AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

pensez à référencer vos personnages dans le repertori.
Cela vaut également pour les scénarios et préliens que vous créez, ne les oubliez pas!


merci de privilégier les personnages studiosi !


Partagez | 
 

 et toi t'es où pour me sauver - angelo

Aller en bas 
AuteurMessage
Coco Cartelier
Amministratore
avatar
Messages : 532
Pseudo : solosands + aude
Avatar : Timothée Chalamet + mittwoch
Occupation : Il est agent d'entretien à l'hôtel Orizzonte
Notes : RP EN COURS :
BALTAZAR II | OLGA | JANUS | NOOR II | ANGELO X | ANNIBALE

RP TERMINES :
ANGELO I | ANGELO II | ANGELO III |
NOOR & SILVIA | ANGELO IV | BALTAZAR I | ANGELO V | SILVIA | ANGELO VI | ANGELO VII | ANGELO VIII | ANNIBALE | ANGELO IX

MessageSujet: et toi t'es où pour me sauver - angelo    Dim 10 Juin - 20:41



https://www.youtube.com/watch?v=ZanZkD68b_8
almost home — Il finit de passer l'aspirateur dans une chambre, la mort dans l'âme, le vague à l'âme. L'hôtel est plein en ce moment, ça fait plaisir à voir, et lui, il a toujours plus de travail, ce qui est parfait. Il écoute sa musique, pour essayer de sourire, et il danse, comme un con, dans la chambre, le casque sur les oreilles. Il tourne, il danse en partenaire particulière avec l'aspirateur. Il se balance un peu, il efface les traces sur le parquet.
Dehors, il se met à pleuvoir, ce qu'il n'entend pas, ce qu'il ne voit pas.
Alors, quand il a enfin fini de travailler, qu'il rend son badge à l'accueil, et qu'il sort dehors,des trombes d'eaux l'assomment littéralement. Il rentre rapidement à l'intérieur. A l'accueil, l'agent lui balance un
"il pleut" blasé, en train de jouer sur le pc à tout autre chose que son travail. Il la regarde, et balance un " Oh really...", lui aussi assez peu amusé.
Il décide d'attendre, bien que ça l'emmerde profondément, en regardant dehors. Il s'assoit, dans l'entrée, sur un des fauteuils, avant que l'agent ne lance, de nouveau, dans un italien parfait :
"Il va pleuvoir longtemps, gros orage, t'as personne pour venir te chercher." Si. Mais il a pas envie de l'importuner...
Il regarde l'heure.
Il est minuit. Il dort certainement pas. Il a le coeur qui bat à la chamade. Dehors, il regarde la pluie qui tombe, qui bat la campagne, dans la nuit sombre. Il va pas attendre mille ans...
Alors doucement, il se lève et se dirige vers le téléphone, accroché dans un coin de l'entrée. Il le décroche, compose le numéro de la ferme des Carvalo, qu'il a noté sur son portable, inutilisable dans le coin. Il a mal au coeur, il a peur. C'est pas sain cette situation.
"Allo ?" Il déglutit. " Angelo ? Je... je suis désolé, je suis ... hm stuck dans l'hôtel, ça me ... m'embête un petit peu, mais tu peux venir me prendre en ... voiture ? " Il galère toujours autant, tant pis.



_________________

seal me with a kiss. J'connais qu'le bruit d'la pluie, l'odeur du béton mouillé. Si j'suis parti, c'est parce que j'avais peur de rouiller.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo Carvalo

avatar
Messages : 335
Pseudo : --
Avatar : huisman + flamingo.
Occupation : tailleur de pierre - tenancier d'une petite chambre d'hôte, déjà occupée cependant.
Notes :

j'aimerais bien parler doucement, tout doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d'images, et tu n'aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait.



MessageSujet: Re: et toi t'es où pour me sauver - angelo    Dim 10 Juin - 22:51

et toi t'es où pour me sauver — il a le rêve noir angelo, le rêve dans le cirage qui à son réveil ne lui laisse aucun regret. la voix cassante il décroche, en écoutant les bruits nocturnes ricocher contre ses tympans - il pleut, c'est la seule pensée qui arrive à lui dire qu'il est éveillé. une demande au bout du fil, à laquelle il répond sans trop se poser de questions. coco à nouveau largué dans la vraie vide du vrai monde, qui se retrouve face à un problème de taille - les trombes qui engloutissent malcesine sans lui laisser la possibilité de s'en sortir. ni une ni deux, il sort de son pieu, se frotte les yeux, s'étire un peu. angelo qu'enfile rapidement un pantalon, un tee-shirt vieillot, une paire de pompes. c'est qu'en sortant il en oublie presque sa veste qu'il attrape à la volée, en cuir, il la fout sur son dos, les clefs qui tintent entre ses doigts. il renifle un peu, posé, enfin à l'abri il prend le chemin jusqu'au centre ville. angelo il a la pensée totalement vide, qui se nuance à coup de gris ou de gouttes de pluie - il sourit un peu, écoute avec un peu plus d'attention la symphonie qui ravit chacun de ses nerfs. en quelques minutes seulement il se retrouve devant. il arrête la voiture, défait sa ceinture et se penche pour ouvrir la portière, l'invitant simplement à venir se protéger, lui qui ressemble dorénavant à un chien triste abandonné. il ajoute une fois que coco est posé.
- a night travel... what a nice idea for a first date. il se met à ricaner, angelo, fier de sa vanne qui n'a de vanne que le nom plus que la retombée. il s'étire, fait craquer ses mains, en touche même le plafond avant de convenablement se rattacher. il attend le feu vert pour s'y remettre, souffle poliment.
- you're okay ? la ville est pleine de spectres ce soir - il regarde l'extérieur rapidement, inspire profondément. elle est mieux ainsi - comme si la vie avait cessée d'être l'espace d'un instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco Cartelier
Amministratore
avatar
Messages : 532
Pseudo : solosands + aude
Avatar : Timothée Chalamet + mittwoch
Occupation : Il est agent d'entretien à l'hôtel Orizzonte
Notes : RP EN COURS :
BALTAZAR II | OLGA | JANUS | NOOR II | ANGELO X | ANNIBALE

RP TERMINES :
ANGELO I | ANGELO II | ANGELO III |
NOOR & SILVIA | ANGELO IV | BALTAZAR I | ANGELO V | SILVIA | ANGELO VI | ANGELO VII | ANGELO VIII | ANNIBALE | ANGELO IX

MessageSujet: Re: et toi t'es où pour me sauver - angelo    Lun 11 Juin - 12:03



https://www.youtube.com/watch?v=ZanZkD68b_8
almost home — Il répond à peine, Angelo, au bout du fil, mais il a la voix endormie. Au moment où Coco veut s'excuser, dire qu'il peut rentrer en vélo finalement, l'autre a déjà raccroché. Bon. Quitte à l'avoir réveillé autant que ce soit pour une bonne raison, autant qu'il fasse quelque chose de sa nuit.
Il s'assoit de nouveau dans un des fauteuils de l'entrée. Il devine que à cette heure, tout le monde dort, ou tout le monde baise. Comme dans ce film là ... Le truc des années 2000, qui se passe à Montmartre... Ca lui revient pas, et soudainement, une illumination, c'est Amélie Poulain. L'héroïne qui dit, combien de couples sont en train d'avoir un orgasme à cet instant précis. Et elle répond. 15. C'est beaucoup quinze, certainement pas dans cet hôtel, peut-être dans tout Malcesine pourquoi pas. Il sourit un moment.
Il imagine Angelo avoir un orgasme, il regarde ses pieds. Il voudrait s'en empêcher, mais ce sont que ses parents, il fait rien de mal. S'il était dans cet hôtel, en galante compagnie d'une jolie jeune fille, ou de Lucia. Pourquoi pas.
Au lieu de ça, il se retrouve à aller chercher son emmerdeur d'occupeur de chambre, à minuit, au milieu de la pluie. C'est qu'il veut pas mouiller ses cheveux Coco, alors autant se servir de ce pauvre Angelo.
Ce pauvre Angelo qui finit par arriver, au bout d'une vingtaine de minute. Il se stationne à côté de l'entrée, il se penche pour ouvrir la portière. Coco fonce, s'assoit rapidement sur le siège passager, à l'avant, et refermer la portière, avant de le laisser démarrer, pour s'arrêter au feu rouge en face de la place.
Sa vanne claque dans l'air, fait sourire Coco qui lui jette un regard amusé. La dernière fois qu'ils se sont retrouvés dans cette voiture, c'était il y a presque un mois et demi, quand il lui avait menti à propos de sa narcolepsie pour aller à Vérone. Il répond, doucement :
" A first date. What, are you gonna kiss me before we arrive ?" Il lui jette un coup d'oeil complice, sans trop savoir pourquoi. Il a décidé d'arrêter de se prendre la tête, de rentrer dans son jeu. Parce que de toute façon, s'il fait des blagues comme ça, c'est que ça ne le dérange pas tant que ça au fond, que ça l'amuse. Coco reste vaguement tendu, mais il fait des efforts. Il répond, en regardant devant lui :  " I'm alright, and you ? Did i wake you up ?"



_________________

seal me with a kiss. J'connais qu'le bruit d'la pluie, l'odeur du béton mouillé. Si j'suis parti, c'est parce que j'avais peur de rouiller.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo Carvalo

avatar
Messages : 335
Pseudo : --
Avatar : huisman + flamingo.
Occupation : tailleur de pierre - tenancier d'une petite chambre d'hôte, déjà occupée cependant.
Notes :

j'aimerais bien parler doucement, tout doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d'images, et tu n'aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait.



MessageSujet: Re: et toi t'es où pour me sauver - angelo    Lun 11 Juin - 12:51

et toi t'es où pour me sauver — comme en plein jour où les dialogues vont et viennent avec la candeur d'un môme qui pose des questions. angelo attentif qui l'écoute sans broncher - qui veut au moins éviter cette fois-ci que la pâleur s'étale sur le visage de coco, qu'il puisse respirer, inspirer à plein poumons et cracher les saloperies qui font qu'ils tombent. sous les lueurs nocturnes il ne perçoit que quelques bouts de son visage, devenu jaune, orangé sous les réverbères stylisés de la ville. il enclenche la manoeuvre, entame la route un petit rire qui vient faire vrombir sa gorge.
- kissing at first date ? i'm not crazy, i don't want to be slap. quel beau mensonge enrubanné d'une couleur vive. c'est ce qu'il avait fait avec lucia - dès la fin du dîner, il eut la bonne idée de sceller cette soirée par un naïf baiser. souvenir dépassé, défait, sa pensée se concentre sur la route à prendre et l'allure à ne pas dépasser - sous peine de buter dans quelque chose, ou pire quelqu'un, faute d'avoir géré son monstre métallique. i'm alright too, tired i guess but that's okay. i can drive so... oeillade rapide, quasi-complice qui efface toute gêne liée aux dernières semaines mouvementées - coco devient peu à peu profondément humain, il n'est plus de ces êtres trop solaires qui ne vivent qu'à travers la lumière. sa mâchoire se décoche pour bailler, il surveille attentivement quel chemin prendre.
- it's raining. life can't be more beautiful. il le remercierait presque pour la balade imposée - il se tait, se sent d'humeur joyeuse plutôt que bougonne, sans doute parce qu'il est encore dans son pieu, angelo. sans doute parce qu'il est pas assez éveillé - ou plutôt qu'à la place des heures diurnes, il est une créature qui ne trouve son bonheur qu'à la pleine lune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco Cartelier
Amministratore
avatar
Messages : 532
Pseudo : solosands + aude
Avatar : Timothée Chalamet + mittwoch
Occupation : Il est agent d'entretien à l'hôtel Orizzonte
Notes : RP EN COURS :
BALTAZAR II | OLGA | JANUS | NOOR II | ANGELO X | ANNIBALE

RP TERMINES :
ANGELO I | ANGELO II | ANGELO III |
NOOR & SILVIA | ANGELO IV | BALTAZAR I | ANGELO V | SILVIA | ANGELO VI | ANGELO VII | ANGELO VIII | ANNIBALE | ANGELO IX

MessageSujet: Re: et toi t'es où pour me sauver - angelo    Lun 11 Juin - 18:18



https://www.youtube.com/watch?v=ZanZkD68b_8
almost home — Il sait pas d'où vient ce déclic, pourquoi il a décidé de lâcher prise... C'est sans doute parce que, tout simplement, il n'en pouvait plus d'être tendu en permanence. Il avait trop donné jusqu'ici, il fallait enfin se détendre. C'est ce qu'il a fini par faire. Et jusqu'ici ça lui réussit bien. Toute la semaine, ils ont été un peu distant, et doucement, ils se sont rapprochés.
Le secret n'est pas d'oublier, mais bien d'en parler, et de dédramatiser, ce que fait Angelo, évidemment. Cependant, le risque reste grand.
Le risque que l'un, ou l'autre, prenne l'autre au sérieux. Que ce ne soit plus de l'humour, que ça devienne du flirt.
Coco n'a jamais flirté avec qui que ce soit, il ne sait pas à quoi ça ressemble.
C'est ça le plus étrange...
Toutes les relations qu'il a eu dans sa vies étaient paramétrées, prédestinées par des applications, par un rendez-vous de travail, par une rencontre dans un bar et un regard qui est évident, par un chèque donné à l'avance... Il n'a jamais eu besoin de flirté, on n'a jamais eu besoin de flirté avec lui. Sur ce terrain, il est vierge. La simple idée qu'Angelo puisse flirter avec lui est, de toute façon, impossible. Il est hétéro.
Quoiqu'il ne lui a jamais demandé...
Mais il a tout l'attirail des hétéros en réalité, alors ça ne sert à rien de demander.
Il sourit, il entre dans son jeu.
" I never slap a pretty boy who tries to kiss me." Pretty boy ça ne va pas. Gorgeous man est sans doute plus adapté, mais il se contente de regarder dehors, de l'écouter. Il s'excuse doucement de l'avoir réveillé, mais il sait que s'il est venu, ça ne le dérangeait pas tant que ça. Coco fronce les sourcils. Ils remontent doucement la pente jusqu'à la maison. Il répond. "Are you a pluviophile ?" Il pressent qu'Angelo ne connait pas le mot, alors il explique. "A pluviophile is a personn who finds joy and reassurance in the sight and sound of the rain."



_________________

seal me with a kiss. J'connais qu'le bruit d'la pluie, l'odeur du béton mouillé. Si j'suis parti, c'est parce que j'avais peur de rouiller.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo Carvalo

avatar
Messages : 335
Pseudo : --
Avatar : huisman + flamingo.
Occupation : tailleur de pierre - tenancier d'une petite chambre d'hôte, déjà occupée cependant.
Notes :

j'aimerais bien parler doucement, tout doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d'images, et tu n'aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait.



MessageSujet: Re: et toi t'es où pour me sauver - angelo    Mar 12 Juin - 0:11

et toi t'es où pour me sauver — il se fait la remarque que maintenant, angelo, pourtant ça fait un moment, ça fait longtemps que coco il a cette habitude, cette manie de balancer des mots qu'il ne connaît pas. il l'aide à ouvrir ses horizons, sans doute, à le rendre moins stupide, indubitablement, à tout juste attiser sa curiosité pour que jamais elle ne s'éteigne, reste une pauvre flamme plus rouge que bleue. ses sourcils se froncent peu à peu, sous l'enchaînement des paroles, des questions, des explications qui semblent longues à outrance. à bien y réfléchir, sans doute est-il de ceux qui préfèrent la noyade dans une flaque plutôt que dans un mois sans vent, qui laisse passer les oiseaux qui hurlent leur amour pour les beaux jours. ses épaules se haussent alors que la cadence de la bagnole ralentie, portant attention à la route sinueuse qui en cette nuit pluvieuse réserve sans aucun doute bien des surprises.
- maybe. the truth is that... i'm not a real lover of summer, sunny days and - those things. jusqu'au bout angelo, qui ne représente qu'une silhouette de l'homme dans son coin de maison qui ne fait pas comme les autres voudraient qu'il agisse. le sourire reste un peu coincé sur son visage, c'en est presque à se demander s'il ne souffre pas d'une crampe - non, il se sent bien, apaisé bien qu'angoissé de devoir reprendre ce boute de route pour empêcher à coco de se détraquer sous le poids de l'eau. sadly... it's not raining much here. so i enjoy as much as i can when i hear the rain. véritable conférence sur les bienfaits des temps changeants, il se tait subitement, peut-être un peu abruti par cet aveu qui n'en est pas vraiment un. angelo qui dans les banalités ne se retrouve pas autant à l'aise qu'il le voudrait - soupir à l'appui, il inspire profondément, regardant les formes provoquées par les ombres.

- i guess you're a sun lover ? despite you're sleeping beauty syndrome.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco Cartelier
Amministratore
avatar
Messages : 532
Pseudo : solosands + aude
Avatar : Timothée Chalamet + mittwoch
Occupation : Il est agent d'entretien à l'hôtel Orizzonte
Notes : RP EN COURS :
BALTAZAR II | OLGA | JANUS | NOOR II | ANGELO X | ANNIBALE

RP TERMINES :
ANGELO I | ANGELO II | ANGELO III |
NOOR & SILVIA | ANGELO IV | BALTAZAR I | ANGELO V | SILVIA | ANGELO VI | ANGELO VII | ANGELO VIII | ANNIBALE | ANGELO IX

MessageSujet: Re: et toi t'es où pour me sauver - angelo    Mar 12 Juin - 12:50



https://www.youtube.com/watch?v=ZanZkD68b_8
almost home — La pluie qui tombe l'a jamais vraiment apaisé, pas plus que le soleil. Il considère tout ça, les éléments comme un yin et un yang, un tout, un univers qu'on ne saurait détraquer.
Parfois il pense au climat, à l'écologie, à toutes ces choses dont le monde entier se fout. Il a une espérance aveugle en la nature, il sait qu'un jour, la nature finira par reprendre ses droits, que dans quelques générations, il n'y aura plus personne sur terre. Il aimerait bien être là pour voir ça, quand tout explosera, et que finalement, il n'existera plus rien, que la terre.
Pourquoi il pense à ça, soudainement, en regardant la pluie ? Il en sait trop rien. Il fixe l'horizon en pente, la route de montagne escarpée, détrempée, qu'Angelo escalade lentement, à 20 kilomètre heure, par peur de les tuer dans une chute mortelle. Il voudrait ouvrir la fenêtre et passer la main dehors, s'amuser, sourire à l'horizon. Il dit doucement :
" You should move to England... or in France, in Bretagne, you would be really happy." Il lui jette un coup d'oeil, un sourire. Mais en réalité, il ne rigole même pas.
Il est étonné de le voir s'ouvrir de cette manière. Il y a encore quelques mois, il n'aurait pas décroché un mot du voyage, et désormais il parle de la pluie et du beau temps dans un sens profond.
Il se marre en entendant la suite, the sleeping beauty syndrome, si seulement ça s'appelait comme ça. Il appuie sa main sur la fenêtre, trace des signes sur la buée. Il répond doucement :
" I don't particularly like the sun, nor the rain, i just ... adapt. " Il marque un temps, et réfléchit un petit peu. Puis il ajoute : " I think that's my biggest quality. I adapt, to everyone, everywhere, so that everybody is happy." Except me...


_________________

seal me with a kiss. J'connais qu'le bruit d'la pluie, l'odeur du béton mouillé. Si j'suis parti, c'est parce que j'avais peur de rouiller.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo Carvalo

avatar
Messages : 335
Pseudo : --
Avatar : huisman + flamingo.
Occupation : tailleur de pierre - tenancier d'une petite chambre d'hôte, déjà occupée cependant.
Notes :

j'aimerais bien parler doucement, tout doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d'images, et tu n'aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait.



MessageSujet: Re: et toi t'es où pour me sauver - angelo    Mar 12 Juin - 14:21

et toi t'es où pour me sauver — conversation inutile, futile, qui pourtant déploie un peu plus sa force à mesure que les secondes s'écoulent - en apprendre, reconstruire, refaire, retaper, découvrir et passer outre le stade d'une connaissance. depuis longtemps la limite a été brisée - quasi ce qui semble être une éternité, comme s'il avait toujours été là, entre les murs, même dans la voiture, un peu utile. complémentaire à sa manière - pas d'ombre sans lumière. la buée s'étale sur les fenêtres, gâche un peu sa vision qui déjà crispée trouve dans la paranoïa un moyen d'exister, il a le sourire un peu nerveux, le rire qui disparaît, la sensation d'avoir un peu trop entre ses mains pour ce soir. il peste une seconde ou deux contre le mauvais temps - avant de se rappeler qu'il l'aime tout autant.
- i'm not a traveler, i don't want to go anywhere. and in a certain way, i can't. i have livio, my job... all of those things. rattaché à malcesine comme un clébard à son poteau, il est dans l'incapacité de dépasser le seuil qu'on lui a imposé. angelo l'éternel cabot qui ne trouvera pas son bonheur ailleurs - il l'a déjà sous les yeux, alors autant ne pas chercher l'herbe verte dans des coins reculés, inconnus. bestiole peureuse. and it's not surprising. optimist people can do what they want. ils n'ont pas de filtres, ils n'ont pas forcément peur, ils ne sont pas coincés dans leurs corps à essayer tant de le protéger des autres que de s'en protéger d'eux-même. ils sont chanceux - et maudits à la fois. poisseux, leurs sourires trompent l'ennui.

- you are one of them.
oeillade rapide pour lui accorder un minimum d'importance - il perçoit en même temps ses dessins abstraits qui ne sont que des traits, formes irrégulières qui n'ont pas pour but d'illustrer, seulement d'exister.
- you're made of sun, stupidity, sleepy and... shyness, you're red as hell when you're embarrassed. and it happened a lot during those last weeks.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco Cartelier
Amministratore
avatar
Messages : 532
Pseudo : solosands + aude
Avatar : Timothée Chalamet + mittwoch
Occupation : Il est agent d'entretien à l'hôtel Orizzonte
Notes : RP EN COURS :
BALTAZAR II | OLGA | JANUS | NOOR II | ANGELO X | ANNIBALE

RP TERMINES :
ANGELO I | ANGELO II | ANGELO III |
NOOR & SILVIA | ANGELO IV | BALTAZAR I | ANGELO V | SILVIA | ANGELO VI | ANGELO VII | ANGELO VIII | ANNIBALE | ANGELO IX

MessageSujet: Re: et toi t'es où pour me sauver - angelo    Mar 12 Juin - 20:06



https://www.youtube.com/watch?v=ZanZkD68b_8
almost home — Il voudrait regarder Angelo en face, ne pas avoir peur de son regard. Le fait est que, même s'il est capable de s'il est capable de rire de son rêve, de rire avec lui, de dédramatiser, c'est toujours un peu étrange de le regarder droit dans les yeux, de le détailler. Parce qu'ils avent que l'idée même de coucher ensemble va forcément resurgir dans l'idée de l'un ou de l'autre.
Alors il se concentre sur sa voix, qui est tout aussi belle, qui est tout aussi apaisante que son visage. Il ferme les yeux un moment, et il écoute le bruit de la pluie, il se laisse ballotter par la voiture, par la pluie, par sa voix. Il se croit au paradis, ou dans un autre monde.
Sa voix grave, sa voix douce, sa voix qui conte des histoires et des anecdotes sur la pluie et le beau temps.
Sa voix de gouttes d'eau et de miel. Sa voix chaude et profonde.
Il voudrait l'écouter pour le restant de ses jours, il reste là, à fermer les yeux. Il se marre un moment, en entendant son portrait robot, réalisé à la perfection. Il rouvre les yeux, regarde dehors. Ils sont plus très loin. La dernière phrase l'étonne un peu.
" Why... Why d'you say that ? " Pourquoi parle-t-il d'embarras, pourquoi le décrit-il à la perfection ? Il comprend pas où il veut en venir.
Il le comprend pas, parfois, mais c'est ce qui étouffe le mystère.



_________________

seal me with a kiss. J'connais qu'le bruit d'la pluie, l'odeur du béton mouillé. Si j'suis parti, c'est parce que j'avais peur de rouiller.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo Carvalo

avatar
Messages : 335
Pseudo : --
Avatar : huisman + flamingo.
Occupation : tailleur de pierre - tenancier d'une petite chambre d'hôte, déjà occupée cependant.
Notes :

j'aimerais bien parler doucement, tout doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d'images, et tu n'aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait.



MessageSujet: Re: et toi t'es où pour me sauver - angelo    Mer 13 Juin - 12:23

et toi t'es où pour me sauver — il y repense parfois, comme une inconstance qui revient le narguer, lui démontrant qu'il n'arrivera pas forcément à mettre le fin mot sur l'histoire. ça déboule. comme ça. un pauvre tremblement de terre qui sous ses pieds fait l'effet d'une vibration pas vraiment catastrophe. la voix vacillante de coco refait écho dans la voiture, simple question encore bégayée - il a envie angelo de lui apprendre comment ne pas hésiter, comment ne pas se faire bousculer par des émotions contradictoires. comment, quelque part, devenir un peu comme lui - monocorde, monochrome, d'un seul trait sans caractère.
- 'cause it's true. sourire à l'appui qui grandit, amène son propos de la plus douce des manières, il se penche un peu mieux vers l'avant pour bien comprendre sa route - ils ne sont pas si loin. quelques minutes seulement suffiront à les sortir du huis-clos sur roues.
il se laisse, laisse, laisse juste aller,
laisse couler, laisse partir,
laisse penser, laisse admirer,
laisse dessiner, laisse conduire,
laisse flotter, puis avoue, la voix basse.
- i'm glad you called. home is empty when you're not in. sans regard, sans contact, sans rien de plus, tombe en masse sur son dos - écrase un peu. il inspire profondément angelo, après les virages vient une route plus droite - presque limpide.
il n'aura jamais été si apaisé -
(il oubliera peut-être une fois le matin arrivé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco Cartelier
Amministratore
avatar
Messages : 532
Pseudo : solosands + aude
Avatar : Timothée Chalamet + mittwoch
Occupation : Il est agent d'entretien à l'hôtel Orizzonte
Notes : RP EN COURS :
BALTAZAR II | OLGA | JANUS | NOOR II | ANGELO X | ANNIBALE

RP TERMINES :
ANGELO I | ANGELO II | ANGELO III |
NOOR & SILVIA | ANGELO IV | BALTAZAR I | ANGELO V | SILVIA | ANGELO VI | ANGELO VII | ANGELO VIII | ANNIBALE | ANGELO IX

MessageSujet: Re: et toi t'es où pour me sauver - angelo    Mer 13 Juin - 17:01



https://www.youtube.com/watch?v=ZanZkD68b_8
almost home — Il se sent bien là, dans sa voiture.
Comme dans un univers parallèle, où l'Italie, la France, l'Allemagne, le Japon, l'Amérique, plus rien n'existe. Juste leur voiture, qui doucement, les fait sortir de cette Terre étrange, où pourtant ils se sont rencontrés. Il sourit pour un rien Coco, dans cet univers parallèle. Il sourit pour un rien et il se sent bien, la pluie lui semble agréable, rassurante, et la nuit qui les entoure ne lui fait pas peur.
Il n'a jamais eu peur de la nuit à vrai dire, c'est son élément, sleeping beauty. Mais en revanche, pour la première fois, il considère la nuit comme un endroit où il pourrait se sentir vraiment bien. Se sentir chez lui.
Evidemment que c'est vrai, mais pourquoi est-ce qu'il dit ce genre de choses, pourquoi il les formule, ainsi, maintenant, de cette manière ? C'est la question qu'il se pose.
Il regarde dehors.
Il l'écoute parler, de nouveau, une phrase banale, classique. Il sourit. Pour de vrai. Il sourit face à la fenêtre.
Ouai, il a enfin trouvé un foyer. La voiture file, sur une dernière ligne droite. Il ne dit rien, il laisse le silence planer, leur faire des aveux. Ils sont bien, dans cette voiture, tous les deux.
Coco voudrait prendre sa main, il sait pas pourquoi. Il a pas le courage de le faire.
Doucement la voiture arrive, s'arrête et tourne dans l'allée, Angelo se gare près de la serre. Il coupe le moteur. Coco ne veut pas qu'il sorte, alors il dit, doucement :
" Qu'est-ce que tu fais... hm... qu'est-ce que tu ferais si je partais ?" Il lui glisse un coup d'oeil, sans vraiment sourire.
Il ne passera pas sa vie à Malcesine, il le sait bien. Il n'est jamais resté longtemps au même endroit.  



_________________

seal me with a kiss. J'connais qu'le bruit d'la pluie, l'odeur du béton mouillé. Si j'suis parti, c'est parce que j'avais peur de rouiller.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo Carvalo

avatar
Messages : 335
Pseudo : --
Avatar : huisman + flamingo.
Occupation : tailleur de pierre - tenancier d'une petite chambre d'hôte, déjà occupée cependant.
Notes :

j'aimerais bien parler doucement, tout doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d'images, et tu n'aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait.



MessageSujet: Re: et toi t'es où pour me sauver - angelo    Jeu 14 Juin - 0:23

et toi t'es où pour me sauver — et toi tu ferais quoi,
et toi t'irais où,
et toi t'en serais où,
et toi, et toi dans tout ça. et toi dans ces moments-là, comment t'agirais et pourquoi. le moteur qui se tait, plus que la pluie en arrière pour témoigner que le monde ne s'est définitivement pas stoppé - instant dramatique d'un mauvais film qui devient subitement sourd. il enlève les clefs angelo, défait sa ceinture et laisse les lueurs nocturnes continuer d'éclairer les ombres de la maison, des villages, des quelques feuillages qui de loin ressemblent à des griffes de loups. il inspire, laisse passer un autre sourire, un peu moins sur la défensive, pas vraiment dans l'attaque - tout juste s'il laisse pas passer le drapeau blanc, propice à des paroles qui d'habitude ne conviennent pas à ce qu'il est. ses sourcils se froncent, ses bras retombent le long de son corps, sa tête se tourne - il le regarde, devine ses yeux gigantesques qui pétillent. de quoi, il saurait pas dire.
- j'sais pas. ce s'rait sans doute juste... vide. simplement, bêtement, méchamment vide. comme à l'accoutumée, comme sans changer des jours avant sa venue, comme toujours - comme après le départ de lucia, comme lorsque livio n'est pas là, comme lorsqu'il cesse de taper contre la pierre pour lui donner un peu plus d'air. me demande pas ça, j'peux jamais dire à l'avance. je suis pas devin. il se connaît tout juste assez pour comprendre ce qu'il ressent, il se connaît tout juste assez pour prévoir ses réactions - il se connaît à peine, angelo.
- de toute façon, t'as bien prévu de partir alors - tu verras par toi-même. haussement d'épaules, un peu las, un peu bas. angelo qui ouvre la porte, la referme derrière lui, l'invite à courir pour aller directement sous la porte d'entrée. ce qu'il fait - en se prenant l'averse sur la tronche, assez peu longtemps pour ne pas ressembler à un naufragé en plein océan, assez longtemps pour laisser quelques traces ici ou là sur son tee-shirt froissé. il ouvre, s'engouffre - attends coco, derrière lequel il referme. lumière qu'il allume, veste qu'il enlève et qu'il pose sur le porte-manteau.

- repose-toi.
il se frotte un peu les yeux, angelo - il partira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco Cartelier
Amministratore
avatar
Messages : 532
Pseudo : solosands + aude
Avatar : Timothée Chalamet + mittwoch
Occupation : Il est agent d'entretien à l'hôtel Orizzonte
Notes : RP EN COURS :
BALTAZAR II | OLGA | JANUS | NOOR II | ANGELO X | ANNIBALE

RP TERMINES :
ANGELO I | ANGELO II | ANGELO III |
NOOR & SILVIA | ANGELO IV | BALTAZAR I | ANGELO V | SILVIA | ANGELO VI | ANGELO VII | ANGELO VIII | ANNIBALE | ANGELO IX

MessageSujet: Re: et toi t'es où pour me sauver - angelo    Jeu 14 Juin - 0:45



https://www.youtube.com/watch?v=ZanZkD68b_8
almost home — Il pense rarement que les prénoms sont adaptés aux personnes. Christophe, ça ne lui va pas, c'est laid, c'est vieux, c'est ancré dans la paresse et la réalité, tandis que lui il veut voler et s'élancer. Baltazar, c'est religieux, enveloppé d'encens et de mire qui empestent et crient aux traditions, alors qu'il ne veut que s'émanciper, être artiste. Sa mère, Diane, comme une déesse chasseresse, elle était loin d'être une guerrière de lune.
Mais il regarde Angelo.
Angelo... Angelo...
Son nom lui va si bien. C'est un ange gardien. C'est son ange gardien.
Son ange gardien qui le rassure en lui disant, doucement que sa place est chez lui, et en lui faisant comprendre avec subtilité qu'il ne veut pas le voir partir.
Coco a toujours été désiré pour son corps, pas pour sa présence, pas pour sa personnalité de mille défauts. Alors il sourit.
Il sourit d'émotion. Il oserait pas le dire, mais il est ému par ce que dit Angelo. Coco parvient à lire entre les lignes, à déceler une peur étrange, sans doute sourde et pas assumée. Il le regarde, de biais, il voit sa mâchoire se mouvoir dans un italien parfait, et il sourit encore. Angelo, cet ange qui a le pouvoir étrange de le faire sourire en permanence.
Il le voit finalement sortir, sous la pluie. Il prend son courage à deux mains, le suit jusque sous le porche, sans être vraiment mouillé. Il reste un moment près de lui, jusqu'à ce qu'il ouvre, en allumant la lumière de la cuisine. Il enlève sa veste, lui dit de se reposer.

Coco sent son coeur qui bat, à toute allure, dans sa poitrine. Il dit, plus fort que ce qu'il pensait :
" Wait !" Angelo se retourne.
Maintenant il ne sait plus quoi dire. Il ne voulait simplement pas quitter sa compagnie.
Il voudrait lui raconter des choses, il voudrait lui parler toute la nuit, lui expliquer ce qu'il fait en Italie, pourquoi il a quitté ses parents, pourquoi il ne veut pas partir de Malcesine, pourquoi après avoir fait le tour du monde, il n'est bien que chez lui, qu'avec lui. Il voudrait lui dire tout ce qu'il a fait par le passé, et qu'il serait heureux de s'endormir de narcolepsie, si c'est dans ses bras.
Au lieu de ça, il reste figé, le regard à le détailler, planté comme un piquet au milieu de sa cuisine.
" Are you tired ? 'Cause i'm not, for once, maybe we could do something ?"
 

_________________

seal me with a kiss. J'connais qu'le bruit d'la pluie, l'odeur du béton mouillé. Si j'suis parti, c'est parce que j'avais peur de rouiller.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo Carvalo

avatar
Messages : 335
Pseudo : --
Avatar : huisman + flamingo.
Occupation : tailleur de pierre - tenancier d'une petite chambre d'hôte, déjà occupée cependant.
Notes :

j'aimerais bien parler doucement, tout doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d'images, et tu n'aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait.



MessageSujet: Re: et toi t'es où pour me sauver - angelo    Jeu 14 Juin - 1:43

et toi t'es où pour me sauver — savoir prendre les distances, savoir où est la sécurité, savoir comment désamorcer la bombe, comprendre comment s'en protéger. juste savoir. juste instinctivement recreuser le fossé, juste instinctivement taper dans la roche, y faire un trou, ne plus en sortir. des pas en avant - pour mieux revenir en arrière. se ternissent les espoirs de la présence constante, du cartelier qui toujours friand de taper causette pour ne dire que des bêtises libère un oxygène propre au rire. alors angelo préfère la fuite, angelo préfère se tirer, pourquoi pas une balle dans le pied - paraître pour l'enfoiré, le type un peu mal embouché, mal baisé, mal tout ce qu'ils veulent bien lui donner. il se donne plus la peine, ni l'effort, il se prépare déjà à filer qu'il se fait arrêter dans sa tentative de se cacher, se dissimuler sous un tas de poussière, là où l'on réclame sa présence plus qu'au royaume des bons vivants. bloqué dans le couloir qui mène sous divers chemins soit à sa chambre, soit à l'atelier, soit à la salle de bain ou à l'étage, il fronce les sourcils, passe une main dans ses cheveux pour les remettre un tant soit peu en place. faire quelque chose. à cette heure, maintenant, alors que dehors bat la tempête qui pourrait les figer à jamais. sourire curieux, froncement de sourcils qui se joint à son jeu mimétique - il cale son épaule dans l'encadrement, s'y repose l'espace d'un instant, bras croisés sur le torse.
- not really. it's a little bit strange that you, you're not. pauvre rire de surface qui balaie et fait fondre la glace, il zieute ses chaussures l'espace de quelques secondes, avant de les retirer pour les laisser dans le couloir - sans trop vouloir amener plus d'eau qu'il n'y en a déjà.
- what we can do now ? hm. we can talk i think, we can... eat something but i'm not really hungry. we can -
suspension, manque d'inspiration.
- that's hard to find something to do, now, at this hour, this night.
voix un peu plus basse, qui se fond dans la masse, il fait craquer un peu sa nuque, angelo.
- tu proposes quoi ?
se regarder dans le blanc des yeux, peut-être,
se laisser un peu apprivoiser, se laisser un peu valser,
se laisser juste le temps de -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco Cartelier
Amministratore
avatar
Messages : 532
Pseudo : solosands + aude
Avatar : Timothée Chalamet + mittwoch
Occupation : Il est agent d'entretien à l'hôtel Orizzonte
Notes : RP EN COURS :
BALTAZAR II | OLGA | JANUS | NOOR II | ANGELO X | ANNIBALE

RP TERMINES :
ANGELO I | ANGELO II | ANGELO III |
NOOR & SILVIA | ANGELO IV | BALTAZAR I | ANGELO V | SILVIA | ANGELO VI | ANGELO VII | ANGELO VIII | ANNIBALE | ANGELO IX

MessageSujet: Re: et toi t'es où pour me sauver - angelo    Jeu 14 Juin - 15:19



https://www.youtube.com/watch?v=ZanZkD68b_8
almost home — Il a pas réfléchi, comme d'habitude. S'il avait pris une seconde, même moins que ça, pour essayer de prévoir ce qu'il allait dire, ce qu'il allait faire, sans doute qu'il l'aurait laissé aller se recoucher, comme tout invité normal.
Il ne sait plus s'il est invité ici, en réalité il ne sait plus en quelle qualité il reste à la ferme des carvalo. Il n'est pas pas qu'un simple invité, si, dès qu'il n'est plus là la maison est vide... Il est sans doute plus que ça. Mais il est quoi ? Il saurait pas dire. Alors il le regarde, simplement, il écoute son coeur qui bat.
Qui bat anormalement en le regardant.

Coco est arrivé dans une période étrange de sa vie, où la simple présence d'Angelo lui suffit. Suffit à la rendre heureux. Ou, pas vraiment heureux, plutôt contenté, dans un état de joie passif. Un état de calme, il saurait pas vraiment mettre des mots. Alors il veut saisir chaque opportunité d'être avec lui. Sans raison, simplement par affection. Il n'a pas envie de parler, ni de manger. Il a soudainement une idée. Il sourit, et puis il dit doucement :
" I'm gonna make some tea, you go get some playing cards. " Angelo s'exécute, sans broncher, il disparait un moment alors que Coco met la bouilloire sur le feu. Il le voit revenir et s'asseoir à l'îlot central, en battant les cartes. Coco fouille dans les placards, il trouve trois paquets de pâtes. Il balance, à la volée : " Do you know how to play poker ?" Il sent Angelo qui se marre dans son dos, et lui se contente de sourire. Il prend ça pour un non, et revient avec les trois paquets de pâtes, des macaronis, des coquillettes et des farfalles. Il en sort un peu, les disposent en six tas, puis en donne trois à Angelo et en garde trois pour lui. Il sourit et dit : " That's not really complicated." Il prend les cartes, les bat, et commence à lui expliquer. " You have two cards in your hand. You have to pair it with cards that are on the table. At the beginning there will be three cards and the table, then four, then five. Before each time i put a card down on the table, you have to say how much you bet. You will bet with the pastas if you don't minde." Il sourit, et désigne chaque pâte une à une. " Macoroni is worth 1, coquillette is worth 2 and farfalla is worth 4." Il montre une main, en lui expliquant comment miser. Une fois la mise au point faite, et en entendant la bouilloire siffler, il se lève, leur sert un thé, puis sourit en lançant la partie.
Il a dans sa main, un as de coeur et un 2 de trèfle, ce qui est bien, mais pas top. Il sourit, pose la mise de départ -un macaroni, et il tire les trois premières cartes. Un 4 de coeur, un roi de trèfle, et un deuxième 4, de carreau.

_________________

seal me with a kiss. J'connais qu'le bruit d'la pluie, l'odeur du béton mouillé. Si j'suis parti, c'est parce que j'avais peur de rouiller.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo Carvalo

avatar
Messages : 335
Pseudo : --
Avatar : huisman + flamingo.
Occupation : tailleur de pierre - tenancier d'une petite chambre d'hôte, déjà occupée cependant.
Notes :

j'aimerais bien parler doucement, tout doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d'images, et tu n'aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait.



MessageSujet: Re: et toi t'es où pour me sauver - angelo    Jeu 14 Juin - 21:39

et toi t'es où pour me sauver — rien de mieux à faire à cette heure-ci, même pas l'idée d'aller se foutre au lit. à quoi bon y'aller alors que y'a tout à faire pour un peu rigoler. il accepte sans trop broncher angelo, le rire au bord des lèvres qui témoigne de son manque de compréhension, les règles du poker il les mémorise à moitié, il en pige le quart et semble dès le départ galérer. face à coco à qui il jette des oeillades, son calme naturel aide à un bluff quelconque, lui qui prend quelques minutes avant de capter que sa main est pas si mauvaise - qu'elle peut même être très bonne. les tas de pâtes s'échangent en argent comptant, en argent chiqué. c'est déjà ça. c'est déjà bien assez. et ça s'écoule, ça s'échange des piques bien méritées, c'est pas à en tuer trop d'heures mais au moins ça délite le temps.
il perd.
il perd.
il gagne.
il perd.
il gagne.
il gagne.
il gagne.
il rafle la mise comme un professionnel-débutant, il s'étire mollement après coup, vérifiant l'heure sur l'horloge qui surplombe la cuisine. inspiration profonde, il se retient un peu de bailler angelo, la mâchoire qui se décoche en craquant un peu. coudes sur la table, il sourit en voyant le coco démunit, défait de ses possessions.
- you're poor now. voix basse, un peu tassée par la fatigue qui vient le terrasser petit à petit, il détend ses jambes qui s'étalent en long. you're not tired ? il a pas encore fait de crise, il s'est pas effondré, il est pas devenu poupée chiffonnée - c'est qu'il le croirait presque guérit de son mal, ou tout simplement bon acteur dans sa douleur. main qui passe dans ses cheveux, les replace un peu, cartes posées la face contre la table, ses prunelles qui s'arrêtent. se fixent. se figent - se refroidissent, se plissent sur une boucle finement dessinée, presque royale tant elle détonne avec son allure d'adolescent survoltée. c'en est beau - il remonte, croise la rondeur de son oreille, la naissance de son sourcil. c'en est beau - tout entier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco Cartelier
Amministratore
avatar
Messages : 532
Pseudo : solosands + aude
Avatar : Timothée Chalamet + mittwoch
Occupation : Il est agent d'entretien à l'hôtel Orizzonte
Notes : RP EN COURS :
BALTAZAR II | OLGA | JANUS | NOOR II | ANGELO X | ANNIBALE

RP TERMINES :
ANGELO I | ANGELO II | ANGELO III |
NOOR & SILVIA | ANGELO IV | BALTAZAR I | ANGELO V | SILVIA | ANGELO VI | ANGELO VII | ANGELO VIII | ANNIBALE | ANGELO IX

MessageSujet: Re: et toi t'es où pour me sauver - angelo    Ven 15 Juin - 11:30



https://www.youtube.com/watch?v=ZanZkD68b_8
almost home — Il est très mauvais au poker, il ne sait pas mentir, il n'a pas l'oeil pour repérer les cartes qui pourraient lui servir. Il n'anticipe pas bien les situations. En revanche, il peut se targuer d'avoir vu jouer quelques uns des meilleurs joueurs de poker du monde, lors de ses quelques années d'escort. Et à mesure que les parties s'enchainent avec Angelo, il revoit ce client, un certain Roger Thatch, jouer ses manches, bluffer à la perfection, avoir un peu de chance aussi, et souvent, remporter mille et uns tournois. Coco était sur le côté, dans le public, il était payé pour apporter un soutien moral, physique, lorsque Roger retournait dans sa chambre et que Coco était censé l'attendre, discrètement. Il a observé tant de partie, il sait désormais que le poker n'est pas un jeu, mais presque un sport.
Un sport auquel il n'excelle pas, et auquel Angelo, en revanche, profite de la chance du débutant. Il sourit, en le voyant gagner trois partie d'affilée, et alors que lui même prend des risques, Angelo suit, et il remporte mise sur mise sur mise. Il perd, il perd, il perd, il perd une nouvelle partie alors que son adversaire lui parle. Il regarde sa mise partie en fumée, il distribue les cartes et répond lentement :
" I'm not, but believe me, tomorrow I'll sleep 'till four in the afternoon." Il regarde l'horloge dans un coin. Une heure et demi du matin. Il distribue les cartes alors qu'il n'a plus rien à miser.
Il y a sur la table, de quoi avoir un full à la prochaine carte. Il ne peut pas passer à côté. Il hésite, un moment, et puis il dit lentement :
" I think i'm gonna bet my shirt on this one." Il hoche la tête, sûr de son coup. Il pose ses cartes, face contre table, puis il retire son tee-shirt gris, qu'il pose au centre. Ca l'amuse, il a décidé d'arrêter de se poser des questions, de faire ce dont il a envie. Il le regarde, il lui sourit. " If you follow, you're not losing much." C'est un piège, vraiment mauvais, d'autant qu'il n'est pas certain d'avoir un full sur la cinquième carte...
Mais il est bien, là, torse nu face à Angelo.


_________________

seal me with a kiss. J'connais qu'le bruit d'la pluie, l'odeur du béton mouillé. Si j'suis parti, c'est parce que j'avais peur de rouiller.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo Carvalo

avatar
Messages : 335
Pseudo : --
Avatar : huisman + flamingo.
Occupation : tailleur de pierre - tenancier d'une petite chambre d'hôte, déjà occupée cependant.
Notes :

j'aimerais bien parler doucement, tout doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d'images, et tu n'aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait.



MessageSujet: Re: et toi t'es où pour me sauver - angelo    Ven 15 Juin - 15:10

et toi t'es où pour me sauver — angelo est pas bon pour ces choses-là, poser ses yeux sur les cartes, se concentrer savoir comment miser. faut croire que ce soir c'est différent, ce soir il est un peu hilare, un peu relâché par l'angoisse de se prendre une belle branlée - perdre patience et finir par aller se coucher. il a le soupir qui pointe au bord de ses lèvres alors que coco enchérit en disant que demain il va morfler, demain il sera aux côtés de morphée. sa tête se hoche en signe d'approbation alors qu'il continue sur sa lancée, c'est le tee-shirt qui termine au centre, ce qui a le don de le faire rire quelques secondes. c'est sérieux, ils vont jouer leurs fringues puisqu'il ne reste rien des pâtes. froncement de sourcils, cils qui se baissent sur le haut de son torse, détaillent la clavicule bien dessinée - ses os ressortent aussi bien qu'un squelette défait de muscles et de peau. il cherche, il provoque, il veut faire tomber les barrières pour mieux attaquer - un peu cheval de troie. inspiration profonde, il laisse planer un petit rire, la réflexion dans le crâne et l'insécurité dans les doigts.
- poor you. et pour pas la jouer solitaire, pour pas le laisser seul dans son délire, à son tour il retire - tee-shirt qu'il enlève mollement, fout au centre de la table, sûr de son coup, à le sentir un peu mal malgré tout. i follow.
il est dans la merde, il le sait, il a rien, il a peu. tant pis, il reste confiant quand même, suit le regard un peu hagard, avec la certitude qu'il va l'empocher - sans doute qu'il risquerait d'être surpris. peu importe. la seule pensée qu'il a l'esprit, c'est qu'il se les caille avec le froid de pluie qui s'engouffre dans les briques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco Cartelier
Amministratore
avatar
Messages : 532
Pseudo : solosands + aude
Avatar : Timothée Chalamet + mittwoch
Occupation : Il est agent d'entretien à l'hôtel Orizzonte
Notes : RP EN COURS :
BALTAZAR II | OLGA | JANUS | NOOR II | ANGELO X | ANNIBALE

RP TERMINES :
ANGELO I | ANGELO II | ANGELO III |
NOOR & SILVIA | ANGELO IV | BALTAZAR I | ANGELO V | SILVIA | ANGELO VI | ANGELO VII | ANGELO VIII | ANNIBALE | ANGELO IX

MessageSujet: Re: et toi t'es où pour me sauver - angelo    Ven 15 Juin - 16:05



https://www.youtube.com/watch?v=ZanZkD68b_8
almost home — Il n'est pas sûr de son coup. Vu les cartes posées sur la table, il a déjà une double paire, ce qui est un très bon début, mais Angelo pourrait avoir une suite... Tout dépend s'il le suit ou non. S'il suit, deux possibilités, soit il a vraiment une suite, et dans ce cas Coco a tout intérêt à voir un 2 ou un 3 sortir au dernier tour pour avoir un full, soit il bluff, et il n'a pas grand chose.
Il pourrait tenter le bluff, ce ne serait pas si étonnant. Il a l'air tout à fait capable de cela.
Il le regarde, lui sourit, comme pour le mettre en confiance, pour lui dire de suivre, pour lui faire croire qu'il n'a rien, qu'il va forcément remporter la partie.
S'en suit alors un geste amusant, que Coco observe attentivement. Lentement, Angelo retire sa chemise.
Il ne peut pas s'empêcher de regarder son torse. Il ne s'attendait pas à ça, il est certain de ne jamais l'avoir vu torse nu. Il a un vague sourire, sans doute de midinette en puissance, totalement en pâmoison devant un beau corps d'homme. Il en sait trop rien, mais il a du mal à détacher son regard. Il s'attendait pas à ce que cette soirée prenne cette allure, il a le coeur qui bat un peu, un peu plus vite que ce qu'il pensait. Il regarde les cartes.
" You know you could've used your pastas but alright, let's got for topless." Coco brûle une carte, en se marrant, et puis il en tourne une autre.
Un 2, et yes, il a un full. Il contient sa joie. Il dit, lentement :
" Well, i have to bet my short. " Il se relève.
Il sait pas trop ce qu'il lui prend, mais il défait sa ceinture, lentement, il le regarde, et il vire son short, pour finalement se retrouve en caleçon. Il a le souffle plus court que ce qu'il ne pensait, il pose son vêtement sur la table, et lui jette un coup d'oeil amusé.
" D'you follow now ? "


_________________

seal me with a kiss. J'connais qu'le bruit d'la pluie, l'odeur du béton mouillé. Si j'suis parti, c'est parce que j'avais peur de rouiller.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo Carvalo

avatar
Messages : 335
Pseudo : --
Avatar : huisman + flamingo.
Occupation : tailleur de pierre - tenancier d'une petite chambre d'hôte, déjà occupée cependant.
Notes :

j'aimerais bien parler doucement, tout doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d'images, et tu n'aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait.



MessageSujet: Re: et toi t'es où pour me sauver - angelo    Ven 15 Juin - 18:49

et toi t'es où pour me sauver — ça devient n'importe quoi, et yeux dans les yeux il enlève le reste, à moitié nu sous les lumières mauvaises des ampoules de la cuisine. inspiration profonde, le soupir l'est tout autant alors que ses yeux roulent jusqu'au plafond, il tapote du pied angelo, agacé de se faire prendre au bluff. et pourtant, pourtant il a pas envie de finir comme lui, pourtant, pourtant il se sent trop conscient pour balancer son pantalon au milieu de la table - le tee-shirt c'est assez.
- j'abandonne. cartes posées sur la table, bras qui se croisent sur son torse, c'est l'heure du dévoilement. c'est mémorable, pitoyable, un full beau comme on en voit rarement, comme on en voit jamais. rire amusé qui fait tomber sa tête en arrière, il hausse mollement les épaules. bravo. il amasse les cartes, en refait un tas à peu près correct avant de se lever. ce tee-shirt pour ce qu'il en a à faire, il peut bien le brûler que le gâchis serait le même. great coco, you're the winner. you win a... stupid shirt. grincement de dents, l'argent aurait été plus intéressant. peu importe, il se ramène vers le frigo, en sort une bouteille d'eau à laquelle il enlève une gorgée. il la repose, frémit sous le petit coup de vent qui se fraie un chemin dans le couloir.
- so, have a good night i guess ?
prunelles qui piquent, lui préfère laisser tomber, il s'arrête cependant non loin de la porte - à attendre une réponse pour filer sec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco Cartelier
Amministratore
avatar
Messages : 532
Pseudo : solosands + aude
Avatar : Timothée Chalamet + mittwoch
Occupation : Il est agent d'entretien à l'hôtel Orizzonte
Notes : RP EN COURS :
BALTAZAR II | OLGA | JANUS | NOOR II | ANGELO X | ANNIBALE

RP TERMINES :
ANGELO I | ANGELO II | ANGELO III |
NOOR & SILVIA | ANGELO IV | BALTAZAR I | ANGELO V | SILVIA | ANGELO VI | ANGELO VII | ANGELO VIII | ANNIBALE | ANGELO IX

MessageSujet: Re: et toi t'es où pour me sauver - angelo    Ven 15 Juin - 19:04



https://www.youtube.com/watch?v=ZanZkD68b_8
almost home — Effectivement, le jeu en valait la chandelle, puisque déjà, Angelo n'a pas envie de perdre son pantalon dans le tas, alors que pourtant il menait si bien. Coco le regarde, avec un sourire fier, avec un air prêt à en découdre. Finalement l'autre abandonne, se couche, ne montre pas ses cartes. Pour la beauté du geste, Coco dévoile son sublime full. Il y a de quoi être fier, effectivement, et alors qu'il ramasse la mise, il remet tranquillement son short, puis son tee-shirt, qu'il laisse retomber mollement sur son torse.
Angelo se lève, il abandonne visiblement la partie. Il n'a pas l'air convaincu par l'épisode strip poker, ni par le poker tout court. Il a l'air agacé, dans ses paroles, dans son grincement de dents, dans ce
stupid shirt qui vient éraflé les oreilles de Coco. Il a l'impression d'en avoir trop fait, d'avoir fait de la merde.
Coco se décompose un peu, alors qu'il le voit boire un coup, avant de s'approcher de la porte. Il déglutit. Il sait pas quoi dire. Alors il roule son tee shirt en boule et lui lance en pleine face, rapidement, avant de dire, avec un vague sourire :
" Keep it, it's too big for me." Il croise les bras, regarde les cartes et les bat lentement, une à une. " Good night."

Il voit finalement Angelo disparaître.
Le vide de la cuisine le frappe.
Angelo est si grand, il emplit l'espace avec son attention, avec son sourire clair et dense.
Avec sa présence, tout simplement.
Coco sent une tension étrange remonter le long de ses bras.
Il continue de battre les cartes, lentement, en regardant la table.
Il donnerait tout ce qu'il a pour, simplement, passer encore du temps avec lui.  
Pour simplement,
Se glisser dans sa chambre, venir contre lui, passer une main dans son dos
Dormir avec lui, il en rêve.
La crise survient, évidemment, et il s'écroule, littéralement, de sommeil, dans la cuisine, la tête dans les bras.
Il sait que s'il tente de se lever pour monter dans sa chambre, il ne l'atteindra jamais.



_________________

seal me with a kiss. J'connais qu'le bruit d'la pluie, l'odeur du béton mouillé. Si j'suis parti, c'est parce que j'avais peur de rouiller.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: et toi t'es où pour me sauver - angelo    

Revenir en haut Aller en bas
 
et toi t'es où pour me sauver - angelo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’Occident veut tuer les africains pour se sauver de la crise economique
» Tu peux lever les bras vers le ciel, personne ne viendra pour te sauver
» Ma mère est morte pour vous sauver [Mary Margaret]
» Frank West, Chuck Greene, Nick Ramos ? Pourquoi ne sont-ils pas là pour nous sauver ? [Livre I - Terminé]
» Pétition pour sauver les galgos. (lévriers espagnols)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TESOROS :: Finale :: Archivi :: SUJETS FINIS-
Sauter vers: