summer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: famille solara (3/4)   Dim 22 Avr - 14:29

le bg d'la famille est arrivé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: famille solara (3/4)   Dim 22 Avr - 14:30

mais.
non.
j'y crois pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: famille solara (3/4)   Dim 22 Avr - 14:30

sisi
Revenir en haut Aller en bas
Lola Solara

avatar
Messages : 234
Pseudo : cmbyn
Avatar : phoebe, blue comet
Occupation : artiste peintre en mal d'inspiration
Notes :

MessageSujet: Re: famille solara (3/4)   Dim 22 Avr - 14:56

t'es si beau
si perf
I love you

_________________

you are a shared secret kept between cupped hands; you are the first drizzle of spring, the laughter-filled nights of summer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elettra Solara

avatar
Messages : 136
Pseudo : claire.
Avatar : courtney eaton + isleys.
Occupation : serveuse à naples dans un restaurant pourri, actuellement en vacances.
Notes :

MessageSujet: Re: famille solara (3/4)   Dim 22 Avr - 15:37

trop de beauté, trop de perfection, je me meurs

_________________
for my part, I prefer my heart to be broken. It is so lovely, dawn-kaleidoscopic within the crack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: famille solara (3/4)   Mar 8 Mai - 23:41

bien le bonsoir



est-ce qu'on veut bien de moi par ici, et est-ce que la petite amelia vous va en ava ?  
Revenir en haut Aller en bas
Elettra Solara

avatar
Messages : 136
Pseudo : claire.
Avatar : courtney eaton + isleys.
Occupation : serveuse à naples dans un restaurant pourri, actuellement en vacances.
Notes :

MessageSujet: Re: famille solara (3/4)   Mar 8 Mai - 23:46

MAIS EVIDEMMENT QU'ON VEUT DE TOI I love you

trop bieeeeen

you made my day

connais pas la demoiselle mais ouais, elle me semble correspondre!
Faut l'aval de @Lola Solara néanmoins

_________________
for my part, I prefer my heart to be broken. It is so lovely, dawn-kaleidoscopic within the crack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eusebio Bataglia
Amministratore
avatar
Messages : 982
Pseudo : appo
Avatar : jon kortajarena + lux aeterna
Occupation : charpentier de marine.
Notes : sujets en cours -
NOOR l SIMONE l OLIMPIA l LOLA

MessageSujet: Re: famille solara (3/4)   Mar 8 Mai - 23:48

les femmes Solara ça devient vraiment irrésistible

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola Solara

avatar
Messages : 234
Pseudo : cmbyn
Avatar : phoebe, blue comet
Occupation : artiste peintre en mal d'inspiration
Notes :

MessageSujet: Re: famille solara (3/4)   Mer 9 Mai - 0:06

oh ptn
j'suis au lit plombée par l'excès de bouffe et de boisson et t'illumines de ouf ma morne soirée
amelia c'est trop ma meuf, elle colle x l'infini bordel
bienvenue mon petit chaton des bois I love you

et j'avoue, bombesques les napolitaines

_________________

you are a shared secret kept between cupped hands; you are the first drizzle of spring, the laughter-filled nights of summer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: famille solara (3/4)   Mer 9 Mai - 11:19

JE SUIS LA JOIE.
vous êtes tous si beaux, cette famille merde.

j'ai vu que les jumeaux avaient vingt-trois ans, est-ce que c'est possible que ma gamine en ait vingt-et-un ? je dois avouer que je suis plus du tout habituée à jouer des perso si jeunes
Revenir en haut Aller en bas
Lola Solara

avatar
Messages : 234
Pseudo : cmbyn
Avatar : phoebe, blue comet
Occupation : artiste peintre en mal d'inspiration
Notes :

MessageSujet: Re: famille solara (3/4)   Mer 9 Mai - 11:31

j'aimais beaucoup l'idée qu'il y ait un max d'écart entre gaia et les jumeaux, justement pour qu'elle ait cette place de môme qu'on ne voit pas grandir et qu'on a tendance à infantiliser (genre je la voyais plutôt avoir dix-huit, dix-neuf ans) mais si ça te gêne vraiment, no souci I love you I love you

_________________

you are a shared secret kept between cupped hands; you are the first drizzle of spring, the laughter-filled nights of summer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: famille solara (3/4)   Mer 9 Mai - 11:38

ah mais y'a pas de soucis dans ce cas, t'inquiète pas I love you
Revenir en haut Aller en bas
Lola Solara

avatar
Messages : 234
Pseudo : cmbyn
Avatar : phoebe, blue comet
Occupation : artiste peintre en mal d'inspiration
Notes :

MessageSujet: Re: famille solara (3/4)   Mer 9 Mai - 11:51

t'es sûre chaton ?
je veux pas que tu sois mal à l'aise

_________________

you are a shared secret kept between cupped hands; you are the first drizzle of spring, the laughter-filled nights of summer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: famille solara (3/4)   Ven 25 Mai - 18:42

Je peux poser mes valises ?
Revenir en haut Aller en bas
Elettra Solara

avatar
Messages : 136
Pseudo : claire.
Avatar : courtney eaton + isleys.
Occupation : serveuse à naples dans un restaurant pourri, actuellement en vacances.
Notes :

MessageSujet: Re: famille solara (3/4)   Ven 25 Mai - 21:27

Ouiiii, trop bien!!! I love you I love you

_________________
for my part, I prefer my heart to be broken. It is so lovely, dawn-kaleidoscopic within the crack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola Solara

avatar
Messages : 234
Pseudo : cmbyn
Avatar : phoebe, blue comet
Occupation : artiste peintre en mal d'inspiration
Notes :

MessageSujet: Re: famille solara (3/4)   Sam 26 Mai - 1:22

aaaaaaaah bb andrea bordel !
trop trop bien
j'suis en we avec des amis, desolee de l'accueil tout pourri du tel
je me tettrape à mon retour dimanche soir
mais t'es trop perf bordel I love you

_________________

you are a shared secret kept between cupped hands; you are the first drizzle of spring, the laughter-filled nights of summer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: famille solara (3/4)   

Revenir en haut Aller en bas
 
famille solara (3/4)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Dragons et tyranides…Même famille ? (réservé) [Caîn et Koskyo]
» Deux nouveaux amis de la même famille (PV avec nuage de feu)(fini)
» Si le centre est stable, alors la famille est soudée — Ngugi
» Personnalités de Terrassanta (Famille Delacroix)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TESOROS :: La storia :: Caratteri :: Pre-Relazioni-
Sauter vers: