AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

pensez à référencer vos personnages dans le repertori.
Cela vaut également pour les scénarios et préliens que vous créez, ne les oubliez pas!


merci de privilégier les personnages studiosi !


Partagez | 
 

 tous mes héros sont morts — carvalo

Aller en bas 
AuteurMessage
Angelo Carvalo

avatar
Messages : 361
Pseudo : --
Avatar : huisman + flamingo.
Occupation : tailleur de pierre - tenancier d'une petite chambre d'hôte, déjà occupée cependant.
Notes :

j'aimerais bien parler doucement, tout doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d'images, et tu n'aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait.



MessageSujet: tous mes héros sont morts — carvalo   Mer 11 Avr - 20:11


weheartit.

ANGELO CARVALO
avant je voulais changer le monde jusqu'à ce que je réalise ce qu'est vraiment le monde.
avant je voulais tellement changer le monde que je n'ai jamais arrêté.
avant je voulais changer le monde j'ai commencé à tellement changer que j'ai oublié qui j'étais.


AGE — 36 paisibles années se sont écoulées depuis, un fleuve tranquille sans trop d'accroches. DATE ET LIEU DE NAISSANCE — les carvalo suivent, les carvalo sont, les carvalo restent. sans savoir combien de générations se sont tenues à crever ici, il est et sera toujours fils de malcesine qui pourtant s'est mis à brailler en plein hiver – sans neige, sans froid réel, le 10 décembre. NATIONALITÉ — italienne sans une réelle fierté - ce n'est qu'un bout de papier. ÉTAT CIVIL — pauvre, pauvre coeur en manque d'amour. angelo qui fut si heureux en compagnie de sa douce, angelo qui fut si joyeux de passer la bague à son doigt, de tenir sa main lors de l'arrivée de leur enfant. angelo qui pourtant fut contraint d'admettre que leur amour n'était plus qu'un doux mensonge - c'est d'un accord commun qu'ils ont signé les papiers du divorce. et depuis quatre ans, célibataire qui regrette ces nuits interminables aux rires cristallins. OCCUPATION — tailleur de pierre qui suit à son tour la ligne éternelle carvalo. il embellit, il donne une âme plus figée encore aux décors de la ville - et à côté, il a transformé son ancien bureau en chambre d'hôte, seulement pour rendre utile et égoïstement gagner un peu plus. COMMUNAUTÉ(S) — membre de la casa vecchia comme le fut son père et son grand-père avant. GROUPE — nativi qui n'a jamais imaginé sa simple existence ailleurs. MOOD BOARD — clique.


cose su di me.

QUALITÉS — à l'écoute, paisible, attentif, poli, idéaliste, imaginatif, déterminé. DÉFAUTS — (trop) franc, brutal, suspicieux, peu bavard, sarcastique, cachottier. PASSIONS — en pur manuel qu'il est, angelo en plus de travailler la pierre, apprécie aussi jouer de la terre. poterie en second exutoire, il n'est pas rare de voir quelques résidus secs sur ses mains - dommages collatéraux d'après-midi chaudes à donner forme à la glaise. SAISON PRÉFÉRÉE — quand bien même pourrait-il affirmer l'été en raison de son sang italien, il n'en est rien. de loin angelo préfère le léger froid de l'automne ou la timidité du printemps - l'un comme l'autre, il est agréable de travailler en compagnie de ces saisons délicates. une préférence cependant se pose sur les légères pluies automnales. FRUIT PRÉFÉRÉ— un amour certain pour les fruits rouges caresse avec douceur ses narines, c'est la fraise qui l'emporte, juteuse et croquante - chaque été il en profite, en remplissant une corbeille sur la table de la cuisine. LIEU FAVORI — le port du village et ses environs, là où terre s'arrête pour cracher ses viscères en un océan d'un bleu limpide - parfois pleure-t-elle, parfois rit-elle, il jure d'être tombé amoureux de sa houle. RÉPUTATION A MALCESINE — plutôt stable, les carvalo n'ont jamais eu de problèmes à souligner. l'on a regretté son divorce - lui qui était si beau avec lucia. il reste néanmoins angelo le poli discret, dont on arrache des salutations plus que des discussions - le créateur de formes mortes aux paumes calleuses. AU VILLAGE DEPUIS — jamais quitté, jamais renié, même sa naissance s'est faite entre les tripes de malcesine.

vivere in città.

le paysage change, le paysage évolue - le paysage n'est plus le même. les sourcils se froncent, l'épaule reste collée au mur pour percer à jour la foule qui se défoule. elle s'étouffe, elle se tue. et les mots se mélangent, les langues changent, les dents grincent sous les nouvelles curiosités - malsecine la nouvelle bête de foire à sacraliser. l'inspiration est profonde, le soupir tout autant - angelo roule des yeux, siffle en serpent.
- putain.
main qui glisse sur son front, acidité qui trace un chemin jusqu'au fond de son estomac, il essaie de se frayer une route - sans réel succès, murmurant de vagues excuses à peine pensées. alors contre les briques il préfère s'éclipser - préférant nourrir ses tympans de bruits imaginaires plutôt que le brouhaha des discussions vaines.
il n'a jamais aimé le changement, angelo.
il n'a jamais aimé que tout bouge trop vite - et que lui s’essouffle à mi-parcours,
et que lui ne trouve plus le sens d'un monde qui tourne.

dimmi la tua vitta.

https://www.youtube.com/watch?v=o5ZyYMn0fK8

- tu veux qu'on s'appelle une fois que je serais là-bas ?
- non.
- pourquoi ?
- j'veux rien savoir.
- mais pourquoi ?
- parce que ça doit s'terminer là, c'est tout.

il sourit, hausse les épaules angelo et enfile son tee-shirt froissé. il jauge l'autre, de son âge, affalé sur le dos, le soupir au bord des lèvres.
- j'ai pas envie angelo.
- j'te répondrais pas.


angelo carvalo est tombé amoureux deux fois.
et tombé tout court.
comme ça, comme on tombe d'une chaise - en se prenant un coup dans la tête en premier. et la douleur se propage jusqu'aux jambes. la douleur devient douceur - la douleur devient besoin. la douleur devient reste d'échos éteints.
angelo carvalo a aimé deux fois dans sa vie.
une fois ce garçon.
une fois cette fille.
l'un s'est tiré.
l'autre il a couru après.

- LUCIA !
elle a entendu - elle se retourne, laisse entrevoir une petite partie de son visage. mais lucia continue de marcher, ses bouquins entre les mains, poussiéreux qui recrachent de vieilles histoires.
et il tape un sprint angelo, sourit.
- arrête de m'faire courir.
- hmm. non.

la couverture du livre se retrouve contre le haut de sa tête, dans un poc significatif. elle rit.
- ça sonne creux là-d'dans carvalo.
ils ont tous les deux vingt-deux ans et la même bêtise que des enfants. il a osé l'embarquer en rendez-vous quelques jours après. il a osé l'embrasser sous un lampadaire.
elle a osé répondre.
ils ont osé l'ode au bonheur.

quatre ans plus tard, il la demandait en mariage.
- épouse-moi.
- hein ?
- oui. épouse-moi. s'il te plaît.

calé dans son dos, il avait pas fait face à son regard - elle avait tourné la tête, tentant de trouver une accroche, les joues rosies d'une joie naïve.

elle est tombée enceinte.
(putain ça c'était beau)
elle a donné naissance à un garçon.
(petit livio)
c'était bien. c'était même sublime.
(du genre qui se souligne)
et petit à petit, ça s'est juste étouffé.
petit à petit, ça s'est juste effacé.
promesses sur le sable dévorées par les vagues sur le rivage.

elle a tenu sa main - il a serré la sienne, il a poussé un soupir aussi long qu'une tempête. il a regardé ailleurs angelo - parce qu'il le savait. il savait que s'il la regardait, il allait en chialer.
- ça sert à rien de continuer, et tu l'sais.
- je sais.
- angelo...
- tout va bien.

ça fait mal - étrangement mal.
ça fait culpabiliser - beaucoup culpabiliser.
- désolé.
- pour ?
- tout ça.
- t'as pas à - pourquoi tu dis ça ?
- parce que j'ai juré de t'aimer jusqu'à la tombe. et j'ai pas réussi.
- c'est pas -

il peut la sentir sourire lucia - tristement.
- ça arrive, c'est tout.

deux mois plus tard ils ont pu signer les papiers.
deux mois plus tard lucia était plus qu'un spectre dans leur bicoque.

oh il a pleuré.
(assez pour se croire desséché)
oh il s'est relevé.
(en faisant fit de sa propre déception)

angelo carvalo a aimé deux fois dans sa vie.
toujours de la même manière.
comme un adieu qui s'éternise - comme un premier baiser, comme un dernier jour de vie.

i. fumeur irrégulier, qui ne trouve pourtant son bonheur que parmi celles qui se font à la main - les éternelles roulées qu'il loupe une fois sur deux. ii. parle couramment l'anglais - un simple besoin pour mieux communiquer. cependant angelo se plaît à faire tourner en bourrique les étrangers en les écrasant d'un italien pur, dur, coupé au couteau. iii. livio il l'a deux semaines dans le mois, se le partage avec son ex-femme, négocie souvent avec elle de le voir repartir plutôt - personne n'est contraignant dans l'histoire, et chacun s'aide mutuellement dans la garde de l'enfant. iv. maison héritée de son défunt grand-père, il a eu le courage de la retaper durant les années en compagnie de lucia. et celle-ci ne s'est cependant jamais sentie de la lui prendre - elle n'aurait pas pu. assez grande pour accueillir une famille, elle se compose d'une salle à ras-les-pâquerettes qui lui fait office d'atelier - et à côté une petite serre, qui laisse mourir ses fleurs abandonnées. v. et angelo, incapable d'une colère à en faire trembler le tonnerre, préfère de loin le silence et les regards rongés à la déception, plutôt que de hurler inutilement. rarement dans sa vie les mots se sont échappés en vents catastrophiques - et à mi-chemin entre le défaut, on lui disait souvent petit de dire, de faire, de parler, de s'exprimer. haussant les épaules cependant, il ajoutait que ça ne servait à rien, si ce n'est le priver d'air pendant son long monologue accusateur.

dietro lo schermo.

PSEUDO/PRÉNOM — laura.
PRÉSENTATION PERSONNELLE — sans doute que je joue trop aux jeux vidéos, que je mate trop de films d'horreur et que je voue un peu trop un culte à miyazaki - je suis une caricature de moi-même. enchantée.    
FRÉQUENCE DE CONNEXION — au moins une fois dans la journée, un peu beaucoup instable actuellement, mais comme toujours je fais au mieux.  
AVATAR — michiel huisman.
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? — les amours de fondatrices - et de notre cher appo fondateur international.  
MOT DE LA FIN — ça sent bon la fraise et l'herbe fraîche.


Dernière édition par Angelo Carvalo le Jeu 12 Avr - 0:31, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eusebio Bataglia
Amministratore
avatar
Messages : 982
Pseudo : appo
Avatar : jon kortajarena + lux aeterna
Occupation : charpentier de marine.
Notes : sujets en cours -
NOOR l SIMONE l OLIMPIA l LOLA

MessageSujet: Re: tous mes héros sont morts — carvalo   Mer 11 Avr - 20:16

très très beau début de fiche, je kiffe, je vais la lire en entier, je veux un lien, bienvenue chez toi, jte kiffe

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: tous mes héros sont morts — carvalo   Mer 11 Avr - 20:18

hola papi
Revenir en haut Aller en bas
Noor Cresta
Amministratore
avatar
Messages : 1418
Pseudo : mariko
Avatar : margot robbie ~ lolitaes (avatar), emmawatsona (signature), bonjour tristesse, françoise sagan (citation).
Occupation : vacancière, oisive, ou tout autre mot qui veut dire qu'elle ne fait rien de son temps, sinon tourner en rond, ennuyant les autres, et s'ennuyant elle-même au passage.
Notes :

MessageSujet: Re: tous mes héros sont morts — carvalo   Mer 11 Avr - 20:19

I love you

que c'est beau ce début de fiche, purée Laura t'es trop forte.

_________________

Elle portait une robe grise, d'un gris extraordinaire, presque blanc, où la lumière s'accrochait, comme, à l'aube, certaines teintes de la mer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paola Valentini
Amministratore
avatar
Messages : 241
Pseudo : patchulea ~ léa
Avatar : jenna-louise c. (mine)
Occupation : propriétaire et gérante de l'auberge Aurora
Notes : uc

MessageSujet: Re: tous mes héros sont morts — carvalo   Mer 11 Avr - 20:29

LAURAAAAA
Hâte de me plonger dans ta fiche, comme d'habitude je sais que ça va être un vrai plaisir

(oh et puis Huisman )

_________________

in your breast, i carry the form, the heart of the earth, and the weapons of warmth _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo Carvalo

avatar
Messages : 361
Pseudo : --
Avatar : huisman + flamingo.
Occupation : tailleur de pierre - tenancier d'une petite chambre d'hôte, déjà occupée cependant.
Notes :

j'aimerais bien parler doucement, tout doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d'images, et tu n'aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait.



MessageSujet: Re: tous mes héros sont morts — carvalo   Mer 11 Avr - 20:33

@eusebio bataglia appopolopo. merci t'es un amour chat, on s'trouvera un truc sans souci, ça m'fait trop plaisir.
@francesca marconi respecte tes aînés, dis.
@noor cresta bb d'amour. merci tout plein, j'espère que le reste te plaira, tu m'fais rougir.
@paola valentini léa joli coeur. I love you que dire de jenna ? honnêtement on la voit plus assez. merci ma belle, j'espère qu'il te plaira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: tous mes héros sont morts — carvalo   Mer 11 Avr - 21:19

michiel!
bienvenue et réserve moi un lien!
Revenir en haut Aller en bas
Angelo Carvalo

avatar
Messages : 361
Pseudo : --
Avatar : huisman + flamingo.
Occupation : tailleur de pierre - tenancier d'une petite chambre d'hôte, déjà occupée cependant.
Notes :

j'aimerais bien parler doucement, tout doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d'images, et tu n'aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait.



MessageSujet: Re: tous mes héros sont morts — carvalo   Mer 11 Avr - 21:48

@gabriella marchesi merci à toi. I love you et avec plaisir pour le lien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paola Valentini
Amministratore
avatar
Messages : 241
Pseudo : patchulea ~ léa
Avatar : jenna-louise c. (mine)
Occupation : propriétaire et gérante de l'auberge Aurora
Notes : uc

MessageSujet: Re: tous mes héros sont morts — carvalo   Mer 11 Avr - 22:29

Désolée de t'avoir fait attendre, il a fallu que ce soit l'admin lente qui soit en charge de ta fiche. Comme pour tes précédentes présentations que j'ai eu la chance de lire, et au risque de me répéter ( What a Face ), c'est toujours un plaisir de me plonger dans tes récits Laura! I love you C'est fluide et beau, et percutant juste ce qu'il faut ("la douleur devient reste d'échos éteints" damn ). Je suis sous le charme d'Angelo, très clairement. Je viendrai te réclamer un lien pour qu'on puisse enfin RP ensemble!

Tu es validée, j'espère que tu te plairas à Malcesine

les liens utiles :
— Une fois validé-e, tu pourras ouvrir ta fiche de liens te permettant de te créer des relations avec les habitants de Malcesine.
— Pense aussi aux Repertori, dans lequel il faudra éventuellement (selon ton personnage) te faire référencer. Les scénarios et pré-liens devront aussi y être répertoriés ! Note qu'il est possible de créer de nouveaux repertori si besoin.
— Enfin, tu peux compléter ton profil avec différents champs (occupation, humeur) et avec les liens vers ta fiche de liens et de présentation.
— Evidemment, nous t'attendons également dans le flood !
Bienvenue parmi nous

_________________

in your breast, i carry the form, the heart of the earth, and the weapons of warmth _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo Carvalo

avatar
Messages : 361
Pseudo : --
Avatar : huisman + flamingo.
Occupation : tailleur de pierre - tenancier d'une petite chambre d'hôte, déjà occupée cependant.
Notes :

j'aimerais bien parler doucement, tout doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d'images, et tu n'aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait.



MessageSujet: Re: tous mes héros sont morts — carvalo   Mer 11 Avr - 22:36

c'est pas grave petit chat, j'aime t'attendre. ça sera avec plaisir pour un lien, j'suis contente qu'angelo te plaise à ce point. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: tous mes héros sont morts — carvalo   

Revenir en haut Aller en bas
 
tous mes héros sont morts — carvalo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mais j'trouve pas d'refrain à notre histoire. Tous les mots qui m'viennent sont dérisoires. [Livre II - Terminé]
» L'enfer est vide, tous les démons sont ici
» ❝ L'enfer est vide, et tous les démons sont ici. ❞
» L'écrivain Georges Anglade et sa femme sont morts dans le séisme
» Ce soir, tous les musées sont gratuits !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TESOROS :: La storia :: Prezentazioni :: Buongiorno-
Sauter vers: