AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

pensez à référencer vos personnages dans le repertori.
Cela vaut également pour les scénarios et préliens que vous créez, ne les oubliez pas!


merci de privilégier les personnages studiosi !


Partagez | 
 

 bloom (caldevio)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: bloom (caldevio)   Dim 6 Mai - 22:51


The fountains and the waters
Are begging just to know ya

Il lâche une injure quand il trébuche dans l'herbe, tâche son pantalon hors de prix. Saleté de nature et saleté d'herbe et de campagne idiote. Au fond, il lui arrive de se sentir bien ici, malgré la chaleur étouffante et les insectes qui semblent apprécier sa peau plus que de raison. Il soupire, tente d'effacer la tâche verte avec sa main, sans résultat. Tant pis. Il est trop tard pour se changer et il est déjà en retard.
La maison semble encore plus grande à la lumière du jour, une fois qu'elle s'est vidée de ses ombres. Des enfants jouent au frisbee dans le jardin, une vieille dame tricote assise sur un banc, et son cœur se serre. Sa famille à lui n'a jamais été très étendue, encore moins proche, et il se sent comme un intrus près de ces inconnus qui ont tous le même sourire que lui. Ca ne lui a jamais manqué, l'amour d'une famille. Ses parents sont aimants, même si très occupés, et il a toujours été d'un naturel solitaire. Il hésite à rebrousser chemin, tant pis, il reviendra plus tard, ou il attendra Calderon plus loin. Là où ils se sont croisés la veille, pourquoi pas. C'est trop tard, car la vieille dame crie d'une voix un peu râpeuse. « Hé, toi ! » Il se fige et se retourne, ses lunettes de soleil cachent son regard craintif. S'il n'a peur de rien et qu'on lui a toujours appris à garder la tête haute, il sait quand il dérange, ou quand il n'est pas à sa place. « Viens par là, je suis vieille, ne m'oblige pas à me lever mon garçon. » Alors il obéit et avance, les mains dans le dos qui serrent son calepin qui ne le quittent jamais. « Désolé de vous déranger madame, je – Personne ne me dérange jamais dans cette maison, regarde le monde qu'il y a. Bon, maintenant, qu'est-ce qui t'amène ? » Il hausse les sourcils. Personne autour de lui n'est d'habitude aussi chaleureux, et il lui faut un temps d'adaptation. « Je euh... Je suis un camarade d'école de Calderon, il m'a dit qu'il pourrait me faire visiter... Comme je viens d'arriver... - Ah ! Encore un artiste ! » elle a les yeux qui pétillent sous son grand chapeau, et pose son tricot sur le banc, tapote la place à côté d'elle. « Assieds-toi, je vais chercher le gamin. Tu veux un jus d'orange ? » mais elle est plus rapide que lui, étonnant comme démarche pour une dame de son âge. Il la soupçonne d'avoir menti tout à l'heure, quand elle lui a dit ne pas pouvoir marcher. Et tentant de garder la tête haute sur son banc, il regarde les enfants jouer. Il y a une fille d'à peu près son âge qui bronze sur un transat et qui le regarde par dessus ses lunettes de soleil. Il lui sourit poliment, et sort son calepin, commence à dessiner. L'abricotier devant lui, juste pour passer le temps. Quand finalement il entend des pas derrière lui, et que Calderon sort de la maison, lunettes de soleil sur le nez et toujours cette satanée chemise à moitié ouverte sur le dos, il manque de le faire tomber, mais n'en montre rien. « Salut. » il se lève de son banc pour aller à sa rencontre, range le carnet dans sa poche arrière. « Je... Tu m'avais dit que tu me ferais visiter, et je pensais que tu avais oublié alors... Je suis venu. » C'est peut être un peu idiot ou alors il n'aurait pas du le relancer, attendre une prochaine soirée et la nuit pour les adopter, mais il n'avait pas envie d'attendre. Face à lui, sa chemise semble boutonnée trop haut. Est-ce que c'est comme ça que tout le monde s'habille dans le sud, ou est-ce que Calderon est juste transformé ? C'est rare qu'il baisse les yeux face à quelqu'un d'autre, et il s'en veut presque de le faire sans s'en rendre compte. « Ta nonna est très gentille. »
Revenir en haut Aller en bas
 
bloom (caldevio)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salana Bloom [Serpy]
» Le Café du Cimarron
» Nous partageons la même passion, nous sommes faites pour nous entendre. [PV. Bloom]
» IV, 2. Time is running out (D1, Bloom, Sappho, Tywin)
» Grace BLOOM-déesse des rêves et de la lumière purificatrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TESOROS :: Finale :: Archivi :: SUJETS FINIS-
Sauter vers: