AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

pensez à référencer vos personnages dans le repertori.
Cela vaut également pour les scénarios et préliens que vous créez, ne les oubliez pas!


merci de privilégier les personnages studiosi !


Partagez | 
 

 horses over boys • mehdi

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: horses over boys • mehdi   Mer 25 Avr - 15:03

Depuis son arrivée au village, Eanna ne cessait de penser à l'équitation. On voyait des chevaux partout ici, et elle avait monté pendant ses années d'université à Rome, financée par Fabio, comme en tout. Elle en avait beaucoup parlé avec lui, et aujourd'hui c'était le jour J, celui de la reprise. Si elle était toujours aussi accrochée par l'équitation, elle envisagerait même de prendre un animal en double pension pour pouvoir nouer un vrai lien avec lui. Elle savait qu'il y avait au moins deux ou trois annonces par mois dans le journal.
Ce fut l'odeur qui la frappa en premier quand elle attacha son vélo à un poteau à l'entrée du haras. Elle avait fait les yeux doux à Fabio jusqu'à ce qu'il l'accompagne à Vérone pour l'aider à se choisir un pantalon, des bottes et une bombe, ainsi que du matériel de pansage. Ils en avaient profité pour faire le plein d'ambiance citadine, mais Eanna elle-même commençait à se faire au calme de Malcesine.
Une fois entrée dans la propriété, elle regarda autour d'elle, emplissant ses poumons de l'odeur caractéristique des écuries. Les petites natures trouvaient que ça puait ; elle n'était absolument pas d'accord, et sur un homme, elle trouvait même ça terriblement viril. C'était à cause de ça qu'elle n'avait pu s'empêcher de coucher avec son ancien moniteur d'équitation, qui s'était avéré être un pieux connard qui trompait sa femme à tour de bras. Franchement, si elle avait su qu'il était marié, elle aurait repoussé ses avances à coups de massue dans les couilles et ça aurait été vite plié.
Ses traits s'éclairèrent quand elle repéra une silhouette près de l'ouverture d'un des box. Elle reconnaissait l'homme, non, un garçon encore, pour l'avoir déjà croisé dans les rues du village. Elle ne comprenait pas la méfiance des autres habitants à son égard, et encore moins leur hostilité déraisonnable. Enfin, pour être exacte, elle comprenait d'un point de vue purement psychologique, mais les trouvait ridicules. Un doux sourire sur les lèvres, elle s'avança d'une démarche souple et assurée, son barda sur le dos.
— Bonjour ! Mehdi, c'est ça ? Je m'appelle Eanna. Comment ça va aujourd'hui ? C'est une belle journée, non ?
Si belle à vrai dire qu'elle avait dû enduire ses bras de crème solaire, ainsi que son visage et son décolleté. Elle espéra ne pas trop désorienter le garçon : ça devait lui sembler bizarre, voire inquiétant qu'une inconnue l'aborde ainsi pour lui demander comment il allait. Elle aurait dû y penser avant... Adoucissant encore son sourire, elle tenta de se faire la moins menaçante possible - et avec son mètre cinquante, c'était plutôt facile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: horses over boys • mehdi   Ven 4 Mai - 10:56

Se redressant, le bonhomme essuya la sueur lui perlant sur le front du revers de la main. Soupirant en entendant son dos craquer, le basané prenait le temps de souffler. De toute façon les chevaux se trouvaient à l'extérieur, leurs hennissements lui parvenant au loin. Mehdi devait remplir d'eau fraîche tous les abreuvoirs, changer la nourriture, rajouter un peu de paille dans les box, bref, préparer les chevaux pour la nuit. Les Altieri employaient d'autres garçons d'écurie, mais aujourd'hui seul le syrien travaillait, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Il n'aimait pas sentir les regards inquisiteurs dans son dos, observé, jugé, les murmures qui parfois fusaient à son passage. Alors que seul dans l'écurie, il sifflotait d'un air joyeux tout en s'affairait à la tâche. Travailleur, le réfugié n'hésitait pas à se donner corps et âme pour que tout soit fait comme il faut.

Alors qu'il s'apprêtait à attaquer le box d'Ercole, le plus bel étalon du haras, Mehdi entend quelqu'un derrière lui, des pas se rapprocher de son dos. Immédiatement il se retourne, s'attendant à voir un Altieri, ou un tout autre employé. Sauf que là, le syrien tombe nez à nez avec une jeune femme à la chevelure de feu, déjà aperçue une fois ou l'autre au village. Instinctivement il lui adresse un franc sourire, se souvenant que jamais elle ne l'a regardé de travers ou chuchoté à son passage. Un bon point pour elle. Équipée en cavalière, sa présence intimide un peu Mehdi. Comme presque à chaque fois qu'il se retrouve en charmante compagnie avec une inconnue. « Bonjour ! Mehdi, c'est ça ? Je m'appelle Eanna. Comment ça va aujourd'hui ? C'est une belle journée, non ? » Elle parle beaucoup, pense-t-il en hochant la tête. Cela lui rappelle qu'à ses débuts ici, lui-même n'adressait que peu la paroles aux autres, se restreignant au strict minimum, de peur de se ridiculiser. D'ailleurs, même si après un an en Italie il commençait à en maîtriser plutôt bien la langue, il gardait cet accent si typique, tout en cherchant parfois les mots, en accordant mal d'autres. « Bonjour. Oui, Mehdi. Et toi ? Une belle journée pour travailler. » La chaleur n'était pas encore étouffante, et les écuries, bien ventilées, gardaient un air frais et agréable. Pour beaucoup, cet endroit se résumait à l'odeur "puante" des chevaux et de leurs ... déchets. Pour Mehdi, il s'agissait d'un havre de paix, d'une odeur réconfortante, à laquelle il était habitué depuis sa plus tendre enfance. « Tu avoir une leçon ? » Cela l'étonnait, car on ne lui avait pas demandé de préparer un quelconque cheval pour un cours d'équitation, ni même pour quelqu'un ayant sa monture en pension au haras. Aussi s'arrêta-t-il de travailler pour, un discret sourire sur le visage, attendre la réponse de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
 
horses over boys • mehdi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Canadian aid worker guilty of assaulting Haitian boys
» Nils Relationships || You like Swedish boys ?
» 01. Boys don't cry | Chambre étudiante de Stevie Evans
» TEDDY Δ I wanna be where the boys are / fini
» [ANIME] Dear Boys : Présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TESOROS :: Finale :: Archivi :: SUJETS FINIS-
Sauter vers: