AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

pensez à référencer vos personnages dans le repertori.
Cela vaut également pour les scénarios et préliens que vous créez, ne les oubliez pas!


merci de privilégier les personnages studiosi !


Partagez | 
 

 stargazing. (achille)

Aller en bas 
AuteurMessage
Toni Abruzzi

avatar
Messages : 44
Pseudo : flipflop
Avatar : charlotte. (NOUMENΛLE)
Occupation : animatrice pour enfants.
Notes :

i know someday i'm gonna be with you, it's ok.

ϟ → ♡


MessageSujet: stargazing. (achille)   Mar 17 Avr - 23:34



S T A R G A Z I N G

pourquoi t’es là ? tu fais quoi putain ? toutes ces questions se dispersent dans sa tête en même temps qu’elle laisse la tequila brûler sa gorge, elle en peut plus cléo, elle en peut plus toutes les pensées qui l’empêchent de dormir, parce qu’elles sont toutes rattachées à une seule personne, à une seule chevelure blonde, à un sourire trop brillant pour être naturel (ouais elle pense fortement qu’un blanchiment dentaire a été effectué), alors elle est là, dans un bar miteux, à boire de la tequila pas chère, à laisser un mec qu’elle connaît pas la toucher. elle a la tête à l’envers cléo et elle se laisse porter au rythme de la musique électro qui lui explose les tympans, des mains se posent sur ses hanches alors qu’elle avale un nouveau shot, elle bascule la tête en arrière pour laisser des lèvres bien trop rêches pour appartenir à cléo, lui picorer le cou, ça la dégoutte presque, mais elle sait que demain elle ne se souviendra de rien et ce pauvre mec finira certainement au fond d’un caniveau les os brisés par des frères trop protecteurs. elle ferme les yeux tellement forts qu’elle peut voir des lumières artificielles se répandre sous ses paupières et déjà elle peut sentir une chaleur prendre place au bas de ses reins, parce que dans un sourire elle imagine des bras plus féminins autour d’elle, des lèvres pulpeuses prendre son lobe d’oreille en otage et c’est tellement bon. alors elle réfléchit pas toni, elle se retourne et le pauvre gars se retrouve coincé contre le bar, des lèvres sur les siennes et des mains qui cherchent déjà à parcourir son corps. et puis d’un coup plus rien. enfin elle ouvre les yeux toni, parce qu’il y a une seconde elle était sur le point de s’envoyer en l’air avec un inconnu en plein milieu d’un bar et la seconde d’après elle se retrouvait tirée en arrière par une prise ferme sur son bras. achille. oh elle ne met pas longtemps à le reconnaître, cette tête brune elle en a été amoureuse pendant les dix premières années de sa vie, elle a même été jusqu’à lui confier sa virginité, encore aujourd’hui elle a tendance à lui offrir la douceur de ses gestes lors de nuits brûlantes. « putain mais tu fais quoi là ?! » parce que achille c’est le frère de pluton et les deux ont ce même foutu besoin de constamment la protéger comme si elle était une petite chose fragile. en même temps on est pas tellement loin la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achille Penrose

avatar
Messages : 249
Pseudo : weasleys, léa.
Avatar : rieder, old money. (+ sheepirl/signature).
Occupation : apprenti tailleur de pierres. t'retapes des bécanes. t'fais de tout. t'calmes l'hyperactivité.

MessageSujet: Re: stargazing. (achille)   Mer 18 Avr - 14:15


we've been meteoric, even before this
burns half as long when it's twice as bright
so if it's beyond us, then it's beyond us
let's see and decide ( musique )

balade nocturne, les pieds qui martèlent l'asphalte dans un battement régulier. dans une main, la gauche, une cigarette à peine entamée dont le bout est rougie par les flammes qui viennent en brûler sa contenance. dans la main droite, une bouteille de verre sur laquelle tu fais claquer tes doigts, rythme infernal qui n'atteint pas tes oreilles. l'esprit vide, tu déambules dans les ruelles de malcesine. et sans même t'en rendre compte tu te retrouves là, loin de chez toi. loin de ce que tu as l'habitude de fréquenter. il est pas pour toi le quartier touristique, tu t'y sens pas à ta place, tu dénotes parmi le paysage idyllique. tu n'appartiens pas à ce monde de touristes, tu n'as jamais eu ta place là-dedans. tu portes la bouteille à ta bouche, avale de grandes gorgées de ton soda à l'agrumes, rafraîchissement instantané alors que tu continues de marcher, tranquillement. il n'y a pas grand monde pour venir perturber ta balade, avec pour seule compagnie les astres célestes. ciel constellé d'étoiles. tu continues ta balade infernale, loin de l'agitation familiale, préférant éviter le conflit. qu'il soit avec tes parents ou bellone, tu ne supportes plus ces éclats de voix. et tu passes devant un bar, musique qui atteint enfin tes oreilles, te déchire les tympans. et tu la vois, toni. et la scène que tu vois te remues les tripes, te soulève le cœur. et sans plus attendre tu rentres dans le bar, jetant ta cigarette par terre, tu en es venu à bout de toute façon, et ça te laisse au moins une main de libre. prise ferme sur le bras de la blonde, tu t'interposes entre elle et le garçon dont la bouche parcourait savamment son cou. putain mais tu fais quoi là ? tu ne fais pas attention à ses paroles, tu te contentes simplement de jeter un regard noir au type qui s'est un peu trop approché de toni à ton goût et tu la tires par le bras vers l'extérieur. clairement bien entamée, tu vas devoir t'occuper de la gamine jusqu'à ce qu'elle retrouve un état de sobriété. mais tu t'en fiches, ça t'occuperas au moins. "je peux savoir ce que tu foutais toni?!" tu t'étrangles, soucieux de son bien être. tu l'as toujours été. les mains agitées de spasmes certains tu lâches un grognement, non non. ce n'est pas le moment pour que tes nerfs s'emmêlent et te causes une crise. tout sauf le bon moment. tu l'emmènes un peu plus loin, tous les deux dans une ruelle. mais tu lui veux pas de mal à toni, tu lui en as jamais voulu. tes mains qui tremblent, tu échanges ta cigarette précédemment fumée pour un joint, roulé avec patience quelques heures plus tôt. c'est pas une bonne idée, tu le sais. mais c'est la seule solution pour endormir tes muscles et ton esprit. "tu vas bien j'espère ? s'il faut que j'aille casser la gueule à ce connard, tu me dis." t'as la voix qui gronde, alors tu portes le rouleau libérateur à tes lèvres et tu relèves la tête pour cracher la fumée autre part que sur le visage de ta comparse, nuque en évidence.

_________________

the story never ends
maybe you're the sun and i'm the moon and we were never meant to collide. but wouldn't it be spectacular if we did ? icons;vocivus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
stargazing. (achille)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation d'Achille Lupin [validée]
» Le Consul Général et Achille Talon
» ACHILLE POURSUIVANT LES TROYENS / Charles COYPEL
» Les Hommes d’Épée [6/6]
» Si on se croise fréquemment, on ne se connait pas forcément. [Achille]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TESOROS :: Malcesine, Veneto, Italia :: Val Di Sogno-
Sauter vers: