AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

pensez à référencer vos personnages dans le repertori.
Cela vaut également pour les scénarios et préliens que vous créez, ne les oubliez pas!


merci de privilégier les personnages studiosi !


Partagez | 
 

 jeté à la lagune. (silvio)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: jeté à la lagune. (silvio)   Ven 4 Mai - 0:39


weheartit.

SILVIO ROMEO D'ANGELO
i've got a soul but i'm not a soldier


AGE — il vient d'avoir vingt ans et parfois l'impression d'en avoir cent au compteur, même si on le traite encore comme un gamin, un enfant loin d'être devenu grand. DATE ET LIEU DE NAISSANCE — roma, la ville dans le sang depuis toujours, un 9 mars 1998.  NATIONALITÉ — il est italien, père comme mère, ça coule dans les veines. pas de famille à voir à l'étranger, pas vraiment de famille tout court, sa péninsule et son soleil gravé·e·s pour toujours même s'il n'est pas sûr d'y rester indéfiniment. il rêve de villes plus grandes encore, de galeries d'art et de statues à perte de vue. ÉTAT CIVIL — il est presque fiancé, plus amoureux depuis longtemps. la routine et les disputes, l'éloignement tangible. elle est restée à rome et lui est parti, il aime croire qu'ils sont en break, même s'il ne lui a pas vraiment dit. OCCUPATION — il noircit des pages et des cahiers, découvre des trésors et lit des livres. dans ses rêves les plus fous, silvio part à l'autre bout de la planète et déterre les plus grands mystères de l'humanité. en réalité, il n'est qu'étudiant en histoire de l'art, en attendant d'être plus grand. COMMUNAUTÉ(S) — membres du chantier de fouilles, historien (étudiant). GROUPE — studiosi. MOOD BOARD — clique.

cose su di me.

QUALITÉS — poli, serviable, érudit, doux, souriant, curieux, travailleur, dévoué. DÉFAUTS — renfermé, inconstant, hautain, méfiant, timide, lâche. PASSIONS — l'art, le grand. celui qu'on lui apprend depuis enfant, celui de la Beauté avec un grand B. Il l'a dans le sang, musicien, peintre, dévore des livres épais comme le poing fermé, passe des jours entiers dans les musées. Son rêve le plus fou est de posséder une galerie, pas un morne enchaînement de toiles sans saveur. lui il aime les sculptures, les constructions plus grandes que l'homme. Il aime les buildings et les pyramides, il aime les anciens dieux et les folies des grandeurs. Il aime l'art dans toute sa splendeur. SAISON PRÉFÉRÉE — l'automne quand les feuilles tombent et illuminent le sol de marron, jaune et rouge, quand le soleil décline plus tôt et qu'il passe des heures à le regarder sans ciller. FRUIT PRÉFÉRÉ— le raisin. LIEU FAVORI — roma la belle, la grande, le soleil et le Colisée, parfois un peu étouffante. ville de ses premiers pas, de toutes ses premières fois. il sait que même à l'autre bout du monde, il ne la quittera jamais vraiment, sa ville-lumière. RÉPUTATION A MALCESINE — on ne pense pas grand-chose de lui, parfois on le regarde avec méfiance, dédain. il marche comme un prince alors qu'il ne connaît rien d'ici, lunettes de soleil sur le nez, calepin à la main. mais quand on apprend à le connaître, on sait qu'il ne vit que pour apprendre, et qu'il n'hésite jamais à tendre la main, plutôt rare pour un citadin. AU VILLAGE DEPUIS — quelques semaines à peine, amené ici par l'amour de l'archéologie, et parce que c'était un sujet en or pour son mémoire. besoin de respirer, aussi, sûrement, même si la campagne le fait suffoquer, qu'il préfère l'odeur des pots d'échappement.

vivere in città.

Il n'a rien d'autre qu'un sac sur le dos, des lunettes de soleil sur le nez, l'espoir dans le cœur.
Il fallait qu'on l'accepte, parce qu'il est érudit, doué, qu'il a un mémoire à préparer. Ses professeurs ont chacun fait une lettre de recommandation et Bianca lui a bien dit d'emmener de la crème solaire. Sa mère qui dépose un baiser sur sa joue, préviens quand tu es arrivé mon chéri, mais il ne sait même pas s'il aura du réseau. Dans sa chambre d'hôtel, un peu miteuse à son goût, il monte sur le lit, main tendue vers le plafond. Rien. Un soupir et il range son téléphone dans sa poche, le soleil l'aveugle quand il pose le pied dehors, pourtant c'est la fin de la journée. La pollution étouffe presque la chaleur à Rome, ici l'air est pur et le soleil tape directement sur son crâne. Malcesine. Même le nom de la ville lui indique que tout est trop petit pour ses rêves trop grands.
Il ne sait pas combien de temps il marche, trop longtemps. L'habitude de l'asphalte mais pas des arbres, des plaines, des bruits inconnus qui l'entourent. Sa famille n'a pas de maison de campagne, simplement une grande demeure au cœur de la capitale, parents toujours trop occupés pour simplement bronzer au soleil l'été. il jouait sur le goudron, a été élevé entre deux vespa. quand il voit une rivière au loin et qu'il enlève ses chaussures, priant pour que ses pieds n'écrasent pas quelque chose de gluant, il le sait: il faudra s'habituer.
Il s'est toujours habitué.


dimmi la tua vitta.

Sept heures et demi, il entend les oiseaux à sa fenêtre. Le soleil lèche sa peau et déjà il brûle. Silvio s'étire dans les draps un peu usés, détaille les couleurs sur sa peau. Hier il y a vu le violet des néons, le noir de la nuit, le jaune lumineux du sourire de Calderon. Il est devenu rouge quand il a dansé pour la première fois avec lui, bleu quand il l'a quitté. Les couleurs sur ses doigts, les couleurs dans son cœur,
Silvio, au fond, il est rempli de beaucoup de couleurs.
Il y a le gris des trottoirs qui bordent les routes de l'Italie, là-bas, dans la grande ville qu'il a laissé. Le gris de la peau de ses parents, le gris des gens qui l'entourent et se parent de bijoux brillants pour s'inventer des lumières. Tout est gris dans sa vie à Rome, même s'il peint des couleurs sur son corps, sur celui des gens. Gris mélancolie qu'il a du mal à laisser même à des kilomètres.
Il y a le noir parfois, dans sa tête. Plongé dans des livres par centaines, le silence qui l'accompagne comme un ami fidèle. Parfois c'est trop et le silence le ronge, tout devient sombre, il a du mal à trouver la lumière. C'est pour ça qu'elle était là, Bianca, blanche comme neige, pour le tirer un peu hors du goudron. Il a toujours été attiré par les astres solaires comme un satané papillon devant un lampadaire. Bianca elle est trop lumineuse, tant qu'elle lui fait mal aux yeux. Elle pique la rétine quand elle crie et qu'elle fait des scènes, quand elle s'accroche trop fort elle laisse des traces écarlates sur sa peau. Il a parfois l'impression qu'elle n'est qu'une nuance de gris un peu plus claire que les autres. Et doucement, il l'oublie, sous le bleu du ciel de Malcesine.
Il a le jaune qui le fait vibrer, quand il frôle des doigts une toile, une statue au marbre blanc cassé, quand il lève les yeux vers les pyramides, quand il tourne les pages, remplit son esprit de couleurs du passé. Les couleurs s'effacent sur les œuvres mais jamais dans les esprits et lui, c'est les esprits qu'il compte graver. Voyager, déterrer, trouver, revenir pour tout collecter, pour émerveiller des foules. Il ne suit pas le chemin que ses parents trop stricts ont essayé de lui tracer, mais il garde de son éducation des rêves de grandeur. Prince à la couronne dorée un peu de travers, les couleurs il les a au bout des doigts et voudrait les montrer. Sur le chantier archéologique il pousse des exclamations devant chaque pierre, et c'est là qu'il est le plus lumineux, que ses yeux brillent plus que d'habitude : devant les trésors du passé qui lui prouvent qu'il y a toujours plus grand que l'humain, même quand il tente de s'élever.
Il y a le vert à perte de vue qui se mêle au bleu de la mer. C'est rare, Silvio, qu'il sorte de sa ville, même s'il a des rêves de voyage plein la tête. Garçon de la ville, enfant du bitume et prisonnier d'une maison trop grande, trop propre, il apprend petit à petit à apprivoiser les vagues, à caresser plus doucement les feuilles d'un arbre que les œuvres qu'il découvre. La nature est un trésor, il a encore du mal à le comprendre, trop profondément enlisé dans ses rêves de gloire et dans son matérialisme ambiant. Il n'a jamais aimé ni le vert ni le bleu mais parfois, quand on le regarde de plus près, on peut l'entendre murmurer qu'il trouve ces couleurs plus jolies qu'il ne le pensait.
Et le rouge lui explose la rétine. C'était il y a seulement quelques heures, pourtant il y repense en permanence, à son corps contre le sien sur la piste de danse. Il n'a jamais vraiment remarqué Calderon avant de se retrouver coincé au fond de l'Italie. Calderon discret et lui, air princier, ils n'ont jamais vraiment parlé. Son regard s'accrochait parfois à lui et il ne comprenait pas pourquoi, chassait ses pensées d'un mouvement de tête. Mais maintenant il occupe ses pensées, peau à découvert, chemise entrouverte, des couleurs de feux d'artifice quand il lui a pris la main pour l'obliger à danser, du vert foncé de ses yeux et des arbres autour de la grande maison perchée sur la colline, le rose de ses lèvres et le jaune des lucioles cachées dans les buissons qu'il a failli écraser avec ses souliers trop chers. Il a changé, ou peut être que Malcesine les change tous les deux. Un long soupir et il filtre la lumière de ses doigts. Il faudra continuer, il faudra qu'il comprenne une palette de couleurs qu'il pensait ne jamais voir de ses propres yeux. Il faudra qu'il apprenne à peindre à la force de ses yeux, sans y laisser derrière son cœur déjà abîmé.
Il faudra bien vivre.

dietro lo schermo.

PSEUDO/PRÉNOM — CRI DES LOUPS, lola.
PRÉSENTATION PERSONNELLE — euh bonsoir.
FRÉQUENCE DE CONNEXION — tout dépend (je pars bientôt en vacances mais je vous tiendrais au jus), à priori chaque jour.
AVATAR — ruben pol.
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? — bazzart, la base.
MOT DE LA FIN — je suis encore traumatisée des pêches, allez-y mollo.


Dernière édition par Silvio D'Angelo le Dim 6 Mai - 20:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lola Solara

avatar
Messages : 234
Pseudo : cmbyn
Avatar : phoebe, blue comet
Occupation : artiste peintre en mal d'inspiration
Notes :

MessageSujet: Re: jeté à la lagune. (silvio)   Ven 4 Mai - 1:25

traumatisée des pêches
jpp
bienvenue chaton, ton début est tout doux, j'adore I love you

_________________

you are a shared secret kept between cupped hands; you are the first drizzle of spring, the laughter-filled nights of summer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: jeté à la lagune. (silvio)   Ven 4 Mai - 1:28

non mais cette scène jpp (en plus j'ai vu le film au moins six fois, mais... toujours autant traumatisée)
merci tu es belle et j'aime particulièrement l'idée de la peintre en mal d'inspiration (ton perso porte mon nom, TU ME TRAUMATISES ENCORE PLUS)
Revenir en haut Aller en bas
Noor Cresta
Amministratore
avatar
Messages : 1415
Pseudo : mariko
Avatar : margot robbie ~ lolitaes (avatar), emmawatsona (signature), bonjour tristesse, françoise sagan (citation).
Occupation : vacancière, oisive, ou tout autre mot qui veut dire qu'elle ne fait rien de son temps, sinon tourner en rond, ennuyant les autres, et s'ennuyant elle-même au passage.
Notes :

MessageSujet: Re: jeté à la lagune. (silvio)   Ven 4 Mai - 9:53

Bienvenue ici I love you
oh oui il faut avouer que cette scène haha (le nombre de gens qui ne regarderont plus une pêche pareil)
hâte d'en lire plus, le nom de famille me fait penser à The Wire et c'est une bonne chose

_________________

Elle portait une robe grise, d'un gris extraordinaire, presque blanc, où la lumière s'accrochait, comme, à l'aube, certaines teintes de la mer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simone Marconi

avatar
Messages : 303
Pseudo : Louisette marmelade.
Avatar : Luke Grimes - nalex(avatar), astra (signature) hoodwink + tumblr (icon)
Occupation : ébéniste et orfèvre du bois.

MessageSujet: Re: jeté à la lagune. (silvio)   Ven 4 Mai - 11:29

bienvenue toi I love you I love you I love you
je me rappelle au ciné au moment de cette scène j'ai fait comme si tout allait bien dans ma tête, j'étais là "oh quoi j'ai pas vu hein comment" mais j'avoue QUE
j'adore ce qui se dessine de ton personnage, en tout cas.

_________________
❝ nel vento soffia la tempesta ❞ envoyez lui son bon souvenir elle vous dira qu'elle s'en fout, qu'il faillait pas la faire languir en la couvrant de mots doux, son coeur avait déjà pris la mer alors qu'il lui confessait que jamais rien d'autre qu'un navire ne l'avait fait voyager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo Carvalo

avatar
Messages : 335
Pseudo : --
Avatar : huisman + flamingo.
Occupation : tailleur de pierre - tenancier d'une petite chambre d'hôte, déjà occupée cependant.
Notes :

j'aimerais bien parler doucement, tout doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d'images, et tu n'aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait.



MessageSujet: Re: jeté à la lagune. (silvio)   Ven 4 Mai - 16:31

wah six fois.
bienvenue, bonne chance pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco Cartelier
Amministratore
avatar
Messages : 532
Pseudo : solosands + aude
Avatar : Timothée Chalamet + mittwoch
Occupation : Il est agent d'entretien à l'hôtel Orizzonte
Notes : RP EN COURS :
BALTAZAR II | OLGA | JANUS | NOOR II | ANGELO X | ANNIBALE

RP TERMINES :
ANGELO I | ANGELO II | ANGELO III |
NOOR & SILVIA | ANGELO IV | BALTAZAR I | ANGELO V | SILVIA | ANGELO VI | ANGELO VII | ANGELO VIII | ANNIBALE | ANGELO IX

MessageSujet: Re: jeté à la lagune. (silvio)   Ven 4 Mai - 17:21

MDRRR tout ton ton profil est stylé, de ton pseudo (cri des loups ) à ton image de fiche (mdr la joconde je meurs) AUX PECHES ok je t'atteins pas avec les six fois, deux pour moi, mais moi cette scène elle m'a pas choquée ................... mais j'étais gênée que les gens dans le ciné soient gênés avec moi

BREF BIENVENUE

_________________

seal me with a kiss. J'connais qu'le bruit d'la pluie, l'odeur du béton mouillé. Si j'suis parti, c'est parce que j'avais peur de rouiller.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: jeté à la lagune. (silvio)   Ven 4 Mai - 20:16

Merci tout le monde ! Je vois que je suis pas seule à être hantée par cette maudite pêche ça fait plaisir Arrow
Coco ; COMMENT ÇA ÇA T’A PAS CHOQUÉE !!! En plus timothée a dit qu’il l’avait déjà fait avant le film... jpp
Revenir en haut Aller en bas
Eusebio Bataglia
Amministratore
avatar
Messages : 977
Pseudo : appo
Avatar : jon kortajarena + lux aeterna
Occupation : charpentier de marine.
Notes : sujets en cours -
NOOR l SIMONE l OLIMPIA l LOLA

MessageSujet: Re: jeté à la lagune. (silvio)   Ven 4 Mai - 20:17

bienvenue à toi ! ça promet

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco Cartelier
Amministratore
avatar
Messages : 532
Pseudo : solosands + aude
Avatar : Timothée Chalamet + mittwoch
Occupation : Il est agent d'entretien à l'hôtel Orizzonte
Notes : RP EN COURS :
BALTAZAR II | OLGA | JANUS | NOOR II | ANGELO X | ANNIBALE

RP TERMINES :
ANGELO I | ANGELO II | ANGELO III |
NOOR & SILVIA | ANGELO IV | BALTAZAR I | ANGELO V | SILVIA | ANGELO VI | ANGELO VII | ANGELO VIII | ANNIBALE | ANGELO IX

MessageSujet: Re: jeté à la lagune. (silvio)   Sam 5 Mai - 9:40

Silvio D'Angelo a écrit:

Coco ; COMMENT ÇA ÇA T’A PAS CHOQUÉE !!! En plus timothée a dit qu’il l’avait déjà fait avant le film... jpp

BAH NAN MAIS sans aller jusqu'à dire que c'était normal... genre quand t'es ado tu testes des trucs chelou, et là il était tranquille tout seul, ça me choque pas MDRRR jsuis très difficilement choquable
il avait du le faire pour s'entraîner What a Face What a Face

_________________

seal me with a kiss. J'connais qu'le bruit d'la pluie, l'odeur du béton mouillé. Si j'suis parti, c'est parce que j'avais peur de rouiller.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo Carvalo

avatar
Messages : 335
Pseudo : --
Avatar : huisman + flamingo.
Occupation : tailleur de pierre - tenancier d'une petite chambre d'hôte, déjà occupée cependant.
Notes :

j'aimerais bien parler doucement, tout doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d'images, et tu n'aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait.



MessageSujet: Re: jeté à la lagune. (silvio)   Sam 5 Mai - 14:35

(normal elle a testé des trucs encore plus chelous durant son adolescence)
( )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: jeté à la lagune. (silvio)   Sam 5 Mai - 22:41

respectez moi, déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: jeté à la lagune. (silvio)   Dim 6 Mai - 20:11


t'es beaucoup beaucoup trop beau
et j'aime beaucoup beaucoup trop le début de ta fiche
même si je passe après la guerre
et qu'on me rappelle à l'ordre par mp
je t'ai déjà dis que je t'aime ?
oui ? non ? parce que je t'aime, merci encore
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: jeté à la lagune. (silvio)   Dim 6 Mai - 20:29

AH LE VOILA MON BIENVENUE (j'étais à deux doigts de bouder)
je t'aime aussi
on va faire de belles choses ensemble
et je finis cette fiche
Revenir en haut Aller en bas
Eusebio Bataglia
Amministratore
avatar
Messages : 977
Pseudo : appo
Avatar : jon kortajarena + lux aeterna
Occupation : charpentier de marine.
Notes : sujets en cours -
NOOR l SIMONE l OLIMPIA l LOLA

MessageSujet: Re: jeté à la lagune. (silvio)   Dim 6 Mai - 21:31

coucou toi !

très joli personnage, j'ai hâte de voir ce qu'il va donner.
je pense qu'on pourrait se trouver un chouette lien avec mon DC, Annibale
en attendant, je te valide !

les liens utiles :
— Une fois validé-e, tu pourras ouvrir ta fiche de liens te permettant de te créer des relations avec les habitants de Malcesine.
— Pense aussi aux Repertori, dans lequel il faudra éventuellement (selon ton personnage) te faire référencer. Les scénarios et pré-liens devront aussi y être répertoriés ! Note qu'il est possible de créer de nouveaux repertori si besoin.
— Enfin, tu peux compléter ton profil avec différents champs (occupation, humeur) et avec les liens vers ta fiche de liens et de présentation.
— Evidemment, nous t'attendons également dans le flood !
Bienvenue parmi nous

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: jeté à la lagune. (silvio)   Dim 6 Mai - 22:01

merciiii à toi! et je viens te voir pour le petit lien
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: jeté à la lagune. (silvio)   

Revenir en haut Aller en bas
 
jeté à la lagune. (silvio)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand les dès sont jetés .....
» J'ai jeté un froid !!!
» Luce & William } J'y suis jamais allé... Balade sur la Lagune.
» Délivrer mon corps du sort qu'on m'a jeté. ▲ LIBRE
» Retro: Atansyon kè sansib pa gade. Ti bebe jete, rekipere nan yon latrinn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TESOROS :: La storia :: Prezentazioni :: Arriverderci-
Sauter vers: