AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

pensez à référencer vos personnages dans le repertori.
Cela vaut également pour les scénarios et préliens que vous créez, ne les oubliez pas!


merci de privilégier les personnages studiosi !


Partagez | 
 

 mon verre s'est brisé dans un éclat de rire + angelo

Aller en bas 
AuteurMessage
Coco Cartelier
Amministratore
avatar
Messages : 547
Pseudo : solosands + aude
Avatar : Timothée Chalamet + mittwoch
Occupation : Il est agent d'entretien à l'hôtel Orizzonte
Notes : RP EN COURS :
BALTAZAR II | OLGA | JANUS | ANNIBALE | ANGELO XI | NOOR II

RP TERMINES :
ANGELO I | ANGELO II | ANGELO III |
NOOR & SILVIA | ANGELO IV | BALTAZAR I | ANGELO V | SILVIA | ANGELO VI | ANGELO VII | ANGELO VIII | ANNIBALE | ANGELO IX | ANGELO X


MessageSujet: mon verre s'est brisé dans un éclat de rire + angelo    Ven 1 Juin - 22:23



https://www.youtube.com/watch?v=8E0tBvUb5IQ
bois tout ton saoul — Cette nuit est chaude. Il a si hâte que l'été arrive.
Il a beaucoup trop bu. Mais alors vraiment beaucoup trop bu, il a pas bu comme ça depuis son arrêt à Florence, où il a fini si torché qu'il s'est retrouvé à s'envoyer en l'air avec une nana totalement inconnue. C'était pas forcément le meilleur souvenir, il avait pris un bus de nuit pour rentrer chez cette nana, il avait vomi une fois chez elle, à moitié dans ses toilettes, à moitié à côté.
Cette nuit, il en est certain, il va pas vomir.
Mais bordel il est vraiment bourré.
C'était juste une petite soirée, au bar du village, avec ses collègues de travail. Il a appelé Angelo au téléphone fixe il y a trois heures, il a dit qu'il rentrerait tard, il commençait déjà à avoir un peu d'alcool dans le sang. Il a recommencé à boire, de plus en plus, on lui a offert un shot dès qu'il parvenait à prononcer une phrase correcte en italien. C'était vraiment le paradis.
Maintenant, l'idée, c'est de rentrer chez lui, en vélo.
Alors il pédale.
Il pédale pas droit parce que le monde tourne violemment autour de lui, qu'il fait nuit, et qu'il ne voit pas correctement. Il sourit quand même, parce que tout ça le fait rire. Il pédale, de plus en plus vite, malgré la pente, malgré les hauteurs. Il y a un moment de replat, il va encore plus vite, et évidemment, il voit pas la pierre devant lui. Son vélo fait un soleil.
Il s'écrase de tout son long au sol.
Il reste au sol, il a trop mal pour se relever. En français, il jure.
" Putain d'sa mère... la pute..." Il grogne. Il a un moment d'introspection.
Il est au beau milieu d'un village paumé d'Italie du Nord, à des centaines de kilomètres de la france, de sa famille, et il part retrouver un type qui dort probablement déjà, après avoir eu une soirée bien arosée avec des quasi inconnus. Et il est heureux. Il sourit, il se marre. Il se redresse comme il peut. Il se rend pas compte que ses mains saignent, qu'elles sont largement éraflées, tout comme ses genoux. Il se gamelle de nouveau. Il arrive à peine à tenir debout. Mais il veut son lit, alors, rassemblant ses forces, son courage, pas sa lucidité, il se relève. Il s'appuie sur le vélo, qu'il fait rouler, encore une vingtaine de minutes.
Il arrive devant la maison des Carvalo. Il y a un jardinet devant, avec une table et, plus loin, adossé à la maison à gauche de la porte, un banc, illuminé par une petite ampoule, en hauteur. Et Angelo est là. Coco sourit, de loin, et il avance. Il pousse la porte du muret, il fait tomber son vélo à côté de lui, et, titubant un peu, il se rapproche. Il s'arrête, écarte les bras. Grand sourire à l'appui :
"Taaadadidadidadaaaaaaa !"

_________________

seal me with a kiss. J'connais qu'le bruit d'la pluie, l'odeur du béton mouillé. Si j'suis parti, c'est parce que j'avais peur de rouiller.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo Carvalo

avatar
Messages : 361
Pseudo : --
Avatar : huisman + flamingo.
Occupation : tailleur de pierre - tenancier d'une petite chambre d'hôte, déjà occupée cependant.
Notes :

j'aimerais bien parler doucement, tout doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d'images, et tu n'aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait.



MessageSujet: Re: mon verre s'est brisé dans un éclat de rire + angelo    Dim 3 Juin - 12:03

mon verre s'est brisé dans un éclat de rire — il a le nez dans le bouquin angelo, il a la nuit silencieuse autour qui n'a rien à lui raconter - et dieu qu'il se sent bien. le palpitant s'esclaffe dans un mouvement paisible, tout est relâché, chaque muscle a abandonné l'anxiété latente pour laisser place à une sensation de sérénité - de ne pas sentir le temps passer, de ne pas se sentir vieillir. la lèvre inférieure se pince, la concentration n'est qu'à moitié entre les pages, elle est versatile, elle se joue de lui - et souvent il se retrouve obligé de relire deux fois la même phrase, pour être sûr de comprendre, de bien cerner les jolies choses qui s'y retournent. recueil de poèmes divers aux origines encore plus éparpillées, il n'a même pas réfléchi en le prenant entre ses doigts dans la librairie - il a simplement payé, se barrant avec pour mieux s'y pencher un beau soir, un beau jour. en l'occurrence c'est un beau soir qui s'y joue, et pratiquement à la fin, c'est un bruit désagréable qui le sort de sa torpeur - sa tête se redresse tel un animal cherchant le danger. les sourcils se haussent sous la surprise, l'ouvrage est reposé sur la table et les jambes se lèvent naturellement face à un coco pété comme un coing qu'a rien de mieux à foutre que de se lancer dans le vide pour mieux s'y vautrer. il saigne de partout - écorché ici ou là, de la poussière dans les cheveux, mais heureux. heureux ça se souligne. heureux pour changer - assez bête pour ne jamais être triste.

il a l'air con - très con.
- i think i don't have to ask if you're okay. mais ça le démange, rien que pour subitement il se rende compte que les pores de sa peau ont éclatés pour laisser les veines passer. il pousse un profond soupir, jeunesse jamais ne change dans sa belle biture et préfère les nuits niaises plutôt que les nuits longues. you're hurt.
il se rapproche, enroule ses doigts autour de ses poignets pour lui filer un tant soit peu d'équilibre, ses sourcils se froncent - il paie pas de mine coco.
- come with me, you can't stay here with all this blood on your sloshed face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco Cartelier
Amministratore
avatar
Messages : 547
Pseudo : solosands + aude
Avatar : Timothée Chalamet + mittwoch
Occupation : Il est agent d'entretien à l'hôtel Orizzonte
Notes : RP EN COURS :
BALTAZAR II | OLGA | JANUS | ANNIBALE | ANGELO XI | NOOR II

RP TERMINES :
ANGELO I | ANGELO II | ANGELO III |
NOOR & SILVIA | ANGELO IV | BALTAZAR I | ANGELO V | SILVIA | ANGELO VI | ANGELO VII | ANGELO VIII | ANNIBALE | ANGELO IX | ANGELO X


MessageSujet: Re: mon verre s'est brisé dans un éclat de rire + angelo    Dim 3 Juin - 18:17



https://www.youtube.com/watch?v=8E0tBvUb5IQ
bois tout ton saoul — Il sourit comme un condamné à mort devant la chaise électrique, ou comme un gosse devant une bassine de fraises. Il voit flou, il tient à peine sur ses genoux, qui les brûlent. Il s'en rend à peine compte. Il se contente de la vision d'Angelo, qui lui donne un sourire grand comme un croissant de lune sur le visage.
Angelo...
Il est pas assez lucide pour y penser. Il écoute simplement son corps, qui se détend, qui s'amuse, quand il est dans les parages. Parce qu'il est certain, quelque part, d'avoir atteint une vraie amitié, avec le sculpteur bourru de Malcesine. Ouai, il est heureux de vivre avec lui, de pouvoir se poser dans son atelier sans dire un mot, et de lire toute la journée. Il est heureux de pouvoir laisser sa musique dans la cuisine, en faisant à manger. Il est heureux de plein de trucs, qui lui reviennent subitement en tête, alors qu'il se lève.
Il se marre en l'entendant parler. Et puis il balance, en fronçant les sourcils :
" Hurt ? Nooo... Am... Am I ?" Il voudrait regarder ses mains, mais déjà, son poignet est entouré par la main d'Angelo. Il sent son coeur qui fait un bon. Il sursaute pas, il sourit juste un peu plus. Il dit ce qu'il lui passe par la tête, sans réfléchit, à mesure qu'il est traîné à l'intérieur de la maison, qu'ils traversent la cuisine. " You... have a ... a warm hand, you know that ? I... i wasn't expecting that." Il regarde sa main, elle est immense. Il avait fait gaffe à l'atelier. Mais là ça le frappe.
Déjà Angelo l'emmène dans sa salle de bain, que Coco découvre totalement. Il se marre.
" You.. have a bathtub, lucky youuuuu..." Angelo baisse la lunette et le siège des toilettes, et il assoit Coco dessus. Il se laisse faire, le monde tourne à toute vitesse, il ferme les yeux, pose la main sur son crâne pour garder un peu d'équilibre, instantanément, une point de douleur le transperce. Il inspire, douloureusement. Il regarde sa main. Ensanglantée effectivement. Il se marre encore, il imagine le sang sur son front maintenant. " 'the fuck did i do..." Il se souvient de rien. Il regarde Angelo, toute sa concentration disparait, et il balance, sans trop réfléchir  : "So did you spennnd a... a good night rea...ding here ?" Grand sourire à l'appui.


_________________

seal me with a kiss. J'connais qu'le bruit d'la pluie, l'odeur du béton mouillé. Si j'suis parti, c'est parce que j'avais peur de rouiller.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo Carvalo

avatar
Messages : 361
Pseudo : --
Avatar : huisman + flamingo.
Occupation : tailleur de pierre - tenancier d'une petite chambre d'hôte, déjà occupée cependant.
Notes :

j'aimerais bien parler doucement, tout doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d'images, et tu n'aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait.



MessageSujet: Re: mon verre s'est brisé dans un éclat de rire + angelo    Dim 3 Juin - 20:16

mon verre s'est brisé dans un éclat de rire — il en balance coco. des bonnes, des belles, des pas mûres, des peu compréhensibles et des qui sortent d'une profonde réflexion, et d'une tentative désespérée de faire passer la pensée par les lèvres - lèvres qui n'ont pas été touchées, lèvres intactes et rosées, des attrapes-baisers finement ciselés. angelo l'embarque, l'emmène contre son gré dans la salle de bain, où il déglingue quelques banalités, se fend la gueule en deux - si bien qu'en le regardant bien faire, il pourrait y voir ses cordes vocales vibrer sous sa folie passagère. il le laisse se poser, et recherche de son côté de quoi au moins bien désinfecter les plaies - elles sont quatre, peut-être même plus. sur l'instant il imbibe seulement le coton, pousse un soupir en se demandant combien de cailloux se sont incrustés sur sa chair - il l'écoute à peine, se pose à genoux face à lui en tenant fermement son poignet d'une main, et en enlevant le sang de l'autre. il papillonne des cils, lui jette à peine un regard.
- yes, thank you. qu'il cause toujours, tant que ça l'intéresse - pour peu il serait tenté de faire son curieux, d'étaler la question, de lui rendre pour en connaître plus sa soirée. mais le début, la moitié et la fin, sans doute qu'il les connaît déjà - c'est l'histoire d'un jeunot qui s'est enfilé des verres aussi vite que son ombre, qu'a peut-être été victime de patins volés, qu'a pris un pied d'enfer au lieu de dégueuler.
- i tried poetry. ça fera peut-être qu'un sens dans ses oreilles. il fait tout pour qu'il gigote pas, passe doucement dans la paume pour enlever le surplus - au moins refroidir la plaie. il passe à l'autre dans un geste presque expert - habitué des chutes de son fils, bien que moins phénoménales que celles de coco. il ose s'imaginer comment il a pu - le vélo a fait son boulot. il inspire profondément, laisse le coton dégueulassé sur le côté, baisse ses prunelles sur le pantalon bien déglingué - il n'a ni la place de bien faire son job, ni l'envie de sur-infecter les plaies. il se doute qu'en son état, il arrivera à peine à se lever, et sera encore moins capable de retirer son vêtement.
- lift your buttocks, j'll take off your pants.
il se penche un peu - défait la ceinture en fronçant les sourcils, passe ses doigts sur les côtés, l'intime du regard à au moins essayer de jouer au manipulateur plus qu'à la poupée.


Dernière édition par Angelo Carvalo le Dim 3 Juin - 22:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco Cartelier
Amministratore
avatar
Messages : 547
Pseudo : solosands + aude
Avatar : Timothée Chalamet + mittwoch
Occupation : Il est agent d'entretien à l'hôtel Orizzonte
Notes : RP EN COURS :
BALTAZAR II | OLGA | JANUS | ANNIBALE | ANGELO XI | NOOR II

RP TERMINES :
ANGELO I | ANGELO II | ANGELO III |
NOOR & SILVIA | ANGELO IV | BALTAZAR I | ANGELO V | SILVIA | ANGELO VI | ANGELO VII | ANGELO VIII | ANNIBALE | ANGELO IX | ANGELO X


MessageSujet: Re: mon verre s'est brisé dans un éclat de rire + angelo    Dim 3 Juin - 22:15



https://www.youtube.com/watch?v=8E0tBvUb5IQ
bois tout ton saoul — Angelo qui s'occupe de ses mains, c'est étrangement détendant. Il a mal, il va pas dire le contraire, mais l'alcool a endormi ses sens, il se sent tout engourdi. Il se concentre simplement sur son interlocuteur, son sauveur, le bon samaritain qui se met pas du tout en danger en l'aidant. Un bon samaritain en carton donc. Un samaritain concentré sur son oeuvre, qui parle pas beaucoup. Comme d'habitude. Il aimerait lui dire, s'il te plait, parle plus, fais moi entendre le son de ta voix dans toutes les langues. Mais non, il abuse pas, il ose pas, non plus. Il sourit en revanche, toujours, et il se concentre sur ses doigts, en retenant des soupirs de douleurs.
Ses doigts sont vraiment grands, il comprend pas trop comment c'est possible. Il fait attention à son contact, peut-être trop longtemps. Il dit, distraitement :
" Your hands are ... so ... not soft... they're really ... " Il connait pas le mort en anglais, pour une fois, sans même réfléchir, il le dit en français. " Rugueuse. Like ... stone." Il ne s'aperçoit sans doute pas que le focus qu'il fait sur ses mains est beaucoup trop intense, qu'il devrait arrêter d'en parler. Il n'arrêtera pas.
Il écoute vaguement ce qu'il dit. Il hoche la tête, en lui tendant son autre main.
" Oh... poetry ... what kind of ... offff... poetry ?" Les mots se bousculent pas au portillon, ça c'est certain. Il lui faut un temps de concentration profonde pour parvenir à sortir quelques mots. Il ferme les yeux, un peu plus fort, il entend la suite sans vraiment percuter.
Il regarde Angelo défaire sa ceinture.  
Il comprend pas du tout ce qu'il lui arrive, il le regarde, fronce les sourcils, et se recule un peu, son dos tape contre le dossier des toilettes.
Il se sent rougir, au moins jusqu'aux oreilles, sinon jusqu'au front. Il a chaud soudainement, il capte pas vraiment ce que fait Angelo. Il bégaie :
" Wh... Why d'you... Why... take my pants off, the fuck you..." Il a la tête qui tourne, il le regarde, les sourcils froncés, avec le coeur qui bat bien trop  vite.



_________________

seal me with a kiss. J'connais qu'le bruit d'la pluie, l'odeur du béton mouillé. Si j'suis parti, c'est parce que j'avais peur de rouiller.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo Carvalo

avatar
Messages : 361
Pseudo : --
Avatar : huisman + flamingo.
Occupation : tailleur de pierre - tenancier d'une petite chambre d'hôte, déjà occupée cependant.
Notes :

j'aimerais bien parler doucement, tout doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d'images, et tu n'aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait.



MessageSujet: Re: mon verre s'est brisé dans un éclat de rire + angelo    Lun 4 Juin - 22:06

mon verre s'est brisé dans un éclat de rire — il parle de ses mains - c'est tout ce qu'il veut bien tenter d'écouter, du reste son attention est trop focalisée sur son aide maladroite de simplement retirer ce qui lui a été imposé par le sol rocailleux. il l'imagine se maraver, une fois, deux fois, peut-être plus mais ne jamais abandonner, continuer à se redresser avec un sourire bêta, le regard vers l'horizon prêt à affronter des océans enragés. il sourit angelo - un peu, assez pour s'amuser de la situation plus que de la trouver désespérante. mais rien ne marche, coco panique, coco recule au point où il bute contre le mur, coco se défile sous un coup de panique - qu'il ne comprend pas. alors il relâche simplement la prise, le dévisage les sourcils froncés - en cherchant à comprendre d'où le malaise peut prendre racine. naturellement c'est l'alcool qui lui vient à l'esprit, mais la tétanie dans ses deux grandes billes claires fait reflet à plus complexe, plus dur peut-être. ni spécialiste, ni bon psychologue d'un comptoir invisible, reste seulement à genoux au sol, lève les mains en l'air pour montrer qu'elles ne sont que dans le vide.
- 'cause you're hurt, coco. i have to take off your pants because i can't heal your - il cherche le mot, alors il pointe seulement du doigt la première guibole, la deuxième qui saigne ailleurs. il attend l'autorisation, en peur de se prendre un coup de pompe en pleine gueule qui au passage lui ferait perdre une dent - ou lui casserait le nez. and, just poetry. poetry about love, about self, about a lot of things. just pretty words with another pretty words.
il hausse les épaules.
- like, you know. rugueuse, i don't know what it means, but when i hear it, i think it's pretty. il penche sa tête sur le côté, attend que l'apaisement vienne tout bonnement relâcher ses muscles. il patiente - il a toujours été doué pour ça, angelo, attendre.
- take off your pants if you think you can do it. but - i don't think you can without help. and honestly i don't want to call someone because you fall and broke your head, your leg or whatever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco Cartelier
Amministratore
avatar
Messages : 547
Pseudo : solosands + aude
Avatar : Timothée Chalamet + mittwoch
Occupation : Il est agent d'entretien à l'hôtel Orizzonte
Notes : RP EN COURS :
BALTAZAR II | OLGA | JANUS | ANNIBALE | ANGELO XI | NOOR II

RP TERMINES :
ANGELO I | ANGELO II | ANGELO III |
NOOR & SILVIA | ANGELO IV | BALTAZAR I | ANGELO V | SILVIA | ANGELO VI | ANGELO VII | ANGELO VIII | ANNIBALE | ANGELO IX | ANGELO X


MessageSujet: Re: mon verre s'est brisé dans un éclat de rire + angelo    Lun 4 Juin - 22:50



https://www.youtube.com/watch?v=8E0tBvUb5IQ
bois tout ton saoul — Il a le coeur qui bat à la chamade, il contrôle pas.
Quelque part, dans l'esprit sobre de Coco, il revoit des mecs, tellement qu'il pourrait pas les compter, venir défaire sa ceinture. Il peut en nommer certains, Hannibal, Paul, Klaus, Victor, Félix. Il a des souvenirs heureux en rapport avec ces noms, mais à cet instant, il n'y a que les malheureux qui lui reviennent en tête. Un type, Wilhelm, qui vire son pantalon en un claquement de doigt intimidant, et qui le plaque contre un mur, sans crier gare. Qui n'est ni doux, ni gentil, qui a des mains rugueuses sans aucune finesse.
Coco ne voit pas de Wilhelm aux alentours, il ne sent plus les mains dures d'Angelo, il ne fait que le regarde, droit dans les yeux. Il est beaucoup trop bourré pour réfléchir, pour ne pas confondre ce pauvre Angelo avec ce connard de Wilhelm. Il a le coeur qui bat à la chamade. Si lentement qu'il l'entend distinctement. Et il a l'émotion au bord des lèvres.
Mais il l'écoute, et il se détend instantanément. Il ne répond pas, mais il se rapproche, sans toute fois avoir vraiment envie de se faire enlever son pantalon par Angelo.
Il écoute, ses mots, sa poésie. Il l'écoute parler de ce qu'il lit, de ce qu'il aime. Tout se fraie un chemin dans sa tête, tout est compréhensible, il aimerait lire son recueil. Il écoute, en réalité, plus sa voix que ses mots. Il glisse :
" You really have a ... s... soft voice..."
Puis il l'écoute parler de son pantalon, et il comprend le problème. Il est tendu, il a un peu peur d'angelo, mais il glisse, sans trop sourire :
"Do... what you want." Il tend un peu les jambes, pour le laisser faire. Il a mal aux mains, mal aux genoux, mais la douleur sera plus forte demain. Il regarde le plafond de la salle de bain, les poutres de bois. Il se mord la lèvre, la tête qui tourne violemment, il balance : " I panicked a b... bit, i'm sorry, i... thought you... were ... one of the guys... that just wanted to ... take my pants of...ffff... and..." Il finit par sa phrase, mais est-ce qu'elle était vraiment destinée à être finie. Il ferme les yeux, il a tellement la tête qui tourne, il sait plus où il est. "Where are... we? "

_________________

seal me with a kiss. J'connais qu'le bruit d'la pluie, l'odeur du béton mouillé. Si j'suis parti, c'est parce que j'avais peur de rouiller.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo Carvalo

avatar
Messages : 361
Pseudo : --
Avatar : huisman + flamingo.
Occupation : tailleur de pierre - tenancier d'une petite chambre d'hôte, déjà occupée cependant.
Notes :

j'aimerais bien parler doucement, tout doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d'images, et tu n'aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait.



MessageSujet: Re: mon verre s'est brisé dans un éclat de rire + angelo    Lun 4 Juin - 23:21

mon verre s'est brisé dans un éclat de rire — coco a toujours l'air de savoir se gérer, de savoir faire les choses, comment et de la manière dont il le souhaite. coco prononce toujours les phrases, sans trop de hachures, ni de coupures qui gâcheraient sa parole, la rendant presque ridicule. pourtant là, elle ne ressemble plus à rien, elle s'alourdit, s'allonge sur plusieurs mètres, ça se déstructure, ça explose en atomes invisibles. c'est maladroit aussi - presque touchant. mais angelo, il y porte pas attention, il veut simplement faire taire les douleurs qui commencent à crier un peu, qui continuent de se montrer fièrement pour témoigner de sa belle escapade nocturne. pire qu'un gosse - plus stupide sans doute, plus souriant, là où un autre pleurerait à chaudes larmes. il fronce les sourcils, peu sûr d'assimiler le récit qu'il essaie tant bien que mal de lui raconter - il parle de ceux qui tentent de lui enlever son pantalon, de types qui veulent défaire la ceinture. il imagine qu'il fabule - ou qu'il dévoile un quelconque mauvais souvenir. pas ne état de rebondir, il préfère le garder dans un coin de son esprit, pour peut-être un jour le ressortir.
- you're in the bathroom and i just want to heal you, nothing else. et il s'y met, commence par dégager les chaussures qu'il laisse sur le côté. enfin ses doigts passent sur les côtés du jean déglingué, il le baisse en prenant à moitié attention à son geste peut-être un poil brut, à peine décidé à bien le ménager.
- and, thank you i guess ? you have a really drunk voice, i don't know if i like it but it's funny to hear it. il l'avait jamais vu comme ça coco, victime de son propre corps et de sa gravité qui l'emmène indéniablement vers le bas. même ses gestes sont lourds - tout le relâche, même sa légèreté habituelle. il inspire profondément, se penche sur les genoux - plus misérables que ses paumes. il commence par celui de gauche, imbibe un coton d'alcool pour nettoyer les contours - puis la plaie elle-même, il lui jette des oeillades hasardeuses.
- everything's okay. no one's gonna hurt you.
il écoute le silence et les gestes de coco, il regarde un peu plus attentivement sa peau, chacun des os qui forment sa jambe toute entière. elle est fine comme un fil - maigrelette, il se demande comment elle fait à tenir le reste. comment jusqu'ici, il n'a pas tout simplement brisé son armature squelettique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco Cartelier
Amministratore
avatar
Messages : 547
Pseudo : solosands + aude
Avatar : Timothée Chalamet + mittwoch
Occupation : Il est agent d'entretien à l'hôtel Orizzonte
Notes : RP EN COURS :
BALTAZAR II | OLGA | JANUS | ANNIBALE | ANGELO XI | NOOR II

RP TERMINES :
ANGELO I | ANGELO II | ANGELO III |
NOOR & SILVIA | ANGELO IV | BALTAZAR I | ANGELO V | SILVIA | ANGELO VI | ANGELO VII | ANGELO VIII | ANNIBALE | ANGELO IX | ANGELO X


MessageSujet: Re: mon verre s'est brisé dans un éclat de rire + angelo    Lun 4 Juin - 23:47



https://www.youtube.com/watch?v=8E0tBvUb5IQ
bois tout ton saoul — Il regarde le plafond, comme un sombre débile, en pensant à mille et uns trucs. Mais tout est si imprécis, il a l'impression d'être dans un manège, à fixer un pompon ou un truc du genre.
Il sent ses chaussures qui glissent de ses pieds, ça lui fait perdre la notion de l'espace, il flotte au dessus de l'Italie. Il le dit, et Coco se souvient, oui ils sont bien chez Angelo, il est en train d'être soigné. Mais pourquoi. Il sait pas. Il s'est cassé la gueule en vélo, ça lui revient, il sourit de sa connerie.
Son sourire disparait.
Il sent les mains d'Angelo qui grimpent sur ses hanches.
Il s'imagine partir en arrière, le laisser virer son pantalon, son caleçon, le laisser le prendre comme dans son rêve. Il s'imagine aussi, gémir à n'en plus finir, et s'accrocher à sa nuque, à son dos, à ses hanches, et accueillir chaque coup de rein, comme un amour sans lendemain.
"and, thank you i guess ? you have a really drunk voice, i don't know if i like it but it's funny to hear it." Coco rouvre les yeux, soudainement. Il se force autant que possible, à ne pas bander, et pas la force du Saint Esprit -amen, il y parvient. Il regarde Angelo. Il a envie de balancer un what the fuck are you talking about, au lieu de cela il hoche la tête, pour faire mine d'être intéressé. Il se doute pas vraiment que sa voix ressemble à rien, il se contente de le regarder. Il est là, les jambes à l'air, les genoux défoncés, comme un gosse, avec Angelo qui s'apprête à mettre de l'alcool sur ses plaies. Il a le coeur qui bat encore trop fort, quand il l'entend le rassurer. Il sourit, naïvement. Il serre les dents, au moment où l'alcool touche la plaie. Sa main vient s'accrocher à l'épaule de son samaritain, il se mord la lèvre. Il le laisse faire son taffe, sans rien dire.
Il le regarde, distraitement, à genoux, devant lui.
Il réfléchit pas assez. S'il était pas bourré, bien sûr qu'il se mettre un veto, qu'il ne parlerait pas. Et pourtant.
" I... dreamt about you some... some nights ago annnd... it was soooo strange..."




_________________

seal me with a kiss. J'connais qu'le bruit d'la pluie, l'odeur du béton mouillé. Si j'suis parti, c'est parce que j'avais peur de rouiller.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo Carvalo

avatar
Messages : 361
Pseudo : --
Avatar : huisman + flamingo.
Occupation : tailleur de pierre - tenancier d'une petite chambre d'hôte, déjà occupée cependant.
Notes :

j'aimerais bien parler doucement, tout doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d'images, et tu n'aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait.



MessageSujet: Re: mon verre s'est brisé dans un éclat de rire + angelo    Mar 5 Juin - 0:17

mon verre s'est brisé dans un éclat de rire — le bon ton, la bonne habitude, tout un savoir faire qui n'est venu qu'après la naissance de livio - ne pas foncer contre un mur, ne pas empirer la situation. et peu à peu la tension s'abaisse, peu à peu il semble même perdre en grammages dans le sang - vaine impression cependant puisque coco a le regard vitreux, le regard à moitié éteint qui part dans des landes lointaines, qui n'est plus ici, ni vraiment ailleurs. juste coincé. alors angelo continue de regarder, s'active sur son balayage de saloperies - puis il se remet à parler, brise cette sérénité pour y donner un sacré coup de vent. se mêlent à ses mots des rêves prononcés, ou du moins un seul qui inclut l'autre dedans. ses sourcils se froncent un peu plus, le sourire est presque amusé. pour la forme il essaie de visualiser ce qu'il donnerait en rêve, et nul doute qu'il le transformerait en un cauchemar, gueulant, râlant sans cesse, ayant le mauvais rôle - celui d'un éloigné de la ville qui ne veut rien faire avec les citadins.
- really ? and that was not a nightmare ? simplement pour meubler, petit à petit la blessure s'affine, superficielle elle n'est qu'une éraflure un peu profonde, plus de peur que de mal. il laisse le coton de côté, en reprend un autre - petit à petit le tas grandit, témoin de sa grande escapade dans les terres sauvages de malcesine. what did i do in your dream ?
scénarios divers s'enchaînent dans son esprit, prêt à en utiliser comme point de moquerie - angelo toujours prêt à pincer un peu la corde sensible pour faire naître la gêne ou les éclats de rire. ses gestes se multiplient, similaires à l'autre jambe - fine couche de porcelaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco Cartelier
Amministratore
avatar
Messages : 547
Pseudo : solosands + aude
Avatar : Timothée Chalamet + mittwoch
Occupation : Il est agent d'entretien à l'hôtel Orizzonte
Notes : RP EN COURS :
BALTAZAR II | OLGA | JANUS | ANNIBALE | ANGELO XI | NOOR II

RP TERMINES :
ANGELO I | ANGELO II | ANGELO III |
NOOR & SILVIA | ANGELO IV | BALTAZAR I | ANGELO V | SILVIA | ANGELO VI | ANGELO VII | ANGELO VIII | ANNIBALE | ANGELO IX | ANGELO X


MessageSujet: Re: mon verre s'est brisé dans un éclat de rire + angelo    Mar 5 Juin - 10:38



https://www.youtube.com/watch?v=8E0tBvUb5IQ
bois tout ton saoul — Il se souvient à la perfection de son rêve. C'est si clair qu'il en aurait presque des frissons de plaisir, et de désir.
Il a essayé de se convaincre que c'était pas Angelo dans son rêve, qu'il se trompait, que c'était une vue de l'esprit, ou un fantasme tordu par la réalité. Il en sait rien, il préfère le regarder, se souvenir de son rêve. Il se demande si ses lèvres on le même goût en songe qu'en réalité.
Il le regarde faire.
Angelo fait preuve d'une douceur étrange, étonnante. Comme s'il avait l'habitude d'être violent, avec ses pierres, mais tout aussi doux. C'est sans doute les années en tant que père qui l'ont forgé. Il l'entend parler, expliquer ou demander. Ca met des années lumière à atteindre son cerveau. Il se marre.
" Clearly not ... not a nightmare." Et il se marre, c'est trop étrange comme situation.
Il a le coeur dans la gorge, au moment où il lui pose la question fatidique.
S'il était sobre, il inventerait quelque chose, un mensonge bateau, qui ne voudrait rien dire, et qu'Angelo cramerait à des lieux à la ronde. Il sourit, et il le regarde dans les yeux, comme il peut. Il ne pense pas un seul instant à mentir.
" You were kissing me ...and f.. fucking me, and i was greaaat. "



_________________

seal me with a kiss. J'connais qu'le bruit d'la pluie, l'odeur du béton mouillé. Si j'suis parti, c'est parce que j'avais peur de rouiller.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo Carvalo

avatar
Messages : 361
Pseudo : --
Avatar : huisman + flamingo.
Occupation : tailleur de pierre - tenancier d'une petite chambre d'hôte, déjà occupée cependant.
Notes :

j'aimerais bien parler doucement, tout doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d'images, et tu n'aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait.



MessageSujet: Re: mon verre s'est brisé dans un éclat de rire + angelo    Mar 5 Juin - 13:44

mon verre s'est brisé dans un éclat de rire — les petits bobos sur lesquels, généralement, un baiser se pose, et subitement il fait oublier la douleur, remplace les cris excessifs par un petit sourire satisfait. là rien n'y fait, coco est trop grand, coco et ce malgré ses taules ne se laissera pas prendre à ce jeu précisément. alors il continue angelo, attendant la sentence sans trop savoir à quoi s'attendre - puis ça tombe, comme un couperet sur sa jugulaire, ça tranche rapidement sa tête qui roule jusqu'au bout de la rue. il s'arrête dans son mouvement, lève un peu les yeux - les mots se fraient un chemin, la traduction se fait naturellement, presque un peu trop, si bien qu'il se demande s'il ne s'est pas trompé quelque part dans ce qu'il a souhaité dire. pourtant rien ne vient, rien ne saurait convenir - il a rêvé d'embrassades, d'ébats amoureux peu importe alors le lieu. juste deux corps - lui et l'autre. les images se cumulent sans qu'il le souhaite - sa tête se secoue pour les effacer, les faire sortir de ses pensées. il se tait, il laisse planer, sans trop savoir quoi à ajouter. le coeur se serre, palpite un peu plus fort, un peu plus vite contre sa cage thoracique qui menace presque d'y faire éclater quelques os au passage.
- hm... cool if it was - not a nightmare. il tente de se focaliser, il tente de passer à autre chose, d'ignorer tout simplement - puisque les chimères incontrôlées ne veulent rien dire. son corps se compresse cependant, ses muscles se tendent, le coton à nouveau s'imbibe. il attend - puis finalement ramasse les cadavres résidus de son travail, se relève puis les jette dans la petite poubelle. il s'avance, reprend consistance - essaie de ne pas flancher face à la révélation alcoolisée. sa main se tend dans le vide, en attente qu'une autre l'attrape.
- take my hand, you're not able to walk. sleeping is the best solution for you.
passer outre - il visualise encore sans le vouloir, fait taire les imaginaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco Cartelier
Amministratore
avatar
Messages : 547
Pseudo : solosands + aude
Avatar : Timothée Chalamet + mittwoch
Occupation : Il est agent d'entretien à l'hôtel Orizzonte
Notes : RP EN COURS :
BALTAZAR II | OLGA | JANUS | ANNIBALE | ANGELO XI | NOOR II

RP TERMINES :
ANGELO I | ANGELO II | ANGELO III |
NOOR & SILVIA | ANGELO IV | BALTAZAR I | ANGELO V | SILVIA | ANGELO VI | ANGELO VII | ANGELO VIII | ANNIBALE | ANGELO IX | ANGELO X


MessageSujet: Re: mon verre s'est brisé dans un éclat de rire + angelo    Mar 5 Juin - 13:56



https://www.youtube.com/watch?v=8E0tBvUb5IQ
bois tout ton saoul — Il plane tellement...
Il s'en souviendra le lendemain, il aura honte, à un point ...
Là, maintenant, il remarque même pas le malaise d'Angelo. Il se rend pas compte de ce qu'il vient de dire, qu'il aurait pas du le dire, qu'il aurait du garder ça pour lui, ou l'oublier, ou l'enterrer, mais pas le partager. Il se rend pas compte des dégats que peuvent faire ce genre de rêves. Il aurait du se taire, il le sait pas encore. Ca viendra bien assez tôt.
Il capte son regard.
Il n'arrive pas à le disséquer, à comprendre les émotions qui submergent Angelo, pourtant dieu sait qu'il est doué pour comprendre les gens.
Mais avec Angelo, il a peur de se tromper, perpétuellement. Il avait vu en lui un rustre, un con de première, une âme méchante. C'est tout l'inverse, il s'est trompé, et simplement en le regardant, il le devine. Il déglutit, il le voit se relever. Sans rien dire, il remet son pantalon, les mains tremblantes, les genoux mal habitués. Il a la tête qui tourne lorsqu'il se relève, il arrive pas à fermer sa ceinture.
Il prend la main d'Angelo, comme escompté, il le jure, il pourrait s'endormir sur place, d'une crise de narcolepsie violente. Il le suit, dans la maison à travers les escaliers. Il a la nausée. Pourtant, il dit quand même, en se concentrant sur son contact :
"Your hand iss... so... not softt..." Il ne réalise pas qu'il l'a déjà dit, qu'il pourrait gêné Angelo
Angelo...
Il rouvre les yeux, dans les escaliers, il voit son dos immense, qu'il l'aide.
Le temps s'arrête, ou s'étire.
Il voudrait le prendre dans ses bras, s'effondrer de fatigue contre lui.
Il arrive dans sa chambre, il lâche la main d'Angelo, se rapproche de son lit, et s'effondre sur celui-ci, tête la première.



_________________

seal me with a kiss. J'connais qu'le bruit d'la pluie, l'odeur du béton mouillé. Si j'suis parti, c'est parce que j'avais peur de rouiller.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: mon verre s'est brisé dans un éclat de rire + angelo    

Revenir en haut Aller en bas
 
mon verre s'est brisé dans un éclat de rire + angelo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire.[Alfred]
» Et mon verre s'est brisé comme un éclat de rire [ Pv : Aliénor ]
» Quoi de mieux que de noyer son chagrin dans un verre de whisky?[Valentin]
» Corps de verre et coeur de pierre
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TESOROS :: Finale :: Archivi :: SUJETS FINIS-
Sauter vers: