AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

pensez à référencer vos personnages dans le repertori.
Cela vaut également pour les scénarios et préliens que vous créez, ne les oubliez pas!


merci de privilégier les personnages studiosi !


Partagez | 
 

 starry night. (hippolyte)

Aller en bas 
AuteurMessage
Elettra Solara

avatar
Messages : 136
Pseudo : claire.
Avatar : courtney eaton + isleys.
Occupation : serveuse à naples dans un restaurant pourri, actuellement en vacances.
Notes :

MessageSujet: starry night. (hippolyte)   Dim 22 Avr - 0:19

Une de ces nuits douces à Malcesine, il fait encore bon et tu te balades, seule, dans les rues. Encore une journée bénie, à lézarder au soleil, avec tes frères et soeurs. A explorer tous les recoins de la maison de Lola, que tu ne connaîtras probablement jamais sur le bout des doigts. A moins que tu ne retournes pas à Naples et restes ici, peut-être. Te voilà donc, la démarche nonchalante, l'esprit rêveur, la tête tournée vers le ciel constellé d'étoiles. On voudrait te ramener à la terre, à la réalité, aux obligations. Mais toi, tu refuses ces préoccupations prosaïques, tu es résolument tournée vers le ciel, vers le très haut, vers tout ce qui est plus grand que toi. Tes parents tourneraient de l'oeil, s'ils savaient à quoi tu songes et à ta foi qui est en train de naître.

Il y a du monde, piazza Statuto. Quelques gens du coin, sûrement. Quelques touristes non italiens, que tu reconnais très facilement, à leur accoutrement. Tu souris, face à ces personnes inconnues. Pour lesquelles tu es une anonyme, sans histoire, sans passé. Tu viens régulièrement dans ce bar, seule ou accompagnée de ton jumeau. Un endroit assez pittoresque, pour toi, avec sa musique légèrement démodée. A Naples, tu ne sortais quasiment jamais. Il fallait travailler, encore et toujours. Tu profites donc de cette insouciance nouvelle, un petit sourire aux lèvres. Tu portes une robe bleue nuit, trop courte pour toi, piquée à Lola, qui pestera sûrement quand elle s'en rendra compte. Peut-être est ce un signe de la jalousie que tu éprouves envers elle. Sa liberté quasiment totale, que tu envies. Son génie artistique, dont tu n'as pas été dotée, manifestement.

Tu t'installes à une table et commandes un spritz, tout en regardant le spectacle de la rue, face à toi. Tous ces gens qui s'affairent, qui se parlent, se rapprochent, se courent après, se séparent. Un petit couple de vieux qui parle fort et deux amoureux qui se murmurent à l'oreille. Tu aimerais entendre ce qu'ils se disent, d'ailleurs. Tu imagines les mots qu'ils prononcent. Tout ceci pourrait être sujet à une scène de cinéma. Ton esprit divague, vers tes rêves de pacotille, si bien que tu ne remarques pas une présence inconnue, près de toi.

_________________
for my part, I prefer my heart to be broken. It is so lovely, dawn-kaleidoscopic within the crack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: starry night. (hippolyte)   Dim 22 Avr - 14:12

La chaleur m'étouffe et me rappelle celle de la capitale, cette chaleur étouffante à l'odeur de gazole vomie par une armée de pots d'échappement. Je quitte ma tanière de vieux loup seulement quand l'ombre part à la conquête de la ville.

Mes yeux se baladent par dessus mes solaires couleur cactus solitaire et observent la masse grouillante, plurielle et uniforme. Les filles commencent à balancer leurs tailles comme ma chaîne se balance sur mon torse à la fourrure grisonnante que j'exhibe comme le feraient ces macs dans les vieux films. Ma chemise ne tient plus qu'à un bouton, j'aime vivre dangereusement à la limite de l'atteinte à la pudeur.

Mon œil est accroché par cette petite féline assise seule dans sa douce rêverie, son visage fin caché à moitié par sa lourde crinière dont j'imagine le parfum, entêtant. Le vieux loup commence à tourner autour de la lune naissante. Je me glisse doucement derrière elle, sans bruit de peur de l’arracher au royaume des songes. Voyons, que regarde-t-elle avec une telle mélancolie ? Que peut-il bien manquer à la douce rêveuse ? Un inséparable comme le beau prince d'en face qui fait la cours à sa promise, oui c'est ça. Tu es trop seule douce féline, laisse-moi te tenir compagnie.

- Tu es très belle ce soir. J'espère que je ne t'ai pas fait trop attendre, mon choix de chemise m'a pris beaucoup de temps. Le tissu d'un premier rendez-vous est important.

Tout cela soufflé comme le vent d'été, doux et caressant. Cela fait longtemps que je ne m'étais pas mis dans la peau d'un autre. Ce soir j'ai 20 ans, je suis amoureux et j'espère qu'elle se prendra au jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Elettra Solara

avatar
Messages : 136
Pseudo : claire.
Avatar : courtney eaton + isleys.
Occupation : serveuse à naples dans un restaurant pourri, actuellement en vacances.
Notes :

MessageSujet: Re: starry night. (hippolyte)   Jeu 26 Avr - 11:40

Il y a deux semaines encore, tu étais dans ton restaurant merdique, à servir des choses plus ou moins douteuses aux égarés, aux âmes en peine, qui avaient atterri dans ce gourbi. Malheureuse, débordée, dépassée. Et la vie n'avait guère de sens. Mais en a-t-elle déjà eu ?  Néanmoins, depuis ton arrivée à Malcesine, tu reprenais goût à la vie, à ses plaisirs, au contact de tes semblables. Tu n'étais plus régie par la peur, par l’appréhension. Finie la foule d'angoisses chevillées au corps. Ton arrivée dans cette petite ville était l'occasion de faire table rase. Le passé et tes nombreuses erreurs, tes échecs, tout ceci se diluait dans ton esprit, jusqu'à s'évanouir complètement. A moins que ce fût l'effet du spritz, que tu étais en train de consommer, peut-être.

Tu regardes donc le spectacle qui s’offre à toi, l’esprit occupé par tes rêveries fantasques, que tu ne partages jamais. Si ce n'est avec ton jumeau, Luca. Tu sens soudain, quelqu'un se glisser derrière toi. A Naples, tu aurais été sur tes gardes. Terriblement suspicieuse. Mais ce soir, adoucie par la moiteur de la nuit et bercée par la rumeur de la ville, ta méfiance habituelle s'envole.

Un inconnu s'installe à tes côtés et te tutoie. Tu es quelque peu étonnée par cette entrée en matière, mais la surprise s'efface très vite. La curiosité s'empare de toi. Qui est cet inconnu, bien plus âgé que toi, manifestement très à l'aise, malgré l'apparente étrangeté de la situation ? Tu as cru déceler un léger accent dans sa voix, ce qui rend ce moment encore plus irréel, plus inattendu. Pas insensible au compliment qu'il vient de te dire, tu lui offres ton plus beau sourire. Radieux et franc. Mais tu le sais, ta sincérité est éphémère. Il joue un rôle, et toi aussi, tu rentres dans la danse. Il ne te connaît pas, c'est l'occasion d'endosser un autre rôle que celui de la pauvre serveuse de Naples et de te montrer sous ton plus beau jour. Excellent choix, elle te va très bien. Ce n'est pas un mensonge, un compliment pour lui faire plaisir. Non, tu as parfois des éclairs de sincérité en toi.

Piquée par ta curiosité, ne le quittant pas du regard, tu ajoutes: Tu n'es pas d'ici, n'est-ce pas ? Si c'est le cas, tant mieux, mes compatriotes m'ennuient terriblement. Evidemment, tu te crois dans un film, tu te donnes un genre, encore et toujours. C'est totalement faux, mais tu aimes endosser le rôle de l'éternelle blasée. Celle qui a tout vu, tout connu. En tout cas, tu es sûre qu'il n'est pas d'ici et cela te réjouit. Il y a non seulement son accent, mais son attitude, son charisme, un certain flegme, détachement, qui ne ressemblent guère à ce que tu peux voir habituellement chez ceux qui t'entourent. Un petit sourire aux lèvres, tu penses à ce rendez vous impromptu, heureuse de voir que la vie peut encore te surprendre.


_________________
for my part, I prefer my heart to be broken. It is so lovely, dawn-kaleidoscopic within the crack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: starry night. (hippolyte)   

Revenir en haut Aller en bas
 
starry night. (hippolyte)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» N.Roc '1 AN assassinat de Nadim Hippolyte : « Comme la vie est injuste'
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TESOROS :: Malcesine, Veneto, Italia :: Piazza Statuto :: Caffe Alla Rosa-
Sauter vers: